JO Paris 2024 / Rugby à 7 - "L'aider à tirer le maximum de son potentiel" : Paulin Riva, le capitaine de France 7, impressionné par Antoine Dupont

Par P.A.
Publié le Mis à jour
Partager :

Le capitaine de l'équipe de France à 7 a donné des nouvelles d'Antoine Dupont, qui poursuit son adaptation à sa nouvelle discipline. Paulin Riva vante l'intelligence de jeu de son coéquipier et sa faculté "à très vite enregistrer les choses".

Le capitaine de France 7 connaît bien Antoine Dupont. Les deux ont été formés au FC Auch, même si Paulin Riva - Gersois d'origine - le rappelle à l'envie : "Il est des Hautes-Pyrénées mais on l'a vite adopté dans le Gers (rires)". Les deux sont capitaines des équipes de France et sont passés du rugby à XV au VII. Au tournoi de Vancouver (week-end du 23 février), ils joueront côte à côte. Invité de l'émission "Intégrale rugby" sur RMC, Riva a donné des nouvelles de "Super Toto" et de son adaptation à sa nouvelle discipline. "C'est un garçon qui est très à l'écoute et qui a déjà basculé sur la discipline. Il est très concentré. Il amène beaucoup d'exigence. C'est bien pour le groupe et ça élève le niveau de l'équipe."

Il veut réussir dans tout ce qu'il entreprend

Au sujet de l'adaptation nécessaire pour passer du XV au VII, Paulin Riva n'est pas du tout inquiet pour la star du rugby français. "Antoine est un joueur très intelligent qui veut réussir dans tout ce qu'il entreprend. Il est à l'écoute et il s'est approprié très rapidement le système de jeu. Avec le peu de temps qu'il est avec nous (les étapes de Vancouver et de Los Angeles, N.D.L.R.), il sait qu'il doit être performant tout de suite. Il a cette faculté à enregistrer les choses, à comprendre nos codes."

Ainsi, les habitués du seven apportent leur aide au demi de mêlée du Stade toulousain, fut-elle seulement nécessaire. "On essaie de l'aider à tirer le maximum de son potentiel. Il y a forcément un temps d'adaptation pour qu'il se connecte à notre système, mais encore une fois, dès qu'il met un pied sur le terrain, il est très concentré. Il sera prêt pour Vancouver." Malgré l'immense talent du joueur, le rugby à 7 est une discipline très exigeante car elle nécessite une condition physique optimale pour rester performant sur la durée d'un match (14 minutes). "Le rugby à 7 est un sport extrême, et très violent physiquement. C'est court mais intense. On n'a pas le temps de souffler, de trop réfléchir, de se reposer." Dupont et les Bleus, actuellement à l'INSEP, disputeront l'étape de Vancouver du 23 au 25 février prochain, avant de partir à Los Angeles (du 1 au 3 mars). Le Toulousain est accompagné de son coéquipier de club Nelson Épée. 

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (10)
Pata36 Il y a 1 mois Le 16/02/2024 à 08:38

Et oui , il est parti jouer à 7, pourquoi, il faut se poser la question, pour gagner la médaille peu probable, injonction du sponsor, pourquoi pas. Par contre on sait ce qu'il quitte, l'EDF et le ST. Donc pas besoin de dessin, on sait de quoi il a marre....

Kiki29 Il y a 1 mois Le 14/02/2024 à 12:01

+ 1 sur Dupont ........

pinpintreize Il y a 1 mois Le 14/02/2024 à 10:37

Et si ...tout simplement ...l'occasion pour un sportif de participer aux jeux olympiques, dans son pays de plus , ne serait pas l'objet de sa décision ? Son club est en accord avec lui et a aménagé son départ,son absence ...et déjà son retour. C'est bien français çà.....surtout restons dans nos '' cases ''.