Transferts. Top 14 - Henry Arundell prolonge au Racing 92

Par Marc Duzan
  • Selon nos informations, Henry Arundell a décidé de poursuivre l'aventure avec le Racing.
    Selon nos informations, Henry Arundell a décidé de poursuivre l'aventure avec le Racing. - Icon Sport
Publié le Mis à jour
Partager :

Rebondissement dans le dossier Arundell : alors qu’un retour au pays était fortement pressenti pour la pépite du XV de la Rose Henry Arundell, celui-ci aurait selon nos informations décidé de prolonger son contrat de deux ans dans les Hauts-de-Seine.

Et si c’était le plus gros coup réalisé cette saison sur le marché des transferts ? Allez savoir… Alors qu’il était courtisé par Bath et Gloucester, deux gros bras du Premiership, l’international anglais Henry Arundell (21 ans, 10 sélections) aurait selon nos informations décidé de prolonger son contrat de deux saisons supplémentaires avec le Racing 92. Arrivé dans les Hauts-de-Seine l’été dernier, la pépite anglaise a déjà aplati quatre essais en trois matchs de Top 14 sous les couleurs de son nouveau club et semble s’être fait au rugby hexagonal à la vitesse de la lumière : "Le Top 14 est de très loin le meilleur championnat du monde, nous disait-il récemment. Tous les week-ends, tu affrontes en Top 14 les plus grands joueurs de la planète. Où que tu te rendes, les stades sont pleins, l’ambiance est dingue… J’ai joué quelques matchs internationaux (dix) et à mon sens, le Top 14 est le championnat qui se rapproche le plus de ce niveau-là. (...) Mon père était à Paris-La Défense-Arena récemment, pour le match contre La Rochelle. Pfffff… Il avait des étoiles dans les yeux, au coup de sifflet final. Il avait l’impression d’avoir assisté à un spectacle de NFL (le championnat de football américain). Il disait que l’ambiance était folle. […] Je suis Anglais. J’aime mon pays, notre rugby et nos supporters. Mais au stade, il y a beaucoup de différence entre 10 000 fans anglais et 10 000 fans français : les Français sont un peu dingues, hein…" Entre Arundell et le rugby français, le coup de foudre semble donc réciproque.

Restera-t-il sélectionnable avec le XV de la Rose ?

Conquis par le championnat français et déjà bien intégré au Racing, qu’il considère selon ses propres mots comme un club de "galactiques", l’ancien attaquant des London irish, qui peut occuper les postes d’arrière et d’ailier avec la même facilité, restera donc l’une des attractivités du Top 14 pour les deux prochaines saisons, échéance à l’issue de laquelle il sera d’ailleurs considéré comme Jiff, l’international anglais étant actuellement pensionnaire du centre de formation du 92. Mais en prolongeant dans les Hauts-de-Seine, fait-il aussi une croix sur l’équipe d’Angleterre jusqu’en 2026 ? C’est en effet probable…

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (2)
5022FrAmb Il y a 2 mois Le 10/12/2023 à 11:50

Le salary cap a dû prendre un coup. Mais puisqu' il est tombé amoureux du Racing et du top 14.......il a fait sûrement de gros sacrifices

envoituresimone Il y a 2 mois Le 10/12/2023 à 00:12

Il va grandement contribuer à changer ce règlement empêchant les meilleurs joueurs Anglais à jouer dans des championnats de haut niveaux. Après tout cela peut-être la solution gagnant gagnant pour l'hémisphère nord.