Rugbyrama

Dix-huit joueurs valides

Dix-huit joueurs valides
Par Rugbyrama

Le 14/08/2008 à 17:21Mis à jour

Episode 40 - Jeudi 14 août.- Rancoule et Rogé forfaits, le nombre de joueurs blessés est maintenant de neuf.

Plus que deux jours avant le deuxième test. Hier, les Français qui logent à l"hôtel Langham de Johannesburg, se sont entraînés sur la pelouse de l"Ellis Park. Ils se sont rapidement rendus compte que l"altitude (1800 m) altérait leurs performances en raison de la raréfaction de l"oxygène.

Les nouvelles des blessés ne sont pas vraiment rassurantes. Ne parlons pas de ceux qui sont hors service depuis belle lurette : Casaux (fracture de la clavicule), Lepatey (opération de l'appendicite), Celaya (entorse du genou droit), Lacroix (entorse de la cheville droite), Echave (main droite fracturée), Vannier (ligaments du genou droit arrachés), Barrière (cartilage intercostal arraché). Rogé s'est donné hier une contracture à la cuisse gauche. Il est forfait tout comme Rancoule, ailier lors du premier test, qui ressent toujours une douleur à la cuisse droite. Il ne reste que dix-huit joueurs valides pour former l'équipe du dernier test (onze avants et sept trois-quarts). Encore que, Martine souffre de l'aine gauche et Barthe se remet d'une angine...

Mercredi après-midi, les Tricolores ont oublié un peu de leurs soucis lors de la réception offerte en leur honneur par le maire de Johannesburg. Il a donné des ordres, le drapeau français flotte sur l'hôtel de ville à la place du drapeau britannique jugé indésirable.

Ce matin, ils ont visité une mine d'or. Sachez que pour extraire trente grammes du précieux métal, il faut travailler cinq tonnes de pierre. La direction de la mine a jeté un défi aux Français : celui qui arrivera à soulever avec deux doigts un lingot d'or dont le poids est de 31,7 kg repartira avec l'objet d'une valeur de 15 millions de francs. Aucun n'a réussi, sauf Momméjat, mais il avait mis les cinq doigts de sa main.

L'après midi, un entraînement s'est tenu sur le stade des Wanderer's.

Légende photo : Si "Papillon" Lacaze avait réussi à soulever avec deux doigts ce lingot d'une valeur de 15 millions de francs, il l'aurait ramené en France.

Contenus sponsorisés
0
0