AFP

Bernat-Salles : "Je n’ai jamais été la star que mon père aurait voulu"

Bernat-Salles : "Je n’ai jamais été la star que mon père aurait voulu"
Par Nicolas Zanardi via Midi Olympique

Le 05/04/2021 à 12:06Mis à jour Le 05/04/2021 à 12:09

XV DE FRANCE - Âgé désormais de 51 ans, l’ancien ailier du XV de France fut le 7 avril 2001 le premier joueur à réaliser un exploit jamais égalé: celui d’inscrire un grand chelem des essais dans le Tournoi des 6 Nations. Une performance unique, qui fut d’ailleurs son chant du cygne en bleu…

Vingt ans après, pratiquement jour pour jour, l’occasion était trop belle de donner la parole à ce personnage hors-normes, qui épousa après sa retraite sportive des trajectoires aussi imprévisibles et sinueuses que de son temps de joueur, jusqu’à occuper pendant huit ans le rôle de président de la Ligue Nationale de handball. Entretien sans filtre, comme un bain de jouvence…

Voilà vingt ans, vous avez réussi une performance d’autant plus incroyable que jamais égalée, en marquant un essai lors de chaque match du Tournoi des 6 Nations. Et pourtant, curieusement, cet exploit est pratiquement passé inaperçu à l’époque...

Je m’en rappelle à peine moi-même, c’est vous dire ! (rires) Pourquoi est-ce passé si inaperçu, honnêtement, je ne saurai pas trop vous le dire. Je n’étais jamais « que » Philippe Bernat-Salles, et je n’avais peut-être pas la notoriété de certains autres joueurs. C’est un début d’explication… Après, cela ne m’empêche pas de dormir, et je m’en accommode très bien. C’est juste assez rigolo de se dire que même si ce record est passé inaperçu ou presque à l’époque, il n’a encore jamais été égalé...

Étiez-vous sensible à vos statistiques, en tant que chasseur d’essais ?

Non, franchement, les records, les statistiques, je m’en fous un peu. Ce sont les émotions qu’on a pu vivre qui comptent. Des flashs. Je me souviens par exemple qu’en 1998, j’ai marqué le premier essai de l’histoire du Stade de France, contre les Anglais en plus (24-17). Voilà… Ce n’est pas un record, mais ça reste quelque chose. Le premier but au Stade de France, ça a été Zidane, et le premier essai, ça a été Fifi ! (rires) ça non plus, on ne pourra jamais me l’enlever… Après, ce record dans le 6 Nations, je ne peux qu’espérer qu’un autre joueur y arrive un jour. Français, si possible !

Cela paraît peu probable, puisque pendant 70 éditions du Tournoi à 5 nations, seuls 5 joueurs étaient parvenus à réaliser un grand chelem des essais. Alors, à 6 nations...

Ce qui est drôle, c’est que même si je ne suis pas féru de stats, je sais le dernier joueur français qui était arrivé avant moi à marquer dans tous les matchs du Tournoi c’était Philippe Sella, en 1986. C’est marrant, parce que c’est avec lui que j’avais partagé ma chambre en 1992 pour ma première sélection, à Nantes. Ça, je m’en rappelle comme hier. Un match historique ! La première défaite du XV de France à domicile contre l’Argentine (20-24, NDLR) ! Pas le meilleur des débuts, hein…

Contenus sponsorisés