Icon Sport

Top 14 - Le Top 10 des meilleurs transferts pour la saison 2018/2019

Le Top 10 des meilleurs transferts de Top 14 pour la saison 2018/2019
Par Rugbyrama

Le 03/07/2018 à 17:42

Cet été, les clubs français ont particulièrement été actifs sur le marché des transferts. Avant la reprise du championnat, programmée le 25 aôut, Rugbyrama vous propose son classement des meilleurs recrues pour la saison prochaine.

Julian Savea (27 ans, des Hurricanes à Toulon)

C'est la recrue phare de l'intersaison. Arrivé sur la rade en provenance des Hurricanes, Julian Savea débarque avec l'étiquette de superstar. Pourtant, il n'a pas plus la confiance de Steve Hansen, sélectionneur des All Blacks. Barré par le phénomène Rieko Ioane, 8 essais en 7 matchs sous le maillot néo-zélandais, "The Bus" n'a plus joué avec sa sélection depuis juillet 2017 et la Tournée des Lions Britanniques. Il aura à cœur de réaliser une grosse saison et de retrouver son meilleur niveau de 2015, où il était au sommet de son art. Tout le monde se souvient (et surtout Noa Nakaitaci et Scott Spedding) de son essai incroyable lors du quart de finale de Coupe du Monde contre la France. Le joueur de 27 ans (46 essais en 54 rencontres) est donc très attendu en terre varoise et le cocktail s'annonce explosif.

Johan Goosen (25 ans, des Cheetahs à Montpellier)

Johan Goosen n'a pas fait parler de lui uniquement pour ses qualités hors normes de rugbyman, il a aussi agité la planète rugby à cause de son transfert. En effet, le sud-africain s'est engagé à l'hiver dernier avec le club de Montpellier contre un chèque de 1,4 millions d'euros de la part du fantasque président du MHR Mohed Altrad.

Johan Goosen - Racing 92

Johan Goosen - Racing 92Icon Sport

Parti du Racing en 2017, après deux saisons et demi dans les Hauts-de-Seine, où il avait été élu meilleur joueur de Top 14 en 2016, il risque d'évoluer cette saison au poste d'arrière, avec le départ de Jesse Mogg à Pau, et d'être une attraction de ce Top 14,

Jerome Kaino (35 ans des Blues à Toulouse)

C’est le gros transfert du côté du Stade toulousain. En allégeant leur masse salariale avec les départs notamment de Yoan Maestri et de Gaël Fickou, les dirigeants du club de la ville rose ont pu recruter l’ancien All Blacks. Référence mondiale au poste de troisième ligne, l’ancien joueur de Blues totalise pas moins de 81 sélections avec la Nouvelle-Zélande. Très gros plaqueur, le double champion du monde apportera sa dimension physique au sein des "rouge et noir". Avec ses 35 ans, le flanker apportera toute son expérience du haut niveau à la jeune garde toulousaine.

Semi Radradra (26 ans, de Toulon à Bordeaux)

Après une saison délicate, dixième au classement, l'Union Bordeaux Bègles a voulu se renforcer pour cette saison. Et les dirigeants bordelais ont fait les choses bien avec l'arrivée de l'ancien joueur du RCT Semi Radradra pour une somme de 600 000 euros. Le fidjien a sans doute été l'un des meilleurs joueurs du RCT la saison dernière. Ses qualités d'appuis et ses crochets dévastateurs vont énormément apporter dans la ligne de trois quart bordelaise, qui s'est renforcée aussi avec les venues de George Tilsley et d'Ulupano Seuteni.

Finn Russell (25 ans de Glasgow au Racing 92)

Suite au départ cumulé de Dan Carter ainsi que de Rémi Talès, le Racing Métro se devait de recruter au poste d’ouvreur pour la saison 2018/2019. Dans ce jeu de chaise musicale des ouvreurs, c’est Finn Russell qui a finalement signé dans le club francilien. Après Greg Laidlaw, l’année dernière, c’est désormais son compère de l’équipe nationale qui rejoint le Top 14. L’emblématique demi d’ouverture de l’Écosse va donc connaître le deuxième club de sa carrière, après 6 saisons passées au club de Glasgow.

Finn Russell (Ecosse) vs Angleterre

Finn Russell (Ecosse) vs AngleterreIcon Sport

Très bon dans le jeu au pied, le joueur de 25 ans est aussi redoutable près de la ligne d’attaque. En manque cruel d’expérience dans ce poste en fin de saison, le Racing aura besoin d’un Finn Russell au sommet de son art pour enfin remporter des titres.

Gaël Fickou (24 ans de Toulouse au Stade Français)

Hans-Peter Wild voulait ramener le Stade français sur le devant de la scène en Top 14. Pour se faire, le club parisien a réalisé un recrutement XXL cet été en recrutant notamment le centre international Gaël Fickou en provenance du Stade toulousain. Le joueur de 24 ans (30 sélections, 7 essais) va pouvoir apporter son expérience et sa polyvalence au sein de la ligne arrière des Parisiens.

Gael Fickou (Stade toulousain)

Gael Fickou (Stade toulousain)Icon Sport

Capable de jouer aux deux postes du centre du terrain, l’ancien Toulousain pourra évoluer aussi bien avec Jonathan Danty qu’avec Waisea Nayacalevu.

Paddy Jackson (26 ans, sans club à Perpignan)

Libéré de son contrat par l'Ulster avec son compatriote irlandais Stuart Olding, suite à une affaire présumée de viols où les deux joueurs ont été innocentés, Paddy Jackson a trouvé un nouveau point de chute. Et c'est Perpignan qui a tenté le pari de l'international irlandais aux 25 sélections.

Promu en Top 14, l'Usap cherchait un ouvreur d'envergure pour cette saison et a jeté son dévolu sur le joueur de 26 ans. Créateur, organisateur, c'est un joueur qui n'hésite pas à attaquer la ligne d'avantage. Il aura les clés du jeu perpignanais et voudra se montrer pour retrouver pourquoi pas la sélection.

Simon Zebo (28 ans du Munster au Racing 92)

Arrivé hier dans la capitale, l’ancien arrière du Munster a rejoint le club du Racing pour les trois prochaines saisons. L’ailier ou arrière polyvalent vient pallier les départs de joueur dans la ligne arrière. Le natif de Cork pourra ainsi combler les pertes de Marc Andreu ainsi que de Johan Goosen. Au poste de numéro 15, l’international irlandais sera en concurrence avec Louis Dupichot.

Simon Zebo (Munster)

Simon Zebo (Munster)Icon Sport

Redoutable finisseur, l’ancien Munsterman sera un atout de poids pour la prochaine saison chez les "ciel et blanc".

Rhys Webb (29 ans des Ospreys à Toulon)

À la recherche d’un demi de mêlée de référence internationale depuis plusieurs années, le RCT a enfin trouvé chaussure à son pied. En enrôlant le numéro 9 des Ospreys et du Pays de Galles, Rhys Webb, les Toulonnais ont recruté un joueur plein d’expérience à un poste dont ils manquaient cruellement. Véritable animateur l’international gallois, aux 30 sélections, aime attaquer la ligne grâce à son gabarit plutôt atypique pour un joueur évoluant à se poste.

Nicolas Sanchez (29 ans, des Jaguares au Stade Français)

En ce moment, Nicolas Sanchez connaît une fin de saison excitante avec son actuel club des Jaguares. À la lutte pour une place en quart de finale, la province argentine n'est plus qu'à une victoire d'une qualification historique. Et, Nicolas Sanchez n'y est pas étranger. L'ouvreur argentin rayonne sur les terrains de l’hémisphère sud. Le Stade Français a hâte de le voir arriver en terre parisienne pour une saison qui s'annonce palpitante pour les hommes de Heyneke Meyer.

Contenus sponsorisés
0
0