Icon Sport

La victoire avait tellement manqué à Clermont

La victoire avait tellement manqué à Clermont

Le 04/03/2018 à 18:34Mis à jour Le 04/03/2018 à 19:29

Clermont n'avait plus gagné depuis début décembre. La mauvaise série vient de prendre fin après sa victoire face à La Rochelle (21-17) dans le choc de la 19e journée de Top 14. Les clermontois se donnent de l'air avec le bas de tableau alors que les maritimes continuent de chuter au classement et devront désormais batailler pour accrocher les phases finales.

Les Clermontois ont enfin mis un terme à leur série négative la plus longue de ces dernières années. Non sans avoir souffert mais ils sont venus à bout du Stade rochelais (21-17), venu à Marcel-Michelin avec l’intention de retrouver le wagon des phases finales. Lancés par un essai rapide mais litigieux marqué par Peceli Yato (4e), les Jaunards se sont avant tout appliqués sur les fondamentaux et ont affiché une belle solidité défensive. La Rochelle repart d’Auvergne battue mais avec un bonus défensif arraché en fin de match grâce à un essai de Greg Alldritt (80e).

La saison dernière, Clermont et surtout La Rochelle planaient sur la phase régulière et se régalaient dans le jeu. Les deux équipes n’en sont plus là du tout et l’affiche s’est plus résumée à un bras de fer qu’à un feu d’artifice. Dans ce contexte de tension où chacun des deux devait se rassurer, c’est l’ASMCA qui a fait la différence grâce à une seconde période plus aboutie et intense que la première, où elle a fait déjouer son adversaire. C’est également l’indiscipline qui a privé les Maritimes d’une première victoire historique à Marcel-Michelin qui les aurait renvoyés illico dans le top 6. Des fautes et des pénalités concédées dont trois ont été converties en points par le précieux Greig Laidlaw (23e, 36e, 59e).

Un premier essai clermontois bien litigieux

Bien plus près de la zone rouge que du sixième avant le match, Clermont n’avait qu’une idée en tête : gagner, peu importe la manière, pour retrouver de la confiance. L’essai rapide de Yato ne pouvait ainsi pas mieux tombé. Mais était-il vraiment valable ? Pas sûr. Quelques secondes avant la conclusion, Peter Betham avait semblé poser un bout de crampon sur la ligne de touche. M.Gaüzère a pris ses responsabilités en ne demandant pas la vérification à la vidéo. Un choix qui ne manquera pas d’être commenté.

Peceli Yato (ASM Clermont)

Peceli Yato (ASM Clermont)Icon Sport

Au niveau du jeu, La Rochelle s’est peu à peu enlisée malgré un Arthur Retière très remuant pour son retour à la compétition après sept mois de convalescence. Peu efficace offensivement, elle a tout de même trouvé la faille en toute fin de match, quand Clermont s’est relâché. Et le point de bonus glané dans la souffrance lui redonnera sûrement un peu de baume au cœur dans cette période creuse.

Contenus sponsorisés
0
0