Champions Cup - L'UBB atomise les Saracens et assure sa qualification pour les huitièmes

Par Mathias Merlo
  • Nicolas Depoortere y est allé de son essai face aux Sarries.
    Nicolas Depoortere y est allé de son essai face aux Sarries. Midi Olympique
Publié le Mis à jour
Partager :

Grâce notamment à un nouveau festival de sa ligne arrière, l'UBB n'a fait qu'une bouchée des Saracens et de ses internationaux anglais ce dimanche. Victoire écrasante 55-15 des Girondins, qui empochent bien évidemment le point de bonus offensif. Bordeaux-Bègles est qualifié pour les huitièmes de finale de cette Champions Cup.

On dit souvent que les victoires appellent les victoires. Bordeaux-Bègles ne va pas contredire ce dicton. En s'offrant facilement une pâle formation des Saracens (55-15), la bande à Bru a enchaîné un huitième succès de rang. Ils n'ont plus connu la défaite depuis le 19 novembre dernier à La Rochelle (25-21). 

Grâce à cette nouvelle démonstration, l'UBB est qualifiée (1er, 15 points). Les partenaires de Samu vont lutter pour la première place avec Lyon et les Bulls, leur prochain adversaire en Afrique du Sud. Il manque un point à l'UBB pour être certain de recevoir en phase finale. 

Les Galactiques ont imprimé un tempo trop haut pour les Saracens

Dans un premier acte à sens unique, la formation anglaise a eu le mérite de mener pendant quatre minutes grâce à une pénalité de Farrell à la suite d'une faute au sol de Poirot (0-3, 4e). Derrière ce petit accroc, on a vu que les Girondins. À la baguette, derrière un paquet d'avants conquérant, la charnière Lucu - Jalibert a dynamisé tous les ballons. Au terme d'un bon jeu dans le dos initié par l'ouvreur du XV du France, Penaud et Buros, tour à tour, ont parfaitement fixé pour ouvrir l'espace à Louis Bielle-Biarrey. L'ailier casqué, d'un dernier cadrage débordement sur Goode, a filé marquer le premier essai de cette partie (7-3, 9e). 

Incapables de répondre au tempo imprimé par l'UBB, les Saracens ont été maintenus la tête sous l'eau. Une incompréhension entre Farrell et Itoje a coûté cher à leur équipe. Sur ce ballon de récupération, Bielle-Biarrey a remis son équipe dans l'avancée en bout de ligne. Bien placé pour le changement de sens, Jalibert a parfaitement lu la mauvaise disposition défensive anglaise en offrant une passe puissante, à l'intérieur, à Buros. L'arrière a conclu entre les poteaux (14-3, 12e).  

Dans ce festival, les avants ont voulu leur part du gâteau. Par le biais d'une pénaltouche, la bande à Poirot a appuyé sur l'accélérateur grâce à un ballon porté d'école. Bien placé en bout de chaîne, Maxime Lamothe a terminé ce bon travail (19-3, 21e). Pour le bouquet final de ce premier acte, l'UBB a fait appel à sa plus fine gâchette. Goode a mal lu un coup de pied dosé de Lucu. Sur le ballon de contre-attaque, Jalibert a transpercé la défense grâce à une course vers l'intérieur. Au relais, Lucu a fait vivre le ballon vers Moefana, qui a parfaitement fixé pour décaler Damian Penaud (24-3, 36e). Un bonus offensif en moins de 40 minutes ! 

Penaud et Bielle-Biarrey, plutôt deux fois qu'une ! 

À l'image du premier acte, les Girondins ont su bonifier tous les ballons de récupération. Dès l'entame, Nicolas Depoortere, sur une touche égarée les Sarries, a marché dans l'en-but après des relais de de Lamothe et Samu (29-3, 44e). Quelques minutes plus tard, Penaud a laissé sa carte de visite à Maitland avec un cadrage débordement avant de glisser un cadeau à Jalibert (36-3, 53e). L'international français a tiré lui-même ses étrennes avec une interception sur une mauvaise passe de  Daly (43-3, 59e). 

Avec les différentes rotations dans le camp français, les Saracens ont réagi par l'intermédiaire de Tompkins (43-10, 63e) et de Dan (43-15, 65e). Finalement, le dernier mot a été pour les Girondins. En contre-attaque, encore, Pablo Uberti a profité d'un bon rebond sur un coup de pied à suivre de... Boniface (50-12, 79e) ! Après la sirène, sur une relance initiée par Jalibert, Louis Bielle-Biarrey s'est offert un doublé (57-15, 80e+1).  

La semaine prochaine, Bordeaux-Bègles cherchera à valider au moins un point pour être assuré de recevoir en phase finale. Ce sera en Afrique du Sud sur la pelouse des Bulls. Les Saracens auront besoin d'un succès face à Lyon pour rejoindre les 8es de finale. 

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (10)
Dordogne24100 Il y a 1 mois Le 15/01/2024 à 07:25

un journal spécialisé qui parle de galactiques et de clasico.......quelle évolution......

CasimirLeYeti Il y a 1 mois Le 15/01/2024 à 05:06

Magnifique, l'UBB est au firmament du Rugby Européen, en ce moment !

Lolov33 Il y a 1 mois Le 14/01/2024 à 21:13

UBB. Gros match de nos joueurs qui ont assuré et cette équipe fait plaisir à voir jouer. L'eclate totale.
En plus battre les Bitishs ainsi ca fait toujours plaisir. Merci UBB.