Top 14 - Le Racing 92 seul leader après sa victoire bonifiée face à La Rochelle

Par Julien Veyre
  • Nolann Le Garrec et les Racingmen ont fait le boulot face à La Rochelle.
    Nolann Le Garrec et les Racingmen ont fait le boulot face à La Rochelle. Icon Sport
Publié le Mis à jour
Partager :

Grâce notamment à une première demi-heure de très haut niveau, le Racing 92 s'est imposé ce dimanche soir face à des Rochelais réduits à 14 dès la 25ème minute. Une victoire bonifiée 32-10 des Franciliens qui sont leaders du championnat. Les Maritimes sont eux onzièmes au classement avec une cinquième défaite en huit matchs.

Le Racing 92 a fait parler sa force de frappe offensive, avec un succès devant La Rochelle (32-10) dimanche en clôture de la 8e journée de championnat. Dans un match marqué par le carton rouge récolté par Teddy Thomas en première période, les Franciliens ont profité de leur supériorité numérique pour vite scorer. La deuxième période leur est nettement moins favorable même s’ils arrachent tout de même le bonus offensif sur le fil. Et s’installent seul aux commandes du championnat.  

Grâce à sa victoire bonifiée face à La Rochelle, le Racing 92 est seul leader du Top 14 après 8 journées !

Le film du match > https://t.co/97XIBkSA0Z pic.twitter.com/ynUzGxzmKz

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) November 26, 2023

Meilleure attaque du championnat en nombre d’essais marqués, le Racing 92 sait qu’il peut s’appuyer sur cet atout pour faire vaciller ses adversaires. Dimanche soir en clôture de la 8e journée du championnat, les Franciliens mettent rapidement beaucoup de rythme pour asphyxier le double champion d’Europe rochelais qui se présente face à eux. Le premier essai rapidement inscrit par Juan Imhoff (4e) donne d’ailleurs le ton. En face, les Rochelais manquent déjà de réalisme quand ils passent la ligne d’en-but mais se cassent les dents sur la bonne défense de Gaël Fickou qui se retrouve sous le ballon et son adversaire (18e). Le Racing 92 mène 10-3 et n’a pas complètement fait le break quand survient le fait du match.

Une expulsion qui pèse lourd

Le chrono affiche alors la 25e minute, Teddy Thomas réussit une belle interception sur une passe au pied vers Juan Imhoff. Il tente d’amorcer une relance, réalise un petit coup de pied par-dessus. Trop long, son coup de patte est récupéré par Nolann Le Garrec. Dans un geste réflexe, l’ailier rochelais tend le bras et percute le demi de mêlée. Pour ce geste, Teddy Thomas récolte un carton rouge. Dès lors, La Rochelle vacille. Sur la touche suivante, les Maritimes subissent sur ballon porté. Concèdent un essai de pénalité pour avoir écroulé ce maul en pleine avancée et Pierre Bourgarit est sanctionné d’un carton jaune (17-3, 27e). En double supériorité numérique, les Franciliens inscrivent alors un troisième essai après un lancement derrière mêlée, par Antoine Gibert (24-3, 31e). On s’attend alors à voir le Racing 92 dérouler face à des Maritimes déboussolés. Ce ne sera pas le cas. Car la réaction est rochelaise. Juste avant la pause, le double champion d’Europe s’offre une occasion d’essai. Sur une passe au pied de West, Cancoriet est stoppé juste avant la ligne d’en-but par Imhoff. Le staff rochelais réclame une faute, mais ne l’obtiendra pas. Les deux équipes rentrent aux vestiaires, le Racing 92 mène 24-3.

A lire aussi : Top 14 - Le baromètre de Racing 92 - La Rochelle : Gaël Fickou percutant, Teddy Thomas fautif

Le réveil rochelais, le finish francilien

Dans le deuxième acte – et bien que toujours en infériorité numérique -, les Rochelais reviennent avec la même envie de rébellion. Cela se concrétise par un essai de Yoan Tanga (46e). Il valide un démarrage victorieux derrière son paquet d’avants. Les locaux sont fortement pénalisés mais les Rochelais ne parviennent pas complètement à en profiter. La faute à une touche fortement perturbée par l’excellent alignement francilien (5 ballons perdus) mais aussi par un certain manque de réalisme, voire de réussite. Ainsi, Pierre Bourgarit perd le contrôle du ballon au moment d’entrer dans l’en-but dans l’aspiration d’un ballon porté dévastateur (53e). Puis Joël Sclavi ne réussit pas à marquer un essai car un adversaire a réussi à se glisser entre le ballon et le sol (67e). Les Franciliens multiplient les fautes, concèdent deux cartons jaunes (Laclayat, 65e et Kamikamica 71e) et choisissent entretemps d’assurer leur succès par une pénalité de Tristan Tedder (27-10, 57e). Dans ce début de championnat, le Racing 92 a bien le vent en poupe. Max Spring tente une dernière relance. Un jeu au pied qu’il est le plus prompt à aller récupérer pour décaler et servir Henry Arrundell en coin. Pour un précieux essai sur le fil (78e). Celui du bonus offensif. Au final, le Racing 92 s’impose 32-10 devant La Rochelle et prend seul les commandes du Top 14. Lors de la prochaine journée, le leader se déplacera sans pression à Clermont. De son côté, La Rochelle accueillera l’USAP, avec forcément l’envie d’évacuer une certaine frustration née de ce match.

Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (12)
SponSFP Il y a 2 mois Le 27/11/2023 à 09:15

Avec dd tels arbitres, finale Racing - Stade T sans problème ! On a bien rigolé ce WE !!!!

Fliezjeu Il y a 2 mois Le 28/11/2023 à 11:47

Et oui...Paris a perdu ce week-end...Oyonnax a été favorisé peut-être car l' arbitre acheté par Toulouse ??? Non mais sans rire ...N' importe quoi . L'arbitrage en top 14 est imparfait mais n empêche personne de gagner . BOK , si .

Fliezjeu Il y a 2 mois Le 27/11/2023 à 07:59

Au moins , amis rochelais, même si les temps sont difficiles pour vous , je salue votre dignité et votre intelligence de situation de 1- ne pas faire une Urios 2- ne pas confondre un 1/4 de finale de CDM (et ses dysfonctionnements pléthoriques patents et répétés douteux ) AVEC ce match ( et ses 2 erreurs d'arbitrage, la moyenne sur chaque match de top 14) comme l'ont fait les auvergnats et les loups hier avec Toulouse .

Imhoff est carrément en faute, je compatis . Après, je ne vois pas pléthore de dysfonctionnements...Teddy Thomas fausse tout le match et le reste de l'équipe ne trouve pas de solutions après , bien que ragaillardie en milieu de 2nde mi temps . On voit parfois des équipes gagner à 14 ( Pau et Perpi en top 14 2021-2022 avaient battu le Stade T à 14 ) . C' est difficile mais pas infaisable .

Hier, le déchaînement mononeuronal de la part de certains aigris , sur Toulouse , a été indigne. D' autant qu' après révisionnage de leur match , il est évident que ce n' est pas l' arbitre qui fait perdre monsieur Urios . Luc Ramos n' est pas BOK et Descottes bien que très spécial, ne l' est pas non plus. En revanche , Urios joue le même jeu qu'Erasmus . Faire pression sur l' arbitrage quand il perd prétextant du favoritisme envers Le Stade, l Usap et in fine...tous ceux qui l'ont battu pour ...espérer " être respecté" !!! Pfff...Pipeau. C' est ce genre d'attitude mentale , la chienlit du rugby . Pas le supposé favoritisme d une équipe. Et pour ceux qui trouvent le CRC pro Toulouse, hier Cedric Heyman et Chabal ont hurlé avec Urios alors que sur BOK , silence radio...

Tout ceci est grotesque, navrant et dommageable au rugby.

Dordogne24100 Il y a 2 mois Le 27/11/2023 à 13:12

URIOS défend un arbitrage équilibré, sauf erreur il a parlé aussi du match contre le RCT, il a aussi assumé ses erreurs dans les choix de Groupe, difficile de lutter contre un Toulousain pour qui il n'y a rien à dire sur l'arbitrage......

Fliezjeu Il y a 2 mois Le 28/11/2023 à 11:44

Non Urios fait du Erasmus pour influencer les arbitres et jouer le rapport de force avec eux et leur mettre la suspicion . Vous le connaissez mal .


Et il est difficile de lutter avec des gens qui ont des a priori diffamants puissants sur le Stade et maintenant le Racing . Tout le monde est victime à un moment donné de l' arbitrage . Toulouse y compris . L' en avant imaginaire de Meafou, je vous entend pas parlez plus fort ...Combien dénombrez vous de fautes non sifflées sur ce match en votre défaveur ? Comme je l' ai écris, vous amalgamez BOK et Ramos et Descottes . Vous devenez avec l' arbitrage comme certains supporters du RCT ...Complotistes et aigris en top 14 , naïfs à l international... Personne n' est protégé par les arbitres . Chacun a un moment donné , on en fait les frais .

dom3132 Il y a 2 mois Le 26/11/2023 à 23:09

on n est plus étonné de voir l arbitrage français absent a la coupe du monde Decotte est vraiment l exemple type de l arbitrage a la maison

SponSFP Il y a 2 mois Le 27/11/2023 à 09:21

C'est vrai que O'Keefe c'est plus fiable !!! :-)

oligui17 Il y a 2 mois Le 27/11/2023 à 18:25

Descotte n'est pas mauvais, il est simplement malhonnête et n'aime pas certains club, LR en fait parti et ce n'est pas récent !! C'est tout et hélas de plus en plus fréquent, Top14, coupe du monde, coupe d'europe !!