• Top 14 - Philippe Saint-André (Montpellier)
    Top 14 - Philippe Saint-André (Montpellier) Icon Sport - Icon Sport

XV de France - Philippe Saint-André répond à Mermoz : "Le mot lâche, j'ai du mal à l'encaisser..."

Le | Mis à jour

Alors que Maxime Mermoz avait insulté Philippe Saint-André de "Baltringue" et de "lâche" dans le podcast "En Terrain Conquis", l'ancien sélectionneur lui a répondu au micro de RMC ce vendredi. PSA dit comprendre la frustration de Mermoz, mais a du mal à accepter certains termes.

En milieu de semaine, Maxime Mermoz avait fait le buzz. Dans un podcast intitulé "En Terrain Conquis", l'ancien centre international (35 sélections) avait vidé son sac sur son ancien sélectionneur, Philippe Saint-André, lui reprochant de ne pas l'avoir assez fait jouer en Bleu. "Il ne prenait que ses potes. Soit les joueurs qu'il mettra titulaires et ceux qui seront contents d'être remplaçants. Et là je me suis dit que le rugby français était une supercherie ! Qu'ils ne se plaignent pas qu'ils aient des résultats de m*erde", avait lancé Mermoz, tout en critiquant les méthodes d'entraînement des Bleus et en ajoutant : "Je savais que c’était une baltringue, un lâche, surtout qu’il m’avait traité de taupe alors que lui invitait les journalistes en semaine à manger au restaurant pour les nourrir et s’assurer qu’ils soient gentils avec lui".

"Lâche, pour quelqu'un qui est dans une famille de résistants, c'est dur"

Ces propos, largement relayés sur les réseaux sociaux et dans les médias, sont bien entendu arrivés jusqu'aux oreilles du principal intéressé, lequel a répondu à son ancien joueur ce vendredi, au micro d'RMC : "Le rôle d'un manager, c'est de faire des choix. Heureusement qu'il y a des joueurs qui ne sont pas contents, parce que ce sont des compétiteurs, arguait Saint-André. Mais je sais que je n'ai pas fait que des bons choix et des choix cohérents." Interrogé sur la période en question, PSA a confirmé que Mermoz n'était, à l'époque, pas le choix numéro un en équipe de France. "Par respect aussi par rapport à Mathieu Bastareaud et Wesley Fofana, c'est vrai qu'on avait investi sur Gaël Fickou. Je peux comprendre qu'il (Mermoz) m'en veuille toute sa vie, mais j'ai juste envie qu'il trouve sa voie et qu'il soit heureux dans son après-rugby. Rien ne sert de polémiquer."

 

Maxime Mermoz a vidé son sac quant à ses relations chaotiques avec Philippe Saint-André, lorsque ce dernier était sélectionneur du XV de France...

Ses propos complets > https://t.co/qwhLYup8GH pic.twitter.com/BJLrNQ4EQK

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) January 5, 2023

Enfin, PSA est revenu sur les termes utilisés par Mermoz, dont celui de "lâche", qui a fait mal au manager. "Ce qui me perturbe, c'est que ce podcast vient juste de sortir. Le mec a fait le buzz, va avoir beaucoup de followers et après ça a été repris. Nous faisons notre métier. Le mot lâche, j'ai du mal (à l'encaisser) par mon histoire personnelle et familiale. Lâche, pour quelqu'un qui est dans une famille de résistants, c'est dur. Quand j'ai pris des tartes dans la gueule, je ne me suis jamais échappé." Sur ce point, Saint-André a notamment pris l'exemple de la Coupe du monde 2015 et de la gifle reçue contre les All Blacks, qu'il a "assumé" devant les médias. Il concluait en revenant au fond du problème : "On était en difficulté mais s'il y a bien un poste où il avait de la richesse, c'était bien les centres." Fin de l'histoire ?