Icon Sport

Macalou enfin de retour, cinq néophytes… Galthié et Ibanez présentent leur XV de France New Look

Macalou enfin de retour, cinq néophytes… Galthié et Ibanez présentent leur XV de France New Look

Le 26/11/2020 à 12:32Mis à jour Le 26/11/2020 à 12:40

XV DE FRANCE - Opposé à l’Italie, samedi soir, dans le cadre de la Coupe d’automne des Nations, le XV de France, privé des titulaires habituels atteints par la limite des trois feuilles de match, se présentera avec une équipe largement remaniée. Fabien Galthié souhaite encore plus renforcer la cohésion de son jeune groupe.

Ils ne seront que deux rescapés de la victoire contre l’Ecosse (22-15). Ce jeudi, Fabien Galthié a présenté le XV de France qui défiera l’Italie, samedi soir, dans le cadre de la troisième journée de la Coupe d’automne des Nations. Contraint d'écarter de la sélection ses titulaires après que ceux-ci sont apparus sur trois feuilles de match au cours des dernières semaines de la fenêtre automnale, le sélectionneur tricolore a donc effectué un large remaniement où seuls le trois-quarts aile du Racing 92 Teddy Thomas et le demi d’ouverture de l’UBB Matthieu Jalibert conservent leur place. "Cette semaine, nous avons essayé d’optimiser chaque moment, de construire notre expérience collective qui est limitée. Mais c’est le contrat, c’est le deal, nous le savions, et nous faisons avec", a souligné le sélectionneur Fabien Galthié.

" Baptiste Pesenti apporte de vraies garanties dans le secteur du combat"

Cinq néophytes fouleront la pelouse du Stade de France vêtus de la tunique frappée du Coq : le pilier Rodrigue Neti (Toulouse), le deuxième-ligne Killian Geraci (Lyon), le trois-quarts centre Jean-Pascal Barraque (Clermont), l'ailier Gabin Villière (Toulon) et le deuxième-ligne de Pau Baptiste Pesenti pour qui le staff a eu des mots très élogieux. "C’est un joueur qui apporte de vraies garanties dans le secteur du combat. C’est un joueur très jeune (23 ans) mais qui chaque dimanche, quand il porte le maillot de son club, s’engage à fond. On avait besoin, face à une opposition rugueuse, d’un joueur qui joue dur au service de ses coéquipiers", a expliqué le manager des Bleus Raphaël Ibanez. Et le sélectionneur d’ajouter : "De par son parcours, Baptiste a une formation de troisième-ligne. Il est mobile, il a des mains. C’est un joueur qui est prêt pour jouer à ce niveau–là."

Tandis que les Bleus se présenteront avec une première ligne 100% Stade toulousain (Neti, Aldegheri, Mauvaka), pour faciliter les automatismes, un joueur sera très certainement l’attraction de cette rencontre : Sekou Macalou (25 ans). Avec une seule sélection à son actif, lors d’un peu glorieux France-Japon en novembre 2017 (23-23), le troisième-ligne du Stade français Paris tentera de rattraper le temps perdu pour s’installer durablement au sein du groupe France. L’arrière Brice Dulin (30 ans, 29 sélections), qui a retrouvé tout son peps sous les couleurs de La Rochelle, effectue son grand retour après plus de trois ans d’absence en équipe de France. Tout comme le trois-quarts centre Jonathan Danty (28 ans, 4 sélections) qui n’avait plus goûté à la joie d’une sélection depuis le 19 juin 2016 et une défaite des Bleus en Argentine (30-19).

" Baptiste (Serin) est très engagé. Il a envie d’être à la tête de cette équipe et de montrer l’exemple"

À noter qu’en troisième-ligne, le Castrais Anthony Jelonch a été titularisé en numéro 8. A la charnière, la confiance est naturellement laissée à l'ancienne paire de l'Union Bordeaux-Bègles : Baptiste Serin et Matthieu Jalibert. Désigné capitaine, le numéro 9 du RC Toulon tentera de faire oublier l’extraterrestre toulousain Antoine Dupont. "Depuis le début de la semaine, Baptiste est très engagé, il est serein. Il a envie d’être à la tête de cette équipe et de montrer l’exemple. Il a l’expérience, un vécu avec le groupe qui nous a quitté. C’est un relais, il transmet tout son savoir avec plaisir, avec beaucoup d’énergie. Baptiste nous a déjà démontré qu’il était capable de s’adapter aux situations les plus complexes et qu’il savait les gérer. Il est prêt", a insisté Fabien Galthié.

Matthieu Jalibert buteur

Le demi d’ouverture de l’UBB, lui, enchaîne une deuxième titularisation mais doit encore élever son niveau de jeu. "Matthieu a un vécu avec ce groupe. Il a cumulé beaucoup de temps passé avec nous. Cela compte dans l’expérience personnelle et collective. En plus du match joué contre l’Ecosse, ça va lui permettre de se développer, de prendre confiance et de trouver ses marques", a souligné le sélectionneur en précisant que Jalibert assurera le rôle de buteur. Ce XV de France "bis", avec 24 ans de moyenne d’âge et 6 sélections, devra donc échapper au piège de la Squadra Azzurra, "une équipe rugueuse" dixit Fabien Galthié, pour s’offrir une finale contre l’Angleterre, le 6 décembre à Londres.

Le XV de départ face à l’Italie :

Neti, Mauvaka, Aldegheri - Geraci, Pesenti - Woki, Jelonch, Macalou – Serin (Cap.), Jalibert - Villière, Danty, Barraque, Thomas – Dulin

Finisseurs : Baubigny, Kolingar, Atonio, Cazeaux, Rebbadj, Couilloud, Carbonel, Moefana

Contenus sponsorisés