Top 14 - Oyonnax assure face à la Section paloise

  • Top 14 - Oyonnax écarte la Section paloise grâce à une belle seconde période
    Top 14 - Oyonnax écarte la Section paloise grâce à une belle seconde période Icon Sport - Icon Sport
Publié le Mis à jour
Partager :

Ce vendredi soir, en ouverture de la onzième journée du championnat, Oyonnax a fait le travail, à domicile, et s’est imposé contre la Section paloise. Devant à la pause (15-10), le club de l’Ain a pris le large en seconde période pour l’emporter logiquement (34-13).

Battu lors de ses quatre dernières rencontres, toutes compétitions confondues, Oyonnax a terminé l’année 2023 sur une note positive. Opposée à la Section paloise (seconde du classement avant le match), l’équipe de Joe El Abd s’est imposée, 34-13. Grâce à ce succès, les “Oyomen” prennent provisoirement sept points d’avance sur l’USAP (13e). Pau, de son côté, reste second, en attendant la suite des rencontres.

À l'issue d'un match complètement dominé, les Oyomen ont surclassé de bien tristes Palois, passant même tout prêt de leur premier bonus offensif de la saison (34-13).

Le film du match > https://t.co/P9vmRoInx6 pic.twitter.com/gnCvhTOLit

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) December 29, 2023

Dans la nuit de Charles Mathon, Pau a bien tenu le ballon en début de match, a alterné, entre du jeu au pied dans le dos de la défense et des possessions à la main, mais n’a pas réussi à concrétiser cette domination. Les Béarnais ont pourtant eu une belle occasion, avec une transversale de Joe Simmonds captée par Emilien Gailleton, mais le centre international a été plaqué à quelques centimètres de l’en-but (7e). Ils ont aussi fait le choix d’aller en touche, plutôt que de prendre les points (9e), mais l’alignement vert et blanc a été sanctionné. 

Oyonnax, de son côté, s’est montré pragmatique. Les joueurs du Haut-Bugey ont ouvert le score sur leur première occasion, grâce à une pénalité de Domingo Miotti, suite à un hors-jeu palois (3-0, 14e), et Joe Simmonds a répondu à l’ouvreur argentin à la moitié de cette première période (3-3, 21e).

Oyonnax imprécis en première période

Devant son public, Oyonnax a multiplié les fautes, comme ce coup de pied directement en touche de Jonathan Ruru (22e) ou ces lancers mal négociés (20e, 24e, 36e), et Pau a continué de tenir le ballon dans le camp adverse. Pour autant, Oyonnax a inscrit le premier essai de la rencontre, sur une action où Darren Sweetnam, servi par Domingo Miotti, est venu terminer le bon travail de ses avants, auteurs d’un maul dévastateur (8-3, 26e).

À la demi-heure de jeu, Hugo Fabrègue a reçu un carton jaune pour un plaquage haut sur Dan Robson, et en supériorité numérique, la Section a obtenu une pénalité sur introduction adverse près de l’en-but d’Oyonnax. Le pack vert et blanc a alors fait l’effort et Beka Gorgadze a marqué un essai, qui a permis à Pau de prendre l’avantage (8-10, 33e). Bien qu’à quatorze contre quinze, poussé par son public, Oyonnax a terminé fort cette première période, et Jonathan Ruru, en bon numéro neuf, derrière un ruck, a finalement redonné l’avantage aux siens, qui sont rentrés aux vestiaires avec cinq points d’avance (15-10, 40e).

Miotti et Lebreton en forme

Timide sur l’entame de la première période, Oyonnax a cette fois réussi un bon début de deuxième mi-temps. Entreprenants et tranchants, les joueurs de Joe El Abd ont multiplié les séquences intéressantes et Domingo Miotti est venu récompenser le travail de son pack en mêlée, sur une introduction paloise (18-10, 44e).

Pau a ensuite eu son temps fort, parti d’un contre-ruck de Sam Whitelock (52e). Soixante mètres plus loin, après une faute d’Oyonnax au sol, Joe Simmonds a permis aux siens de rester dans le match (18-13, 55e). Ce seront les derniers points marqués par l’équipe de Sébastien Piqueronies.

En effet, la suite du match a été à l’avantage d’une formation d’Oyonnax qui a pris le dessus dans la guerre du jeu au sol et qui a mis à mal Théo Attissogbe avec du bon jeu au pied de pression. Pour prendre le large au score, “Oyo” a d’abord pu compter sur la qualité de Domingo Miotti dans l’exercice du tir au but, puisque le numéro dix a passé trois pénalités (63e, 65e, 71e), et à dix minutes de la fin, les rouge et noir comptaient quatorze points d’avance (27-13). 

Derrière un Kévin Lebreton toujours aussi pénible dans les rucks, la bande à Jonathan Ruru, encore très bon face à Pau, a ensuite marqué un superbe essai, signé Ikpefan, sur un contre de 90 mètres, où l’ancien palois et Pedro Bettencourt ont donné le tournis à la défense béarnaise (34-13, 80e). Oyonnax a eu une ultime possession, dans les 22 mètres adverses, pour tenter de marquer un dernier essai, qui aurait été celui du bonus. Il n’est pas arrivé et le club de l’Ain a dû se contenter d’une victoire à quatre points.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (9)
Boboch93 Il y a 2 mois Le 30/12/2023 à 06:36

Victoire méritée d'Oyo bravo à eux! Retour au boulot pour nous. Une claque qui peut faire du bien

Labacoue Il y a 2 mois Le 30/12/2023 à 00:06

Zenith 31,pouvez vous lire dans votre boule de cristal,avec qui la Section jouera le maitien?Montpellier,Lyon..et qui sera champion,Bordeaux,le Racing...?
Merci

Greatgig Il y a 2 mois Le 29/12/2023 à 21:32

Mais bien sûr Zénith 31, on sait que les 8 premières places sont réservées et que ça vous embêterai grave que la Section figure dans ce club fermé... Surtout ne pas bousculer l'ordre etabli, mais tu t'avances peut être un peu tôt..