Icon Sport

Top 6 : tous les scénarios possibles pour la 26ème journée de championnat

Top 6 : tous les scénarios possibles pour la 26ème journée de championnat
Par Rugbyrama

Le 03/06/2022 à 18:24Mis à jour Le 04/06/2022 à 14:31

TOP 14 - Avec neuf clubs mathématiquement qualifiables pour les phases finales du championnat, la dernière journée sera, sans nul doute, riche en rebondissements. De Montpellier qui a la qualification au bout des bras à Clermont qui doit réunir une montagne de conditions pour apercevoir les barrages… Retour sur tous les scénarios possibles pour la qualification au top 6.

Que ce championnat est indécis et surprenant ! À une journée de la fin, des milliers, voire des millions de Français, attendent les résultats avec beaucoup d’impatience et les redoutent. En interne, dans les clubs, tant les coachs que les joueurs sont morts de faim et rêvent d’une place dans les six, dans les deux pour certains.

Un final four pour deux places en demi-finale

Montpellier, Bordeaux-Bègles, Castres et… La Rochelle, quatre clubs pour deux places en barrages. Pour cette dernière journée, les quatre premiers se déplacent à l’extérieur. Si toutes ces équipes l’emportent ou perdent, sans bonus, le classement ne bougerait pas et Montpellier et Bordeaux seraient alors qualifiés pour les demi-finales.

  • Montpellier

Si le MHR veut être certain de jouer en barrage, il n’y a qu’une option : la victoire bonifiée. En cas de simple succès contre Clermont-Ferrand, qui est “quasi-éliminé”, la qualification des Montpelliérains dépendrait des autres. Si Bordeaux et Castres l’emportaient avec le bonus offensif, les Héraultais ne seraient plus dans le top 2 en raison des points terrains étant à l’avantage de leurs adversaires. Pires scénarios pour les joueurs de Saint-André : le match nul ou la défaite. Ces derniers n’auraient alors plus leur destin entre les mains.

  • Bordeaux-Bègles

La tâche sera loin d’être facile à Perpignan pour les Bordelais. Face à une équipe préparée à jouer le barrage de relégation, mais tout de même affamée pour sa dernière à domicile, les Girondins devront sortir une grosse performance pour s’imposer à Aimé-Giral. Avec une victoire bonifiée, les demi-finales seraient certaines pour l'Union. En cas de victoire sans bonus, de nul ou de défaites, la bande à Urios devra compter sur les résultats des autres pour se qualifier. Si l’UBB terminait à égalité avec Castres et La Rochelle, elle se classerait troisième du championnat et devrait donc jouer un quart de finale, à domicile.

  • Castres

Le CO est sans doute l’équipe la mieux placée. Bien que troisième au classement, les joueurs de Pierre-Henry Broncan ont l’avantage d’avoir déplacement, à Pau, plus facile que ceux leurs rivaux directs. Mais qu’importe leur résultat, ils sont dépendants de ceux des autres. S’il y avait égalité au classement avec Montpellier, les Tarnais seraient qualifiés grâce aux points terrains. Si c'était avec Bordeaux ou La Rochelle, les points terrains seraient en défaveur du CO et la qualification directe leur échapperait.

  • La Rochelle

Pour les récents champions d’Europe, les conditions d’accession à un barrage sont simples. Il faut une victoire bonifiée et que Bordeaux et Castres perdent sans prendre de bonus défensif. Dans ce cas de figure là, l’avantage des points terrains enverrait les Rochelais en demi-finale. Autrement, une défaite pourrait être synonyme d’expulsion du top 6. La Rochelle, plus que n’importe qui, peut gagner comme perdre très gros.

Un top 6 aux 1001 visages

Derrière ces quatre prétendants aux barrages, cinq clubs lutteront pour une place parmi les six. De La Rochelle quatrième, à Clermont neuvième, rien n’est encore joué, d’autant plus que certaines de ces équipes s’affronteront.

  • Racing 92 et Toulouse

Un succès expédierait immédiatement les deux clubs en quart de finale et pourrait même donner l’avantage du terrain pour les demi-finales à l’un des deux en cas de victoire bonifiée et défaite de La Rochelle. Un nul ou une défaite serait presque éliminatoire. Les Toulousains devraient logiquement battre Biarritz en prenant cinq points. Il est donc fort probable de retrouver les champions de France en titre parmi les six, même à la quatrième place si La Rochelle perdait à Lyon et le Racing 92 face à Toulon.

  • Toulon

La dynamique était excellente sur la Rade avec six victoires consécutives, puis il y a eu le revers face à Lyon en finale de Challenge Cup. Les Toulonnais se remettront-ils de cette désillusion ? S’ils veulent poursuivre leur saison en championnat, ils n’auront pas d’autres choix. Pour le RCT, une victoire contre le Racing serait synonyme de top 6. Un succès bonifié accompagné de défaites, sans bonus défensif, de La Rochelle, du Racing 92 et de Toulouse offrirait même une quatrième place aux Varois. Ces derniers pourraient alors jouer le barrage chez eux, à Mayolle. En cas de nul ou de défaite, Carbonel et les siens verraient leur saison se finir prématurément.

  • Lyon

Mathématiquement, les hommes de Pierre Mignoni peuvent encore se qualifier pour les barrages, et même espérer recevoir une demie. Le scénario devrait être rocambolesque. Si Lyon veut terminer quatrième et avoir la chance de jouer son quart de finale à Gerland, le club rhodanien doit gagner avec le bonus offensif, sans que les Rochelais et les Racingmen ne prennent de points, que Toulouse ne prenne pas plus d’un point et que Toulon gagne sans bonus offensif. Bref, cela semble très peu probable. Si les Lyonnais décrochent les quatre points de la victoire, ils devront compter sur une défaite de Toulouse pour se qualifier soit cinquième, soit sixième. Si les joueurs du LOU ne parviennent pas à gagner, alors ils seront éliminés.

  • Clermont

L’ASM en barrage, cela semble plus utopique qu’une victoire en finale. Pour voir les Auvergnats en phases finales, il faudrait qu’ils remportent leur match contre Montpellier avec le bonus offensif, puis que les Toulousains perdent sans prendre le point du bonus défensif et que Lyon s'incline à domicile face à La Rochelle. Le résultat du match Racing 92 - Toulon importe peu. La probailité de voir Clermont hors du top 6 est bien plus grande.

Contenus sponsorisés