Icon Sport

Galthié se rapproche

Galthié se rapproche
Par Midi Olympique

Le 17/03/2019 à 20:40

XV DE FRANCE - Déjà annoncé avec insistance après la déroute anglaise, le technicien pourrait effectivement intégrer l’encadrement bleu après cette fin de tournoi bâclée. Les contacts avec Laporte sont réels, il est libre et semble en avoir envie. Avec quel rôle ? Quel statut ? Sa possible cohabitation avec Elissalde pose aussi question.

Fabien Galthié n’a jamais semblé aussi proche d’intégrer l’encadrement du XV de France. En 2007, 2011 et 2015, la FFR n’avait pas retenu sa candidature plus ou moins déclarée. En décembre 2017, il n’avait pas donné suite aux appels du pied de Jacques Brunel qui souhaitait en faire son adjoint, privilégiant ses engagements professionnels avec le Rugby Club Toulonnais. Quinze mois plus tard, il apparaît une nouvelle fois en haut de la liste des sauveurs potentiels du XV de France.

Son nom était ressorti après le camouflet de Twickenham face aux Anglais (44 à 8), il y a un mois comme hypothèse de travail. Une éventualité qui émanait du président Bernard Laporte lui-même qui confiait à nos confrères de l’émission L’Equipe du soir, quelques heures après la révélation dans nos colonnes mais aussi sur le site de RMC, de l’existence de la piste Galthié : "Pour l’instant, il n’en est pas question. Mais, si Jacques m’en fait la demande, je ne suis pas contre. C’est Jacques qui décide." Dans la foulée, Jacques Brunel avait répondu en conférence de presse : "Je ne lis pas la presse. Je l’apprends, je ne suis pas au courant, j’ai un staff, je suis bien dans mon staff, il n’y en a jamais été question."

Ouvertement non mais en coulisses, dans l’entourage des proches de Bernard Laporte, on sondait Fabien Galthié sur ses envies de XV de France. Si Jacques Brunel avait fermé la porte à Galthié, c’était surtout pour protéger son staff pour la fin du Tournoi des 6 Nations. D’ailleurs, Bernard Laporte ne dit pas autre chose dans l’interview qu’il nous a accordée en marge d’Italie - France. "Je pense qu’il avait répondu à la question pour ce Tournoi des 6 Nations mais pas en vue du Mondial. Encore une fois, la demande doit venir d’eux", confiait-il à Rome, ce samedi, tout en indiquant qu’il comptait débriefer avec l’ensemble du staff en ce début de semaine et connaître leurs besoins et leurs envies.

Un rôle d’adjoint mais pour quelle mission ?

La greffe Galthié, si elle devait avoir lieu, ne doit pas connaître de rejet sous peine que le remède ne devienne pire que la maladie. Or il y a plusieurs écueils à franchir : s’il est libre contractuellement, Fabien Galthié en a-t-il envie ? Ce week-end, l’ancien capitaine des Bleus sous l’ère Laporte était présent dans la capitale italienne pour commenter la rencontre pour France 2 mais il s’est tenu éloigné géographiquement et physiquement du groupe France. Pas d’apparition à l’hôtel des Bleus, ni au banquet d’après-match. Aucune déclaration qui aurait pu être interprétée dans ses interventions.

Peut-il travailler avec Jean-Baptiste Elissalde, deux techniciens à très forts caractères ? Et pour quelle mission ? Galthié doit-il se contenter d’un rôle d’adjoint sans lendemain ? Il pourrait demander quelques garanties en vue notamment de 2023. L’ex-technicien du MHR et du RCT sera inévitablement au cœur des discussions en ce début de semaine.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0