Midi Olympique

Tuimaba de coupable à héros

Tuimaba de coupable à héros

Le 25/09/2021 à 17:56Mis à jour Le 25/09/2021 à 18:12

TOP 14 - L’ailier fidjien de la Section paloise Aminiasi Tuimaba a inscrit l’essai de la victoire à trois minutes du coup de sifflet final. Se rattrapant ainsi d’une bêtise qui avait permis à Montpellier de reprendre le score une minute plus tôt.

C’est une erreur bête. Une erreur qui pourrait même faire perdre à un moine tibétain. Alors que la Section était enfin parvenue à prendre les devants à moins de dix minutes du coup de sifflet final, l’ailier fidjien partait devant le coup de pied de dégagement de Clovis Le Bail sur l’action suivante alors que les Béarnais cherchaient à sortir de leurs vingt-deux mètres. Une faute que l’on peut mettre sur le compte de l’envie de bien faire pour continuer de mettre la pression sur le fond du terrain héraultais mais cet enthousiasme du champion olympique n’était pas sans conséquence.

En effet, les hommes de Philippe Saint-André, tout heureux de bénéficier d’une munition gratuite, décidaient de jouer la pénatouche, et après avoir forcé le verrou tout en puissance, trouvaient l’espace au large avec Arthur Vincent qui marquait en coin. A la 76e minute, le MHR menait 17 à 16 sur la pelouse du Hameau. Un avantage que l’on aurait pu penser définitif tant les locaux avaient eu des difficultés à scorer pendant cette rencontre.

Et pourtant, une minute plus tard, l’ailier fidjien passait du statut de coupable à celui de héros. Sur un lancement de jeu après touche, Aminiasi Tuimaba s’arrachait pour marquer en coin et terminer un beau mouvement de son équipe. Sa rage et son orgueil de champion lui ont permis d’effectuer les cinq derniers mètres alors que la défense montpelliéraine semblait être en mesure d’arrêter le Fidjien. Le manager Sébastien Piqueronies était autant admiratif que taquin : "Il suffit juste de le vexer un petit peu pour qu’il marque une minute après (sourire). Aminiasi, c’est un joueur capable de très bonnes choses. Il arrive à marquer en se sortant d’un retour défensif efficace, mais il est vrai qu’il peut aussi avoir quelques fautes d’attention par moments. On va tout faire pour qu’il gagne en concentration à l’avenir."

Et pourtant, il est déjà le facteur X de la Section paloise, continuant ainsi sur son rendement de la fin de saison dernière où il avait déjà été un des éléments essentiels dans le sprint final qui avait permis aux Béarnais de conserver leur place en Top 14.

Contenus sponsorisés