Icon Sport

Grosso à Lyon, Reid a donné son accord... Les coulisses du mercato !

Grosso à Lyon, Reid a donné son accord... Les coulisses du mercato !
Par Midi Olympique

Le 13/07/2020 à 12:10Mis à jour Le 13/07/2020 à 12:15

TRANSFERTS - Retrouvez en avant-première les principales infos des championnats professionnels français et internationaux. Cette semaine, du Top 14, du Pro D2, de l'international...

Lyon : Grosso, c'est officiel

Le LOU Rugby a officialisé, vendredi dernier, la signature de Rémy Grosso (31 ans, 5 sélections) pour une saison. En fin de contrat avec Clermont, l’ancien ailier de Castres retrouvera les couleurs rouge et noir qu’il a portées de 2008 à 2013.

Agen : Reid a donné son accord

Révélé par La Dépêche du Midi, Agen a obtenu l’accord de l’ouvreur international irlandais Noel Reid (30 ans ; 1 sélection) qui évoluait la saison passée à Leicester, après avoir effectué le reste de sa carrière au Leinster. Reid a été libéré par les Tigers car il a refusé la baisse de salaire proposée et le SUALG a conclu le deal avec le joueur en 72 heures, pour au moins une saison. Le club attend aussi l’engagement de l’ailier anglais Gabriel Ibitoye avant la clôture du marché le 15 juillet à minuit, mais les Harlequins cherchent à récupérer une indemnité.

Valence-Romans : deux consultants dans le staff

Valence-Romans renforce son staff avec l’arrivée de deux de ses anciens joueurs : l’ancien pilier David Vaudaine (38 ans) va apporter sa science de la mêlée tandis que l’ancien demi de mêlée Stéphane Ricco (48 ans) sera en charge du jeu au pied.

6 Nations : CVC devrait réduire son investissement de moitié

Comme indiqué dans ces colonnes lundi dernier, le fonds d’investissement CVC Capital Partners, qui doit faire son entrée dans la société commerciale du Tournoi des 6 Nations, a revu son offre à la baisse, en raison de la crise liée au coronavirus. Mardi dernier, les 6 Nations expliquaient : « Un accord n’est pas à prévoir prochainement et il serait inexact de le présenter comme une formalité. Il n’y a pas de calendrier fixe pour l’achèvement de ces négociations, et tout accord, s’il devait aller de l’avant, ne serait pas accéléré. » Selon nos informations, la réduction pourrait néanmoins être carrément de 50 %, passant de 300 millions de livres à 150 millions (environ 170 millions d’euros). Alors que les deux parties étaient en négociations exclusives cette dernière année, cela représenterait forcément un manque à gagner pour les Fédérations.

Retrouvez l'intégralité des indiscrétions Midol sur Midi Olympique

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés