Icon Sport

Top 14 - Rory Teague (UBB) : 10 mois d'Union

Rory Teague : 10 mois d'Union

Le 12/11/2018 à 16:26Mis à jour Le 12/11/2018 à 17:11

TOP 14 - Rory Teague et l'UBB, c'est fini. Le départ surprise du technicien anglais marque la fin d'une collaboration débutée en janvier dernier. Le jeune technicien anglais paye ici un management pas toujours apprécié du vestiaire, alors que le club n'est pas en danger au championnat.

Le déplacement au stade Ernest Wallon aura été son dernier match. Rory Teague n'est plus entraîneur de l'Union Bordeaux-Bègles depuis ce lundi 12 novembre. Un communiqué laconique annonce cette séparation "d'un commun accord" entre le club girondin et le technicien anglais. Ce dernier avait pris ses fonctions après le départ de Jacques Brunel. Le président Laurent Marti avait préféré l'ancien demi d'ouverture à Jérémy Davidson, à l'époque entraîneur des avants.

Le bilan de Rory Teague est surtout marqué par une reprise en main de l'équipe à sa façon. Ainsi, trois éléments importants de l'effectif avaient été priés de voir ailleurs en février dernier : Clément Maynadier à l'époque international et parfois capitaine, Julien Rey, un historique du club, particulièrement important dans les lignes arrières et Loan Goujon, lui aussi international confirmé. Rory Teague souhaitait mettre sa patte sur le club et avait décidé de bousculer le fonctionnement de l'UBB, un club dans lequel "les joueurs avaient plus de pouvoir que l’encadrement", comme il l'avait indiqué à nos confrères de Sud-Ouest.

Top 14 - Rory Teague (Coach de l'UBB) contre Toulouse, son dernier match

Top 14 - Rory Teague (Coach de l'UBB) contre Toulouse, son dernier matchIcon Sport

À Raison ? Nul ne peut véritablement l'affirmer, mais Laurent Marti avait choisi de lui laisser les clés du camion pour 3 ans et de préparer un nouveau cycle pour le club bordelais, coincé depuis plusieurs années aux portes des phases finales du top 14. L'UBB avait fini la saison 2017-2018 en 10e position.

Rory Teague assumait ses décisions parfois tranchantes, un franc parler qui pouvait choquer et son désir de partir cette saison avec un staff qui lui soit dédié. Entre janvier et la fin du championnat, il n'avait pas réussi à transformer l'UBB Le départ de Jérémy Davidson était acté, celui de Loustau, ancien demi de mêlée du CABBG, préparateur physique apprécié, au club depuis 2009 a surpris. Rory Teague préférait installer Pierre Austruy, à un poste de directeur de la performance plus transversal.

Le recrutement XXL du club avec Semi Radradra en tête d'affiche, le désormais incontournable Amosa en 3e ligne était alléchant. Ce staff mettait en place, un cadre précis dans lequel chaque joueur devait s'incrire. Un cadre trop rigoureux, pas assez humain ? C'est peut-être l'une des clés de ce départ précipité.

Et Paradoxalement, l'UBB a démontré cette année, beaucoup de caractère à domicile. Mis à part, le match nul contre Montpellier, l'équipe avait su s'imposer avec la manière contre Montferrand, La Rochelle et dernièrement Lyon. Mais le public n'appréciait guère le jeu d'occupation que demandait Rory Teague, ces chandelles de pression qui fusaient dans le ciel à Chaban-Delmas.

Top 14 - Laurent Marti (Président de Bordeaux) et Rory Teague

Top 14 - Laurent Marti (Président de Bordeaux) et Rory TeagueIcon Sport

Pourtant, le technicien anglais n'interdisait pas le jeu sur les largeurs comme l'ont indiqué plusieurs joueurs de l'effectif. Dans le public, certains regrettaient le romantisme des premières années de Top 14, les relances folles et les nobles défaites. Rory Teague était devenu pour eux, un bouc émissaire facile, et même une cible pour quelques énergumènes, aux tags faciles.

" Pourquoi ce timing ?"

Alors pourquoi ce départ de Rory Teague ? La défaite à Toulouse, 40-0, a peut-être amené Laurent Marti à voir que les difficultés relationnelles entre son manager et une partie de l'équipe n'allaient pas s'arranger. L'UBB n'arrive pas depuis le début de saison à transposer son rugby maîtrisé hors de Gironde.

Top 14 - Rory Teague (coach de l'UBB) et ses joueurs contre La Rochelle

Top 14 - Rory Teague (coach de l'UBB) et ses joueurs contre La RochelleIcon Sport

Les défaites contre Grenoble et Agen, deux équipes qui luttent pour le maintien, en étaient les illustrations les plus flagrantes. Laurent Marti aurait choisi d'arrêter les frais en pleine trêve internationale en préservant à la fois le groupe et en proposant une sortie digne à son ancien entraîneur, avant que les résultats ne tournent véritablement au vinaigre. D'ailleurs, le président girondin a déjà dû activer quelques pistes pour suppléer ce départ, profitant d'une semaine supplémentaire sans match pour finaliser les choses.

Les joueurs de l'Union, dans l'attente d'un nouveau coach principal seront sous les ordres de Joe Worsley, l'entraîneur de la défense depuis 2012. Un homme qui connaît parfaitement le jeu de l'UBB, ses joueurs et maintiendra tout le monde sous pression. En attendant l'arrivée d'un nouveau technicien.

Contenus sponsorisés
0
0