Eurosport

Top 14 - Les Tops et Flops de la 11e journée avec la révolte des "petits" et le zéro pointé du MHR

Les Tops et Flops de la 11e journée avec la révolte des "petits" et le zéro pointé du MHR
Par Rugbyrama

Le 27/11/2017 à 16:07Mis à jour Le 27/11/2017 à 17:42

TOP 14 - Les "petits" se rebiffent, Castres enchaîne, le LOU dans le dur et le zéro pointé du MHR, voici les Tops et les Flops de cette 11e journée

Les Tops :

Les «petits» se rebiffent

Les trois derniers du Top 14 ont sorti des gros matchs pour décrocher deux nuls et une victoire à l'occasion de cette onzième journée. Oyonnax, lanterne rouge, est revenu de nulle part pour arracher le nul contre Clermont à Charles-Mathon. Menés de 19 points, les Rouge et Noir ont pu compter sur un grand Ben Botica pour revenir à hauteur de l'ASM et décrocher deux points précieux. Avant-derniers de ce Top 14, les Brivistes se sont également révoltés sur la pelouse de Chaban-Delmas pour arracher le match nul. Combatifs, solidaires et étonnamment inspirés offensivement, les Corréziens auraient même mériter mieux. Quant aux Agenais (12e), ils ont été récompensés de leurs intentions de jeu, bien aidés pas un Stade français absent des débats dans les vingt dernières minutes.

Agen - Stade Français

Agen - Stade FrançaisRugbyrama

Castres enchaîne

Et de quatre pour le CO ! Après des victoires contre Agen, à Oyonnax puis contre La Rochelle, c'est les Toulonnais qui ont subi le renouveau des Tarnais. Malgré un Benjamin Urdapilleta peu en réussite (15 points oubliés en route), les Castrais et leur confiance retrouvée ont réalisé un match plein pour gagner cette rencontre (20-19) qu'ils auraient «sans doute perdu en début de saison», de l'aveu de Loic Jacquet. Revenus à la sixième place, les hommes de Christophe Urios postulent de nouveau aux places qualificatives. Prochain rendez-vous samedi prochain à Ernest-Wallon.

David Smith - Castres/Toulon

David Smith - Castres/ToulonIcon Sport

Le gros coup pour Toulouse

Une semaine après leur défaite à l'Altrad Stadium (32-22), les Toulousains ont signé la grosse perf' du week-end en allant s'imposer sur la pelouse de Gerland (9-17). Un succès mérité pour les joueurs d'Ugo Mola qui ont fait plus que rivaliser devant et ont profité de cinq minutes de relachement défensif des joueurs du LOU pour inscrire deux essais (42e, 45e). Moins perturbé par les doublons que les années précédentes, le Stade a mieux négocié cette période délicate qu'à l'accoutumée et se replace à la cinquième place.

Toulouse joie vs lyon

Toulouse joie vs lyonIcon Sport

Les Flops :

Clermont gâche

Avec 19 points d'avance et le bonus offensif en poche à la pause, les Auvergnats ne s'attendaient sans doute pas à rentrer à Clermont avec seulement deux points dans les bagages. Si les Oyomen se sont révoltés, les coéquipiers de Morgan Parra, eux, ont complètement perdu le fil de leur jeu. Quatre essais en première mi-temps puis plus rien. À trop vouloir gérer le score, les Clermontois se sont endormis. Ils sont aujourd'hui neuvièmes, avec seulement cinq victoires en onze journées.

Raka (Clermont) contre Oyonnax

Raka (Clermont) contre OyonnaxIcon Sport

Le MHR à zéro point

La première équipe à n'inscrire aucun point dans un match de Top 14 cette saison est donc Montpellier. Inquiétant, lorsqu'on connaît la qualité de l'effectif des Héraultais. D'autant que ce n'est pas la première faillite collective à l'extérieur puisque les hommes de Vern Cotter s'étaient déjà lourdement inclinés à Bordeaux (47-17) et au Stade français (31-20). Cette nouvelle gifle et ce zéro pointé pourraient laisser des traces, tant les Montpelliérains se sont fait secouer et ont semblé absents des débats ce dimanche. Même si la (nouvelle) belle performance du Racing est également à souligner.

Vern Cotter (MHR) - Top 14

Vern Cotter (MHR) - Top 14Getty Images

Le LOU dans le dur

Après un début de saison en fanfare, les hommes de Pierre Mignoni semblent marquer. À Gerland ce dimanche, ils ont enchaîné une troisième défaite d'affilée, après avoir perdu à Clermont (39-18) et contre La Rochelle (15-19). Cette deuxième défaite consécutive à Gerland fait rentrer le LOU dans le rang, troisièmes, un point devant son adversaire du week-end. Pas épargné par les blessures (Fearns, Lambey, Regard, etc), les Lyonnais vont devoir faire corps avant les déplacements périlleux à Mayol puis à Montpellier lors des deux prochaines journées...

Thomas Ramos face à Mickael Ivaldi lors de Lyon - Stade Toulousain, 2017

Thomas Ramos face à Mickael Ivaldi lors de Lyon - Stade Toulousain, 2017Getty Images

Par Quentin Soubranne

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0