Pro D2 - Solide, Nevers réalise le coup de la 19ème journée en l'emportant à Brive

Par Florian Porta
  • L'USO Nevers s'est imposé sur la pelouse de Brive pour la 1ème journée de Pro D2
    L'USO Nevers s'est imposé sur la pelouse de Brive pour la 1ème journée de Pro D2 Icon Sport
Publié le Mis à jour
Partager :

Alors que Brive restait sur quatre succès de rang, Nevers frappe un grand coup en venant s'imposer sur la pelouse Amédée Domenech (16-13). Les coéquipiers d'Arthur Mathiron ont résisté au retour des Corréziens et empochent donc 4 points supplémentaires. Avec cette victoire, l'USON passe quatrième tandis que Brive redescend à la septième place.

À la bagarre pour une place au sein du Top 6 avant cette dix-neuvième journée, Brivistes et Nivernais n'ont pas livré une grande partie sur la pelouse du stade Amédée-Domenech ce vendredi soir. Plus réaliste, l'USON réalise tout de même la belle opération de la soirée et conforte sa place de barragiste.

Averse de maladresses

Dès le coup d’envoi, les Corréziens donnent le ton de ce premier acte. Un en-avant à la retombée du ballon botté par Yohan Le Bouhris rapidement suivi d’une foule d’imprécisions sur les 39 minutes suivantes. Incapables de sortir de leur camp, les hommes de Pierre-Henry Broncan, réduits à quatorze pendant vingt minutes, s’en sortent miraculeusement sans encaisser d’essai. Arthur Mathiron puis Christian Amabadiang franchissent bien la ligne mais après être tous les deux passés en touche avant. Ainsi, seules les bottes de Le Bouhris et de Tom Raffy permettent au tableau d’affichage de s’animer. À ce petit jeu, c’est l’USON qui prend le meilleur et rentre à la pause avec trois points d’avance (6-3).

Malgré les retours de Léo Carbonneau et Mathis Ferté, Brive a multiplié les fautes de mains.
Malgré les retours de Léo Carbonneau et Mathis Ferté, Brive a multiplié les fautes de mains. Icon Sport

Une réaction trop tardive

Après cette courte pause, Brive repart sur les mêmes bases que lors des 40 premières minutes et se retrouve en difficulté dès les premières secondes. Sous pression, Carbonneau parvient à trouver la touche mais l’USON joue rapidement la remise en jeu. Dylan Jaminet trouve Mathiron d'une belle diagonale au pied. L'ailier échappe à Benjamin Lefranc et file entre les perches. Avec la transformation de Le Bouhris, Nevers s'échappe et prend, provisoirement, dix points d'avance sur les Coujous. Obligés de réagir, les Corréziens, après une pénalité de part et d'autre, finissent par, eux aussi, marquer un essai. Après un joli par-dessus de Raffy, Tuivuaku n'a plus qu'à aplatir. Il reste alors, aux Brivistes, un dernier ballon à jouer pour aller décrocher un succès inespéré. Un espoir rapidement envolé puisque les Nivernais récupèrent le ballon sur le premier ruck suit le coup d'envoi, comme un symbole de la partie livrée par les deux équipes.

Grâce à ce précieux succès (16-13), Nevers sécurise sa place dans le Top 6 et se retrouve quatrième. Éjecté des places de barragistes, Brive, battu par Provence Rugby la semaine passé, voit également sa belle dynamique entamée depuis l'arrivée de Pierre-Henry Broncan prendre fin avec cette deuxième défaite d'affilée. Les Coujous se rendront à Grenoble jeudi prochain alors que les Nivernais se frotteront à Agen.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (2)
biilyzekid Il y a 21 jours Le 10/02/2024 à 15:25

Brive y a rien de rien. Carbonneau est trop léger à ce niveau. Lui comme beaucoup d'autres joueurs de cette équipe. Faut tout reconstruire.

Rudebi Il y a 22 jours Le 10/02/2024 à 00:45

Une victoire méritée qui fait du bien avec un peu de réussite les 5 points n'auraient pas été volés