Icon Sport

L'antisèche : le Racing prive Toulouse du bonus offensif... mais n'est plus maître de son destin

L'antisèche : le Racing prive Toulouse du bonus offensif... mais n'est plus maître de son destin

Le 15/04/2018 à 19:16Mis à jour Le 15/04/2018 à 20:17

En s'imposant 42-27 et en privant le Racing 92 du point de bonus défensif, le Stade toulousain s'empare de la deuxième place du Top14 (aux points terrains) et semble, à deux journées de la fin de la phase régulière, plus que jamais favori pour éviter les barrages. En revanche, les Haut-Garonnais pourraient regretter le bonus offensif oublié en route.

Le match : Toulouse étouffe le Racing 92, mais laisse échapper le bonus

En se privant de nombreux cadres, en vue de la demi-finale européenne qui les attend la semaine prochaine contre le Munster, les Racingmen avaient ouvertement affiché leur propriété à la Champions Cup. Et si l'équipe alignée n'avait rien d'expérimentale, les Franciliens ont pris l'eau de toute part. Le meilleur exemple ? La meilleure défense du Top14 qui craquait en moyenne 1,9 fois par match jusqu'alors, a cette fois a encaissé cinq essais. C'est d'abord Sébastien Bézy qui récompensait la domination haut-garonnaise, en inscrivant un essai de filou derrière un ruck (22e, 13-3). C'est ensuite Zack Holmes (30e, voir essai), qui s'offrait la défense francilienne, avant d'être imité par Maxime Médard (40e), Gaël Fickou (44e), puis Thomas Ramos (42-6, 64e).

Sébastien Bézy (Stade toulousain)

Sébastien Bézy (Stade toulousain)Icon Sport

En suivant, les débats s'équilibreront, et les joueurs emmenés par Yannick Nyanga sauveront leur honneur par deux fois (Dimitri Szarzewski, 67e ; Juan Imhoff, 70e) mais ne feront jamais leur retard. En revanche, en ne baissant pas les bras, les Franciliens inscriront un dernier essai (78, Joe Rokococko) et priveront Toulouse du bonus offensif. Le Stade s'impose finalement 42-27 et s'empare de la deuxième place du classement jusqu'alors en possession... du Racing 92. En effet, les deux équipes comptent 70 points, mais c'est au bénéfice des points terrains (4-1 à la U Arena ; 4-0 à Ernest-Wallon) que les joueurs d'Ugo Mola deviennent dauphins de Montpellier.

L'essai de la rencontre : Zack Holmes s'amuse dans la meilleure défense du Top14

Zack Holmes (Stade Toulousain) vs Racing 92

Zack Holmes (Stade Toulousain) vs Racing 92Icon Sport

Alors qu'ils mènent 13-6, les Toulousains bénéficient d'une touche à hauteur de leurs quarante mètres. L'occasion pour les Rouge et Noir d'occuper le terrain ? Que nenni, puisqu'une fois la touche validée, la balle rebondit immédiatement dans les bras de Maxime Médard, qui sert Zack Holmes dans le dos. La promesse d'une action au large. Sauf qu'Anthony Tuitavake (qui avait anticipé l'action toulousaine) fait le choix de monter en pointe sur l'ouvreur du stade... mais manque son plaquage. Résultat ? Holmes profite de la brèche ouverte par le centre francilien et accélère dans la défense du Racing 92. A la vitesse, il franchit le premier rideau, évite le retour de Teddy Iribaren et se retrouve en un contre un face à Joe Rokocoko, qu'il cadre, avant d'aller à dame. Une infime erreur défensive et un exploit de l'ouvreur australien, qui permettait, au terme d'une course de soixante mètres, de creuser l'écart (23-6, 30e).

L'image : Les larmes de Yannick Nyanga

Pour sa première sur la pelouse d'Ernest-Wallon depuis qu'il a quitté le Stade Toulousain à l'intersaison 2015, Yannick Nyanga, capitaine du Racing 92 ce dimanche après-midi, n'a pu retenir ses larmes. Dans le couloir qui menait à la pelouse toulousaine, le troisième ligne francilien est ainsi apparu les yeux rougis. Beaucoup d'émotion pour un joueur qui a joué dix saisons et disputé plus de 230 matchs sous les couleurs haut-garonnaises. A noter que s'il n'avait jamais refoulé Ernest-Wallon depuis son départ, c'est simplement parce que les deux dernières rencontres entre Toulouse et le Racing 92 s'étaient jouées au Stadium.

Le tournant : le carton jaune de VuliVuli

L'arbitre Mathieu Raynal adresse un carton jaune à Vulivuli

L'arbitre Mathieu Raynal adresse un carton jaune à VulivuliIcon Sport

Si les Toulousains avaient déjà pris l'avantage au tableau d'affichage, le carton jaune reçu par Albert Vulivuli à la 37e minute, pour une charge au niveau de cou du talonneur adverse, Julien Marchand, a fini de crucifier le Racing 92. Déjà menés 23-6, les Franciliens encaisseront deux essais (Maxime Médard, 40e ; Gaël Fickou, 44e) en infériorité numérique. Ainsi, au retour du centre international fidjien (32 ans, 16 sélections), qui quittera le Racing pour Aix en Provence à l'issue de la saison, les joueurs des deux Laurent étaient menés 35-6. La messe était dite.

La question :

Au regard de leur calendrier, les Toulousains sont-ils désormais favoris pour terminer à la deuxième place du Top14, et ainsi éviter les barrages ?

Le Stade Toulousain finira-til 2ème au top 14 ?

Sondage
2364 vote(s)
Oui
Non

S'ils s'imposaient en privant le Racing 92 du bonus défensif, les Toulousains étaient assurés de revenir à hauteur de leurs adversaires du jour, et même de chiper la deuxième place du Top14, aux points terrains (4-1 à la U Arena ; 4-0 à Ernest-Wallon). Alors, face à une équipe francilienne particulièrement remaniée, les Toulousains ont déroulé et se sont logiquement imposés (42-27).

Ainsi, deuxièmes Top14 à deux journées de la fin du championnat, les Toulousains semblent désormais en position de force pour éviter les barrages. En effet, les joueurs d'Ugo Mola n'auront "plus qu'à" confirmer leur avance au classement, par une réception de La Rochelle et un déplacement chez des Clermontois qui n'auront plus rien à jouer en dernière journée. De leur côté, les Racingmen, après leur demi-finale de Champions Cup, se rendront à Bordeaux, avant de recevoir Agen. Enfin, le dernier candidat au Top2, Toulon (68 points), recevra Castres en 25e journée, avant de se rendre à Pau.

En subtilisant la deuxième place du Top14 au Racing 92, et en remettant la main sur leur destin, les Toulousains sont-ils désormais favoris pour terminer à la deuxième place du Top14, et ainsi éviter les barrages ?

Contenus sponsorisés
0
0