Getty Images

TOP 14 - À Brive, "on s’unit sur la base de la souffrance et du travail en commun"

À Brive, "on s’unit sur la base de la souffrance et du travail en commun"

Le 26/07/2017 à 16:06

TOP 14 - C’est avec beaucoup d’envie et de sérieux que Brive a retrouvé le chemin des terrains fin juin. Mais pour la première fois depuis longtemps, les glorieux anciens (Méla, Péjoine et Ribes) ne sont pas présent. Une succession parfaitement anticipée par le club, et qui n’a pas perturbé les retrouvailles.

C’est le temps des vacances et pour chacun d’entre nous, ce moment de l’année est synonyme de détente et plaisir. Mais pour les joueurs du CA Brive, cette période est surtout consacrée à la préparation d’avant saison. Après un premier stage dédié au physique du côté de Bugeat (Corrèze), les hommes de Nicolas Godignon sont actuellement sur l’île de Ré : "L’ensemble du groupe est revenu dans un état de forme plus que correct. Dès lors, ce premier stage a été satisfaisant. Nous avions la volonté de modifier quelques petites choses par rapport à la saison passée, en amenant plus d’intensité. Pour le rugby, on a repris seulement cette semaine et on manque encore de repères. Les gars sont arrivés motivés et dans un cadre agréable sur l’île de Ré pour travailler sereinement."

La cohésion comme maître-mot

Dans une période où tous les doutes pourraient être permis, Brive avance avec sérénité, et profite de l’occasion pour intégrer ses nouvelles recrues dans les meilleures conditions, sous l’égide du capitaine Saïd Hirèche : "Ce second stage nous permet de changer d’horizon dans un cadre très agréable, en profitant des bienfaits de l’air marin. On peut ainsi se retrouver tous ensemble pour travailler très dur et partager ensuite de bons moments. On travaille sur la cohésion en dehors des entrainements, et on s’entend vraiment très bien."

Said Hirèche (Brive) - 7 janvier 2017

Said Hirèche (Brive) - 7 janvier 2017Icon Sport

Nouveau venu dans l’effectif corrézien, Julien Brugnaut prend plaisir à souffrir avec ses nouveaux partenaires : "On a beaucoup souffert sur le premier stage, surtout moi qui faisait partie des joueurs qui avaient un ou deux kilos en trop ! On préfère les moments de jeu, c’est évident, mais quand on souffre ensemble dans la bonne humeur, les choses ne peuvent que bien se passer." Une souffrance qui permet également de créer un vécu commun, et ainsi faciliter encore plus son intégration : "L’accueil et l’intégration ont été à l’image de ce groupe : simple et convivial. Les nouvelles recrues sont arrivées au fur et à mesure de la pré-saison. Lors du stage de Bugeat, on a pu créer les premiers liens, avec un petit bizutage gentil ! Tout a été fait pour qu’on se sente vite bien au sein de ce collectif."

" On soude un groupe par le partage, la rigolade, ou des échanges plus polémiques (Godignon)"

Car si l’ambiance se veut studieuse, le collectif n’en oublie pas moins les moments de détentes pour créer un vécu commun, qui s’avèrera bénéfique pour la suite de la saison aux yeux de Nicolas Godignon : "Le groupe vit plutôt bien et c’est dans ces moments que l’on soude un groupe : par le partage, la rigolade ou des échanges plus polémiques, qui permettent de forger la force de caractère. Quand on est dans la difficulté mentale et physique, on s’unit sur la base de la souffrance et du travail en commun." Cette semaine de préparation se ponctuera par un affrontement avec La Rochelle (vendredi), pour une première rencontre de préparation. Il sera alors temps pour le staff corrézien de mesurer les premiers effets de travail accompli lors d’un mois de juillet loin d’être de tout repos.

Julien Brugnaut, ancien joueur du Racing 92, porte désormais les couleurs de Brive.

Julien Brugnaut, ancien joueur du Racing 92, porte désormais les couleurs de Brive.Icon Sport

Contenus sponsorisés
0
0