• Matt GITEAU - 13.11.2012 - Toulon
    Matt GITEAU - 13.11.2012 - Toulon

Toulon, service minimum

Par Rugbyrama
Le | Mis à jour

Toulon a éprouvé beaucoup plus de difficultés que prévu face au promu lyonnais, ne s'imposant au final que 20-15. Les Varois n'ont que rarement trouvé la solution au sein d'une défense rhodanienne bien en place mais indiscplinée (3 cartons jaunes). Bonus défensif mérité pour le Lou.

Succès dans la douleur pour Toulon. Alors que l'on vient d'apprendre que Frédéric Michalak rejoindra la Rade dès la saison prochaine, les hommes de Bernard Laporte, actuellement troisièmes au classement, voyaient pourtant en la réception du Lyon Olympique Universitaire, l'occasion de consolider cette confortable place et de creuser un peu plus l'écart avec Castres. De son côté, pour le Lou, en position de relégable, ce déplacement s'avérait des plus périlleux. Si, décrocher le point de bonus constituerait une performance, l'objectif se résumait particulièrement à engranger de la confiance.

Dans un stade Mayol comble en cette veille de fête, le RCT débutait le mieux cette partie. Wilkinson profitait ainsi d'une première faute lyonnaise pour ouvrir rapidement le score (3e, 3-0). Lyon, loin d'être favori, répondait bien au défi physique en ce début de match et Loursac, buteur du jour du côté du Lou, réduisait peu après le score (6e, 3-3). Dans une première période hâchée par de nombreuses maladresses et des mêlées difficiles, les deux équipes se maîtrisaient respectivement par le biais de leurs artilleurs respectifs (18e, 6-6). De son côté, Toulon avait bien du mal à concrétiser et s'en remettait à son buteur pour prendre l'avantage au score (27e, 9-6). Lyon, pour sa part, commettait trop de fautes et se retrouvait réduit à quatorze après le carton jaune de Toleafoa. Pourtant, les Rhodaniens ne se laissaient pas abattre et Loursac tentait même la pénalité de l'égalisation sans succès. Le Lou rejoignait ainsi les vestiaires à seulement trois longueurs des locaux du jour bien pâles.

Un bonus défensif lyonnais synonyme de performance

Au retour de la pause, les Lyonnais revenaient sur la pelouse avec toujours plus d'intention. Loursac trouvait le chemin des barres (42e, 9-9) et permettait à son équipe de revenir à égalité au tableau de marque. Puis l'indiscipline lyonnaise était de retour et Fatafehi écopait d'un nouveau carton jaune. Et la sanction ne se faisait pas attendre. Toulon, en supériorité numérique, marquait via Palisson son premier et unique essai de la partie (48e, 14-9), se donnant ainsi un peu d'air. Puis, la partie tombait dans un faux rythme avec notamment des poussées en mêlée difficile. Pourtant, le Lou, sans complexe, tentait crânement sa chance et Loursac passait une nouvelle pénalité (58e, 14-12) pour revenir à deux points du RCT. Mais la fatigue physique reprenait le dessus du côté de Lyon en cette fin de partie et, à l'instar de la première période, les deux buteurs reprenaient leur duel. Wilkinson avait finalement le dernier mot et donnait ainsi une la courte victoire à Toulon (75e, 20-15).

Malgré cette défaite, Lyon n'a pas à rougir de sa prestation et ramène un beau cadeau de la Rade en décrochant le bonus défensif. Une bonne nouvelle pour les hommes de Raphaël Saint-André avant la difficile réception du second, Clermont. De son côté, Toulon s'est fait peur ce vendredi. Malgré une place sur le podium préservée, le RCT devra se recentrer sur ses objectifs afin d'aborder le déplacement en terres basques dans les meilleures conditions.