• Top 14 - Matthieu Jalibert (UBB)
    Top 14 - Matthieu Jalibert (UBB)
  • Top 14 - Bautista Delguy (Clermont)
    Top 14 - Bautista Delguy (Clermont)
  • Top 14 - Madosh Tambwe (UBB)
    Top 14 - Madosh Tambwe (UBB)

L'antisèche : un match loin d'être nul

Le

TOP 14 - C'est le premier match nul de la saison en Top 14 : Clermont et l'UBB n'ont pas réussi à se départager (23-23). Malgré l'appellation "match nul" cette rencontre fut, en tout point, très plaisante. Grâce au talent de joueurs d'exception et aux intentions de jeu des deux équipes, cette rencontre était en fait un très beau spectacle.

Le match : des intentions et du suspense

Il fut plutôt plaisant ce Clermont - Bordeaux-Bègles. On peut même carrément dire que c'est le genre de rencontre qu'on aimerait tout le temps quand on regarde le Top 14. Des intentions de jeu de la part des deux équipes, des gros bouchons, des joueurs revanchards (comme Vili, Falatea ou Delguy), mais aussi de grande classe et enfin du suspense... Ce match avait tout d'excitant ! Même si les Auvergnats furent les premiers à se mettre en évidence, avec le fantastique Delguy et le non-moins inspiré Penaud, les Bordelais leur répondaient par le talent de Madosh Tambwe.

Clermont et l'UBB se neutralisent ! ? #ASMUBB
Le film du match > https://t.co/gaQfLYypZ6 pic.twitter.com/7bfzjqpl4v

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) October 22, 2022

Le Sud-Africain a permis aux siens de recoller, accompagné d'un Matthieu Jalibert qui monte clairement en puissance avant la tournée de novembre. À la fin, il eut la balle de match, lorsqu'il tenta ce drop de plus de cinquante mètres, qui passait légèrement en dessous de la barre. Pareil pour Anthony Belleau, trop court sur une pénalité quelques minutes avant. Au final, ce match nul (23-23) fut tout sauf nul.

L'action symbole : 2'30 de folie d'entrée de jeu

On s'attendait à ce que les deux équipes jouent crânement leur chance en écartant les ballons dans ce duel entre formations réputées comme joueuses. Et la première action de ce duel nous donnait raison ! Dès le coup d'envoi donné par Anthony Belleau, les deux équipes ont joué un rugby total. Pendant deux minutes et trente secondes, les grandes largeurs ont été trouvées et les corps ont été mis à mal.

Ce sont surtout les Clermontois qui ont eu, durant cette période, la possession du ballon. Mais la défense bordelaise, efficace, parvenait à se réorganiser pour contrer les tentatives d'incursions adverses. Mieux, en contre, les Bordelais parvenaient presque à trouver la faille grâce à Tambwe mais l'ailier était repris par Anthony Belleau et finalement sanctionné au sol. C'est sur cela que l'action se terminait, une action d'envergure qui a parfaitement lancé le match.

La frayeur : Delguy et sa célébration anticipée

Ancien Bordelais, Bautista Delguy avait beaucoup de motivation dans ce duel face à l'UBB au Michelin. L'ailier clermontois a réalisé un très bon match se montrant dangereux sur chacune de ses prises de balles. Il a même été récompensé par un essai, le premier de la partie, à la 17e minute. Oui mais cet essai, Delguy a bien failli ne pas le marquer... à cause de sa célébration !

Top 14 - Bautista Delguy (Clermont)
Top 14 - Bautista Delguy (Clermont)

Alors que Bézy avait profité de la montée défensive d'un Thomas Jolmès quelque peu naïf pour pénétrer la défense, il trouvait le soutien de son ailier. Delguy, par ses appuis, éliminait Buros et filait alors vers l'en-but. À cinq mètres de la ligne, il levait déjà le bras au ciel pour célébrer un essai qu'il n'avait pas encore marqué. Mais derrière lui, les téméraires Yoram Moefana et Santiago Cordero revenaient à grandes enjambées et parvenaient à plaquer Delguy. Heureusement, grâce à son élan, l'Argentin réussissait à planter. Mais la prochaine fois, il célébrera peut-être un peu plus tard.

Le tournant : cette fois, ça a basculé du bon côté pour Tambwe

Il était le joueur à suivre lors de cette rencontre : Madosh Tambwe a tout changé pour Bordeaux-Bègles. Le natif de Kinshasa (Congo) a remis à lui tout seul l'UBB sur les rails. Pourtant, à 17-3, on ne donnait pas cher de la peau des pauvres Girondins. Mais c'était sans compter sur l'ailier sud-africain. En fin première mi-temps, il a réalisé un exploit personnel pour inscrire le premier essai des siens, profitant d'un peu de chance à la réception de son petit coup de pied par-desssus.

Top 14 - Madosh Tambwe (UBB)
Top 14 - Madosh Tambwe (UBB)

Et en seconde période, c'est de manière opportuniste, qu'il offrait un avantage décisif à son équipe. Alors que Clermont menait 20 à 16, Cheikh Tiberghien tentait une passe au pied très osée sur l'aile opposée. Cette dernière était bien sentie par Matthieu Jalibert, qui interceptait la gonfle. Alors qu'il filait à l'essai, l'ouvreur était superbement rattrapé par le bout du short par Killian Tixeront et balançait le ballon vers Madosh Tambwe. Cette gonfle, touchée par un Clermontois, rebondissait sur le tibia de l'ailier qui pouvait poursuivre l'action, se saisir du ballon et marquer un essai assassin. Un essai similaire à celui qui lui avait été refusé face à Toulouse et qui aurait sûrement donné la victoire aux Girondins. Cette fois-ci, la pièce à basculé du bon côté et Bordeaux n'a pas perdu ce match.

La stat' qui fait sourire : 23-23, comme les espoirs !

Malgré la volonté des deux équipes de s'imposer dans ce match plaisant, elles se sont finalement quittées bonnes amies en partageant les deux points du match nul (23-23). Un score ceci dit marrant, puisqu'il y a deux semaines, les espoirs Clermontois et Bordelais s'étaient affrontés et s'étaient quittés sur un score de parité... 23-23 aussi ! Un joli hasard. Ce match nul est aussi le premier de la saison en Top 14.

La question : Tambwe ou Delguy : qui est votre homme du match ?

Les deux ailiers ont brillé ce samedi soir. Bautista Delguy côté clermontois et Madosh Tambwe pour Bordeaux-Bègles. Tous deux décisif, ils ont tous les deux animé la partie et ont grandement contribué au spectacle proposé. Mais comme les deux équipes, il nous est impossible de les départager. Alors nous vous le demandons : qui est pour vous l'homme du match ?