Icon Sport

"Thibaud Flament est un joueur à fort potentiel", Galthié explique ses choix

"Thibaud Flament est un joueur à fort potentiel", Galthié explique ses choix
Par Marc Duzan via Midi Olympique

Le 18/10/2021 à 18:22Mis à jour Le 18/10/2021 à 18:36

XV DE FRANCE - A Marcoussis et face à une vingtaine de journalistes, le sélectionneur national Fabien Galthié a expliqué ses choix et accepté de commenter la liste des quarante-deux joueurs amenés à affronter l'Argentine, la Géorgie et la Nouvelle-Zélande au fil de la tournée d'automne.

Que voulez-vous dire en préambule ?

La dernière fois qu'on a pu aligner la meilleure équipe de France du moment, c'était face à l'Irlande à l'époque du Covid et depuis, on s'est juste adapté aux circonstances. Nous sommes donc heureux, aujourd'hui, de compter sur quasiment toutes nos forces vives.

Il y a du nouveau en deuxième-ligne...

Thibault Flament et Florian Verhaeghe sont tous deux de vrais nouveaux. Ils ont des compténces sur la touche ou dans le jeu courant et on a envie de les voir s'entraîner avec nous, de voir comment ils répondent à nos entraînements. Car nous allons considérablement durcir nos contenus, dans les jours à venir.

Que savez-vous du Toulousain Thibaud Flament ?

La première fois qu'on a entendu de lui c'est lorqu'il a débuté avec les Wasps. Pierre-Henry Broncan (actuel manager de Castres), alors entraîneur à Bath, nous l'avait signalé. Flament s'est depuis quelques temps bien adapté à Toulouse, dans un effectif ultra concurrentiel. C'est un joueur à fort potentiel.

Top 14 - Thibaud Flament (Stade toulousain), face à Pau.

Top 14 - Thibaud Flament (Stade toulousain), face à Pau.Icon Sport

Le numéro 8 toulousain Selevasio Tolofua et l'ouvreur toulonnais Louis Carbonel font partie des grands absents. Pourquoi ?

Ils sont absents du groupe mais font partie de l'aventure. Louis Carbonel, avec nous depuis le début, a simplement été devancé par Antoine Hastoy, auteur d'une bonne première partie de saison.

Et Tolofua, alors ?

On s'est expliqué avec Selevasio Tolofua. Il est en attente et peut nous rejoindre à tout moment en cas d'éventuel forfait. Sekou Macalou peut jouer à tous les poste de la troisième-ligne et peut aussi dépanner à l'aile, par exemple. Dans certaines projections, cela pourrait nous intéresser.

Au milieu du terrain, la présence de Tani Vili est également surprenante...

Pierre-Louis Barassi (Lyon) n'a pas encore reprison avec son équipe et Arthur Vincent n'est pas apte. Tani Vili, on l'a découvert lors de la tournée en Australie. Il possède de réelles aptitudes, on le suit d'ailleurs depuis son passage chez les moins de 20 ans tricolores. Il arrive parce qu'il y a des opportunités qui s'ouvrent.

Pouvez-vous commenter le choix de vos numéros 15 ?

Il y a quatre arrières (Brice Dulin, Melvyn Jaminet, Thomas Ramos et Romain Buros) et des polyvalences. Thomas Ramos bute et peut jouer demi d'ouverture, il l'a souvent fait à Toulouse. Romain Buros, lui, peut aussi jouer à l'aile et cela nous plaît. […] Anthony Bouthier n'est pas là mais il fait toujours partie du projet, nous le lui avons dit. Il faut qu'il continue à croire en lui. Tout est possible.

Peato Mauvaka a visiblement été préféré à Pierre Bourgarit au poste de talonneur. Pour quelle raison, au juste ?

On veut voir à quoi ressemblerait notre équipe en fin de match. Je m'explique : sur dix-huit de nos matchs, nous avons subi cinq défaites sur les toutes dernières minutes alors que nous menions. Il faut rectifier et là, les fameux finisseurs portent bien leur nom.

En clair ?

On veut une équipe solide sur le plan émotionnel pour tenir les victoires sur les dernières secondes. Peato Mauvaka a une expérience considérable avec nous, il a commencé au Japon : il est explosif, très adroit au lancer en touche et répond donc à nos attentes sur les fins de match.

Quid du capitanat ? Avez-vous tranché ?

Charles (Ollivon) a participé aux discussions avec les cinq joueurs cités dans la presse (Grégory Alldritt, Anthony Jelonch, Gaël Fickou, Antoine Dupont et Julien Marchand) : il sera à Marcoussis dimanche soir pour passer le relais à son successeur. C'est à ce moment-là que le capitaine sera annoncé aux joueurs.

Jelonch vous avait-il plu dans ce rôle, l'été dernier ?

En Australie, Anthony Jelonch a été héroïque et porté haut les couleurs du XV de France.

Contenus sponsorisés