Rugbyrama

Top 14 - Mermoz, Danty, Lamerat... Notre Top 5 des meilleurs centres du championnat

Notre Top 5 des meilleurs centres du championnat

Le 25/06/2015 à 09:42Mis à jour Le 25/06/2015 à 14:13

TOP 14 - Le Top 14 est en vacances. C’est désormais l’heure de distribuer les bons points. Voici la suite de notre équipe-type*. Vous aussi, votez pour le meilleur centre du championnat.

* Ne sont pris en compte que les matchs de Top 14. Pas les internationaux ni les rencontres de Coupe d'Europe.

1. Maxime Mermoz (29 ans)

Club : Toulon

Statistiques : 21 matchs joués, 19 titularisations, 1496 minutes disputées, 4 essais marqués

S'il y en a un à qui la retraite de Jonny Wilkinson a profité, c'est bien Maxime Mermoz! Parfois barré par l'association Giteau-Bastareaud par le passé, l'ancien Toulousain et Catalan a profité de l'arrêt de l'Anglais pour s'installer comme un titulaire indiscutable au RCT, Matt Giteau glissant à l'ouverture. Aux côtés de la puissance naturelle de Bastareaud, Mermoz a fait des merveilles. Un talent indéniable pour trouver les intervalles et faire briller les autres. Le trois-quarts centre français le plus doué dans le jeu au large, avec une qualité de passe au-dessus de la moyenne. Dommage de ne pas le voir à la Coupe du monde...

Maxime Mermoz (Toulon) face à Montpellier - septembre 2014

Maxime Mermoz (Toulon) face à Montpellier - septembre 2014Icon Sport

2. Jonathan Danty (22 ans)

Club : Stade français

Statistiques : 26 matchs joués, 20 titularisations, 1483 minutes disputées, 8 essais marqués

Déjà auteur d'une quinzaine d'apparitions la saison dernière, Danty a totalement explosé cette année, comme en attestent ses huit essais inscrits. Il a été le véritable fer de lance de l'attaque parisienne. Avec un profil un peu similaire à Mathieu Bastareaud, Danty a été régulièrement capable de créer des brèches, de s'y engouffrer et de finir les bons coups à jouer. Une puissance intéressante, complémentaire avec la vitesse de Waisea.

Jonathan Danty (Stade français) face à Alexandre Dumoulin (Racing) - mai 2015

Jonathan Danty (Stade français) face à Alexandre Dumoulin (Racing) - mai 2015Icon Sport

3. Waisea Nayacalevu (24 ans)

Club : Stade français

Statistiques : 21 matchs joués, 18 titularisations, 1465 minutes disputées, 10 essais marqués

Plutôt ailier à son arrivée au Stade français et en début de saison, Waisea Nayacalevu a été replacé au centre de l'attaque parisienne avec succès par Gonzalo Quesada. Le Fidjien, capable de gestes fous et d'exploits personnels, a ainsi pris la place de Geoffrey Doumayrou et s'est parfaitement adapté au poste et notamment à ses contraintes en défense. Des jambes de feu et des appuis déroutants pour ce terrible finisseur, qui a réalisé la meilleure saison de sa carrière.

Le centre parisien Waisea tente d'échapper à Juan Martin Hernandez (Toulon)

Le centre parisien Waisea tente d'échapper à Juan Martin Hernandez (Toulon)Icon Sport

4. Rémi Lamerat (25 ans)

Club : Castres

Statistiques : 18 matchs joués, 16 titularisations, 1242 minutes disputées, 2 essais marqués

Dans une saison galère pour le CO, Lamerat à été l'un des seul Tarnais à se distinguer. Dans les moments les plus durs, on a même senti un vrai leader en la personne de l'ancien Toulousain. Ses énormes qualités de défenseur (ancien troisième ligne aile) et de puncheur se sont avérées cruciales au moment du sprint final. Ses prestations, au même titre que celles de Rémy Grosso, ont permis à Castres de sauver sa peau dans l'élite. Son profil, très complémentaire de celui de Thomas Combezou, pourrait bien servir aux Bleus durant le Mondial.

Rémi Lamerat (Castres) face à Clermont - 25 avril 2015

Rémi Lamerat (Castres) face à Clermont - 25 avril 2015Icon Sport

5. Aurélien Rougerie (34 ans)

Club : Clermont

Statistiques : 19 matchs joués, 18 titularisations, 1326 minutes disputées, 5 essais marqués

Quelle santé pour l'ancien capitaine Clermontois! 34 printemps au compteur et pourtant, Rougerie s'est encore rendu bien plus qu'utile. Le "vétéran" auvergnat a dépanné à l'aile, à l'arrière mais a surtout réalisé un début de saison canon au centre de l'attaque de l'ASMCA. Avant de céder peu à peu sa place au Gallois Jonathan Davies, puis de redevenir titulaire pour les phases finales, après la blessure de ce dernier. A profité de sa belle saison pour porter son total d'essais marqués en championnat de France à 91 (deuxième de l'histoire à égalité avec Vincent Clerc, derrière Laurent Arbo). Une légende à Clermont.

Aurélien Rougerie (Clermont) face au Stade français - 2015

Aurélien Rougerie (Clermont) face au Stade français - 2015Icon Sport

Vous aussi, constituez votre équipe-type du Top 14 et élisez votre meilleur centre.

Qui a été selon vous le meilleur centre du championnat cette saison ?

Sondage
32630 vote(s)
Mermoz (Toulon)
Danty (Stade français)
Waisea (Stade français)
Lamerat (Castres)
Rougerie (Clermont)
Stanley (Clermont)
David (Toulouse)
Chavancy (Racing)
Hansell-Pune (Oyonnax)
Botia (La Rochelle)
Hunt (Grenoble)
Combezou (Castres)

Vendredi, place au poste d'ailier.

Contenus sponsorisés