Icon Sport

Vannes, Castres, La Rochelle… Les points chauds de la dernière journée

Vannes, Castres, La Rochelle… Les points chauds de la dernière journée

Le 05/05/2018 à 15:55Mis à jour Le 05/05/2018 à 18:14

La saison régulière de Top 14 se termine samedi et le suspense est encore total concernant les phases finales et le maintien. Seul le match Brive - UBB est sans enjeu.

Le Racing 92 tient la corde pour la deuxième place

Trois équipes peuvent encore prétendre se qualifier directement pour la demi-finales : le Racing 92, Toulouse et Toulon. Avec respectivement un et deux points d’avance sur les Haut-Garonnais et les Varois, les Franciliens tiennent la corde. D’autant plus qu’ils "reçoivent" (le match est délocalisé à Vannes) Agen, déjà assuré de sauver sa peau en Top 14. Mais le choix du duo Travers-Labit d’envoyer son équipe B en prévision de la finale de Champions Cup laisse planer une incertitude sur le résultat.

Les joueurs du Racing saluant les supporters

Les joueurs du Racing saluant les supportersIcon Sport

Si le Stade toulousain arrive à prendre un point de plus que les Racingmen sur cette dernière journée, il sera en demies. Sa dernière marche s’appelle Clermont, grosse cylindrée en panne sèche qui est déjà en vacances depuis plusieurs semaines. Même à Marcel-Michelin, un bonus offensif reste donc envisageable et le qualifiera directement si les Ciel et Blanc ne parviennent pas à mettre trois essais de plus qu’Agen. Quant au troisième larron, le RCT, qui se déplace à Pau, ses chances de terminer deuxième paraissent minces, puisqu’elles sont suspendues à deux faux-pas.

Oyonnax peut tout changer

Juste derrière Toulon, le Lou, cinquième, verra à coup sûr les phases finales s’il ne perd pas contre le MHR, qui lui est déjà assuré de terminer premier. Le suspense sera bien plus intense à Pierre-Fabre, où le match Castres – Oyonnax concentre plusieurs enjeux. Si le CO s’impose, il terminera au minimum sixième et l’USO restera treizième et donc barragiste face au finaliste malheureux de Pro D2.

Mêlée Oyonnax - Toulon

Mêlée Oyonnax - ToulonIcon Sport

Si les hommes d’Adrien Buononato créent en revanche l’exploit à Pierre-Fabre, cela changera tout. D’abord, parce que cela pourrait les maintenir définitivement puisque le Stade franais, douzième, serait dans l’interdiction de perdre à Marcel-Deflandre. Sinon, ce serait un barrage de la mort pour les Parisiens. Aussi, parce que cela ouvrirait justement la porte du wagon des phases finale à La Rochelle, septième, et Pau huitième. Cela pourrait même se jouer sur un bonus offensif entre ces deux-là. Les Oyomen ont donc bien la clé pour mettre le feu à cette dernière journée.

Contenus sponsorisés
0
0