Icon Sport

Acébès, le symbole du caractère perpignanais

Acébès, le symbole du caractère perpignanais

Le 17/08/2022 à 16:50Mis à jour

TOP 14 - Perpignan compte dans son effectif un des capitaines les plus symboliques de ce Top 14 : Mathieu Acébès. Arrivé au club en 2016, le trois-quarts polyvalent est le prototype du joueur qui apporte énormément dans un groupe, que ce soit sur le terrain, dans le vestiaire ou dans les médias. Cette saison encore, à 35 ans, il fera partie des atouts catalans.

"Les vacances, il n'aime pas ça", nous confiait-t-on sur la pelouse de Sapiac, juste avant le début de la rencontre amicale entre Montauban et Perpignan, le 12 août dernier. Lui, c'est Mathieu Acébès. Le capitaine des Catalans est encore un élément indispensable au bon fonctionnement des Sang et Or, malgré ses 35 bougies, soufflées il y a dix jours. Face à Montauban, pour le premier match de la préparation Usapistes, il avait d'ailleurs été l'auteur du premier essai des siens, après seulement quelques secondes de jeu.

Preuve que celui qui a participé à la tournée texane des Barbarians fin-juin garde toujours la forme. Pourtant, cette saison fut éprouvante du côté de Perpignan. Promus en Top 14, les champions 2021 de Pro D2 ont souffert pour aller chercher un maintien mérité, au bout d'un barrage d'accession à sens unique face à Mont-de-Marsan (16-41). C'est au final grâce à leur caractère que les hommes de Patrick Arlettaz ont réussi à assurer leur maintien dans l'élite. Un caractère que leur a inculqué Acébès, que ce soit par ses discours dans le vestiaire, ses mots dans les médias, ou son courage sur le terrain.

Un meneur d'homme

Comme la fois où, lors d'un déplacement à Biarritz, l'ancien de la maison basque se faisait insulter par certains supporters Rouge et Blanc. Déçu mais pas pour autant sans voix, Acébès - dernier joueur à avoir quitté la pelouse - avait alors longuement fixé les supporters en question, avant de leur faire un signe du pouce. "Je me suis fait insulter tout le match devant ma famille. J'ai porté le maillot de ce club et je trouve qu'il faut être respectueux. On peut encourager une équipe mais insulter gratuitement comme ça a été le cas, je trouve ça moyen", lançait-il la tête haute en conférence de presse, après la victoire des siens. Il assénait ensuite une pique à ceux qui ont voulu le déstabiliser : "Les supporters biarrots se sont trompés et les Biarrots aussi sur le terrain, ils sont sortis du match et on est resté dans le nôtre."

Cet épisode représente qui est Mathieu Acébès, un joueur fier, qui ne s'écrase pas dans les moments chauds. Placé à l'aile en 2021-22, il a pourtant été très en vue lors de ce championnat, surtout défensivement ou, tel un mort de faim, il a pris l'habitude de se jeter sur ses adversaires pour faire gagner de précieux mètres à ses coéquipiers. Symbole de cette USAP conquérante en fin de saison, celui qui est au club depuis 2016 rentrera, c'est sûr, à nouveau dans les plans cette année. Surtout que David Marty, nouvel entraîneur en chef des Sang et Or, pourra compter sur le côté polyvalent de son capitaine. Auteur de 25 matchs la saison dernière et de nouveau motivé pour le prochain exercice, Acébès ne s'essoufflera donc jamais.

Contenus sponsorisés