Champions Cup / Challenge Cup - L'EPCR va sévir contre les harceleurs en ligne des arbitres

Par PA
  • L'EPCR a annoncé des décisions fortes pour lutter contre le cyberharcèlement des arbitres.
    L'EPCR a annoncé des décisions fortes pour lutter contre le cyberharcèlement des arbitres. Icon Sport - PA Images
Publié le Mis à jour
Partager :

Face à la montée des menaces et du cyberharcèlement des arbitres, l'EPCR (qui organise la Champions Cup et la Challenge Cup) va mettre en place un nouveau dispositif pour lutter contre un fléau qui s'est accéléré durant la dernière Coupe du monde.

Parce que le phénomène s'est aggravé depuis la Coupe du monde 2023, l'EPCR a été obligé de réagir. L'organisateur des deux compétitions intercontinentales a annoncé un nouveau plan d'action pour lutter contre le cyberharcèlement des arbitres. Pendant le Mondial, Ben O'Keeffe ou encore Wayne Barnes ont reçu des menaces de plus en plus violentes de la part d'internautes. Face au danger qui guette le rugby, l'EPCR a annoncé la mise en place de plusieurs mesures pour le début de la Challenge et de la Champions Cup. 

Plusieurs mesures annoncées

Grâce à un nouveau partenariat avec la société Signity Group, qui excelle dans l'analyse et la recherche des menaces sur les réseaux sociaux, l'EPCR souhaite trouver les harceleurs en ligne pour que des sévères sanctions puissent en découler. "Le service Threat Matrix de Signify, leader mondial dans son domaine, qui opère en 35 langues différentes et utilise l’intelligence artificielle ainsi que des données open source pour surveiller les réseaux sociaux à une échelle adaptée, sera activé afin de protéger les officiels de match en identifiant, en analysant, et en fournissant une assistance constante."

Concrètement, et comme l'explique le communiqué de presse, une "notification immédiate à l'EPCR (sera envoyée après détection) de toute menace ciblée / approche inappropriée identifiée." Ce n'est pas tout, le service pourra entraîner la "divulgation de l'identité des harceleurs afin de permettre une action de l'EPCR ou des poursuites par les autorités judiciaires." Les plateformes de réseaux sociaux seront également mises au courant "pour que celles-ci agissent". Ce recueil de données permettra également à Signity Group de pouvoir comprendre "la manière dont les officiels de match subissent le harcèlement ciblé", et d'utiliser ces dernières "à des fins de sensibilisation". 

McKay : "Le bien-être des officiels de match est une priorité"

En marge de cette annonce, le président de l'EPCR Dominic McKay a justifié ce nouveau partenariat : "Le bien-être des officiels de match est une priorité et c’est pour cette raison que l’EPCR a pris la décision d’établir des niveaux de protection clairs. Nous avons vu l’intérêt de cette approche lors de la Coupe du monde de rugby 2023 et il est important de mettre en place des mesures de protection proactives similaires pour cette saison aux côtés de nos partenaires."

Jonathan Hirshler, le directeur général de Signify Group, a lui confié sa satisfaction de venir en aide à l'instance. "Nous sommes ravis d’apporter notre aide à l’EPCR pour la protection de ses officiels contre le harcèlement et les menaces en ligne. Le rugby a montré un leadership et une vision dans ce domaine, et nous avons la conviction que notre approche représentera des avantages réels et concrets pour les officiels de match, qui doivent souvent faire face au harcèlement et aux menaces les plus ignobles en ligne."

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (6)
STADER17 Il y a 2 mois Le 07/12/2023 à 04:22

Qu'ils commencent par faire du "ménage" chez eux en uniformisant l'arbitrage...ainsi il n'y aura plus les commentaires "haineux" que je désapprouve totalement. Il n'y a pas que des fins chez les supporters!

Celte29 Il y a 2 mois Le 07/12/2023 à 03:01

A qui la faute ?
Quand ces arbitres ont été mauvais ou peut-être qu'ils le faisaient exprès pour l'intérêt de quelqu'un.
Quelle a été l'attitude des instances européennes et mondiales.
Ils ont juste couvert ces arbitres et cela dure depuis au moins 40 ans .

Anhuro Il y a 2 mois Le 08/12/2023 à 08:51

Les CONS qui menacent et insultent les arbitres et leurs familles doivent être dénoncés ! Ça d'accord mais.
Que le IRB se responsabilise et évite des prendre les SUPPORTERS pour des niais en désignant O'Keefe pour la demie et je l'avais écrit, les Bleus ne croiseront pas le Néo-zélandais mais ?
Je pense que cela leur a certainement traversé l'esprit de le designer !.
Velomo

Alain65 Il y a 2 mois Le 06/12/2023 à 17:29

Harceler : NON. Dénoncer les agissements malhonnêtes de certains arbitres : OUI. Maintenant, les sanctions existent pour tous les salariés, aussi, pour quelles raisons les arbitres qui commettent des fautes professionnelles d'arbitrage ne seraient pas sanctionnés ? Ils sont au-dessus de toute impunité ? et pour quelle raison le seraient-ils ?
Alors MM de l'EPCR, faites votre travail correctement et il y aura bien moins d'harcèlements. Prenez le problème à la racine et ne traitez pas le mal à la tête ! ! !

Pentzean Il y a 2 mois Le 07/12/2023 à 23:07

Les erreurs d'arbitrage (il y en a toujours eu!) sont un problème extrêmement mineur et accessoire, comparé à celui, beaucoup plus grave, du harcèlement. Les commentaires sur ce forum sont assez inquiétants...