Icon Sport

La journée en questions

La 12e journée en questions
Par Rugbyrama

Le 02/11/2010 à 15:29Mis à jour Le 03/11/2010 à 11:19

Les internationaux seront-ils disponibles ? Pourquoi Boudjellal est-il allé à Canet-en-Roussillon ? Depuis quand Biarritz n'a plus perdu ? Les petits seront-ils mangés par les gros ? Retrouvez, en quelques questions, tout ce qu'il faut savoir pour cerner la 12e journée de Top 14 ce jeudi.

Les internationaux seront-ils là ?

Oui, ils seront quasiment tous disponibles. Ce sera bien sûr le cas des Tricolores. La 12e journée a d'ailleurs été avancée au jeudi pour qu'ils puissent monter à Marcoussis plus tôt. Même chose pour les Argentins, les Samoans et les Fidjiens, qui n'ont pas encore rejoint leurs sélections respectives. Les Italiens, eux aussi, seront là. Ils rentreront ce mercredi soir d'un stage avec la Squadra, qu'ils retrouveront dès dimanche. Concernant le Sud-Africain Francois Steyn, le Racing a décidé de ne pas le libérer sachant que les tests de ce week-end se trouvent hors fenêtre internationale IRB. Il sera donc à Agen jeudi. Les Anglais, eux, ont été réquisitionnés par le XV de la Rose. Cela a d'ailleurs créé une nouvelle polémique avec le Stade français. Si Palmer, aligné dans le XV de départ qui affrontera les All Blacks samedi, n'est logiquement pas libre, Cheika espérait un retour de James Haskell, non retenu, pour affronter Bayonne jeudi. Sauf que Martin Johnson avait demandé à son joueur de ne pas rentrer en France, provoquant l'ire du technicien parisien... Il s'est finalement ravisé et le troisième ligne anglais était présent à l'entraînement du Stade français en début de semaine.

Les petits mangés par les gros ?

Les clubs de bas de tableau pourraient vivre une jeudi noir. Leur programme est en effet chargé en cette 12e journée. Jugez plutôt : Bourgoin recevra Toulouse, Agen accueillera le Racing, La Rochelle défiera le champion de France clermontois à Marcel-Deflandre et Brive se déplacera chez le dauphin montpelliérain. Ils n'auront pas la partie facile donc, d'autant qu'ils ont quasiment tous perdu le week-end dernier. Seul Agen s'est imposé... face à La Rochelle ! Bref, les petits ne se trouvent pas dans des dispositions optimales au moment de se frotter aux gros. Est-ce à dire qu'on se dirige vers un statut quo au classement, dont les relégables sont toujours Agen (13e) et Bourgoin (14e)? Une chose est sûre en tout cas, celui qui l'emportera fera un pas dans la course au maintien.

Pourquoi Boudjellal est-il allé à Canet ?

Entre ses deux déplacements à Toulouse et à Perpignan, le RCT n'est pas rentré dans le Var. Il s'est arrêté à Canet-en-Roussillon pour préparer son match face à l'Usap loin de la pression toulonnaise. Un stage pour le moins opportun : Toulon n'a plus gagné depuis trois matchs et a encaissé 44 points chez le champion d'Europe samedi dernier. Inadmissible pour le président Mourad Boudjellal, qui a décidé de rejoindre ses troupes en Catalogne afin de mettre les points sur les i. "Je vais faire un casting", a -t-il déclaré à Var Matin mardi, expliquant qu'il recevra le staff puis les joueurs un à un. Le but est de créer un déclic avant ce match capital contre les Perpignanais. Le RCT occupe actuellement la septième place du Top 14.

Depuis quand Biarritz n'a plus perdu ?

On parle beaucoup de la belle forme des Toulousains mais les Biarrots sont eux aussi sur une excellente dynamique. Ils ont, comme les champions d'Europe, remporté leurs cinq matchs du mois d'octobre (trois en Top 14 et deux en H Cup) et ont perdu une seule de leur neuf dernières rencontres (au Racing, 12-17, le 25 septembre dernier). Voilà donc plus d'un mois que les Basques n'ont pas connu la défaite. Et ce qui est intéressant, c'est qu'ils restent sur trois victoires à l'extérieur en championnat. Bref, ils sont, à l'image de leur demi de mêlée Dimitri Yachvili, en haut de la vague. Et ils ne comptent pas mettre un terme à leur belle série jeudi soir, à l'occasion de la réception de Castres. Ils avaient déjà, on s'en rappelle, grillé un joker à domicile en s'inclinant contre Toulon (3-13) lors de la deuxième journée. Jeudi, ils pourront compter sur le retour de leur capitaine, le troisième ligne international Imanol Harinordoquy.

Contenus sponsorisés