Getty Images

L'Australie ne compte pas rouvrir ses frontières d'ici à 2022

L'Australie ne compte pas rouvrir ses frontières d'ici à 2022
Par Simon Valzer via Midi Olympique

Le 20/01/2021 à 12:40Mis à jour Le 20/01/2021 à 12:41

XV DE FRANCE - Face à la recrudescence du virus dans les autres pays, les hauts dirigeants australiens ont indiqué qu'ils ne comptaient pas rouvrir complètement leurs frontières. Cette mesure impactera t-elle la tournée des Bleus, prévue en juillet prochain ?

Les frontières extérieures de l'Australie sont fermées depuis le mois de mars dernier et cela ne va pas changer de sitôt. C'est ce qu'a indiqué en substance Brendan Murphy, secrétaire du département de la Santé en Australie, équivalent à notre Ministre de la Santé. "Je pense que nous allons maintenir les restrictions substantielles en place à nos frontières. Même si nous parvenons à vacciner une grande partie de notre population, nous ne savons pas encore si ce vaccin empêchera réellement la transmission du virus." En outre, le dirigeant australien a ajouté que les quarantaines appliquées aux voyageurs seraient maintenues "pour un certain temps". Pour rappel, les citoyens australiens, les résidents permanents ainsi que les personnes détenant une dérogation pour entrer sur les territoire doivent observer une quatorzaine obligatoire dans une chambre d'hôtel à leur propres frais.

Quatorzaine en vue pour les Bleus

Ces mesures (fermeture précoce des frontières, quarantaines obligatoires) ont été identifiées par les experts comme les clés de la réussite de l'Australie. Et pour cause : à l'heure où nous écrivons ces lignes, l'Ile-continent a plutôt bien maîtrisé la pandémie, avec seulement 22 000 cas recensés et 909 décès constatés. Aucune raison donc pour qu'elles soient levées.

La question qui se pose, c'est de savoir si elles perturberont la prochaine tournée estivale des Bleus, qui iront défier les Wallabies sur leurs terres les 3, 10 et 17 juillet prochains. A priori non, car comme nous venons de le dire l'Australie décerne des dérogations autorisant l'entrée sur le territoire, moyennant un isolement strict. Si ces mesures ne sont donc pas durcies d'ici là, les Bleus devraient donc pouvoir se rendre en Australie s'ils restent à l'isolement pendant 14 jours dans un hôtel. Exactement comme ce que vivent les 1200 personnes que le gouvernement australien vient d'accueillir à l'occasion pour l'Open d'Australie de Tennis. Toujours à l'isolement, les joueurs, staffs et personnels de la compétition comptent aux dernières nouvelles au moins neuf infections dans leurs rangs.

Contenus sponsorisés