Icon Sport

Davidson : "Il faudra compter avec Brive cette saison"

Davidson : "Il faudra compter avec Brive cette saison"

Le 18/09/2021 à 20:06Mis à jour

TOP 14 - Le manager nord-irlandais était comblé par le succès bonifié de Brive (30-13) devant la Section paloise, ce samedi. Le technicien loue la capacité de réaction des siens et leur conduite du jeu. En toile de fond, le manager espère que les deux premiers succès à domicile lanceront définitivement la saison de la formation corrézienne.

D’entrée, le CABCL a paru très déterminé. Cette entame a dû vous ravir ?
Toute la semaine, les gars avaient la tête en bas. L'équipe était passée à côté à Montpellier, malgré une très bonne préparation et une bonne conquête. Il fallait complètement se racheter. On savait qu’il fallait prendre Pau par la gorge en imposant notre jeu et notre rythme. Les joueurs avaient à coeur de réaliser une belle performance. Avoir gagné contre l’Usap qui montait, c’est une chose mais il fallait effacer ce qui s’était passé la semaine dernière.

On a perçu de la détermination mais aussi de la sérénité...
L’équipe était sereine, oui. Après, on était un peu énervé du cadeau que l’on a fait avec cet essai qui les fait revenir. C’étaient treize points évitables. Mais je suis content de la réponse de l’équipe avant la mi-temps. Comme je suis fier de la défense héroïque à la toute fin du match.

La mêlée enfoncée sur un gros temps fort palois et les derniers ballons grattés ont presque eu la valeur d’essais...
Ces actions témoignent de l’état d’esprit global de l’effectif qui est très positif. Ce que j’attends, maintenant, c’est que l’on enchaîne. J’espère que les deux succès à la maison auront permis d’engranger de la confiance et que l’on pourra passer à autre chose. Tout en sachant que l’on va aller chez une des équipes les plus en forme du championnat samedi prochain (Bordeaux-Bègles).

Parmi les points positifs, il y a encore votre efficacité offensive...
Nous avions déjà été très réalistes contre l’Usap. Ca a été le cas à nouveau aujourd’hui. Il faut arriver à l’être à l’extérieur, il n’y a pas de raison.

Vous attendiez les lignes arrière au tournant après un match où elles ont manqué de liant et d’allant. Etes-vous comblé à ce niveau ?
Ce n’étaient pas que les trois-quarts. La semaine dernière, nous n’avions pas joué collectivement, les gars avaient moins bougé que les Montpelliérains. L’équipe a montré qu’elle avait vraiment envie de mettre du jeu en place et de prendre du plaisir avec le ballon. Avec une très bonne conquête qui a aidé. Mais l’on doit voir plus loin. Je suis très content de nos deux premiers matchs à domicile. Ils ont montré qu’il faut compter avec nous cette saison.

La charnière a encore été très précise et précieuse. Comment analysez-vous sa performance ?
On a beaucoup parlé d’Antoine Hastoy pendant la semaine. Ca ne me gêne pas que l’on en parle. Personnellement, j’ai trouvé Enzo Hervé formidable. A ses côtés, Paul est un très, très bon joueur. Il est tout de suite rentré dans le moule briviste. J’ai l’impression qu’il est là depuis très longtemps. Il n’a pas réalisé son meilleur match sur les sorties de terrain mais il nous a déjà apporté beaucoup et va beaucoup nous apporter.

Contenus sponsorisés