• Top 14 - Le troisième ligne Joaquin Oviedo (Perpignan) n'avait pas joué depuis le match d'accession contre Mont-de-Marsan
    Top 14 - Le troisième ligne Joaquin Oviedo (Perpignan) n'avait pas joué depuis le match d'accession contre Mont-de-Marsan

Usap : Oviedo, un retour tant attendu

Le

TOP 14 - Pour son déplacement à Bayonne, samedi (17 heures), l'Usap va pouvoir compter sur la présence de Joaquin Oviedo, une des révélations de sa saison passée. Le troisième ligne argentin n'a plus joué en compétition officielle depuis le barrage face à Mont-de-Marsan, le 12 juin dernier.

Joaquin Oviedo (21 ans) va enfin enfiler le maillot sang et or cette saison, pour le plus grand bonheur des supporters catalans. Le troisième ligne international argentin, le premier, doit être impatient de fouler de nouveau les pelouses, plus de quatre mois après sa dernière apparition en compétition, à Mont-de-Marsan, le 12 juin. Sélectionné avec les Pumas pour le Rugby Championship, l'ancien joueur des Jaguares XV avait dû se contenter d'être un partenaire d'entraînement pour ses partenaires avant de se voir offrir une chance lors du dernier match de la compétition. Las, une blessure à un mollet l'avait privé d'une deuxième sélection.

Quand il était revenu à Aimé-Giral, aux côtés de Jeronimo De La Fuente, fin septembre, son absence pour trois à quatre semaines en avait déçu plus d'un du côté du Castillet. Remis sur pieds, Joaquin Oviedo tentera d'apporter sa dimension physique et son abattage à un XV sang et or en manque de confiance. La saison passée, avec 118 plaquages réussis sur 121 tentés, l'espoir avait épaté la galerie.

Duguivalu ne rejouera plus du bloc

Si le retour de Joaquin Oviedo est une bonne nouvelle, l'infirmerie est loin d'être désemplie à Aimé-Giral. Le pilier droit Siua Halanukonuka, indéboulonnable en numéro 3, et l'ailier Alivereti Duguivalu, un des trois-quarts les plus dangereux de ce début de saison, ne seront pas du déplacement à Bayonne. Le premier souffre des adducteurs, le deuxième est touché à une cheville. Comme indiqué par L'Indépendant, l'ailier fidjien ne devrait pas être opérationnel avant la fin de ce bloc même si la fracture a été évitée. Parmi les autres cadres, Tom Ecochard (épaule) et Lucas Bachelier (dos) doivent être testés jeudi matin avant que ne soit dévoilé le groupe qui ira batailler à Jean-Dauger samedi. Sacha Lotrian (épaule) continue, lui, les soins et se rapproche d'un retour.