Ils votent Toulouse-Usap

Ils votent Toulouse-Usap
Par Rugbyrama

Le 28/05/2009 à 19:30Mis à jour

François Trinh-Duc, Jean-Pierre Elissalde, Laurent Travers et Olivier Diomandé décryptent, pour notre site, les demi-finales du Top 14. Qautre regards extérieurs qui, à une petite majorité, penchent pour une finale entre le Stade toulousain et Perpignan. Voici leur analyse.

Selon les lecteurs de rugbyrama.fr, c'est Clermont qui sera champion de France le 6 juin prochain. Le club auvergnat est crédité de 39% des votes, contre 35% pour Toulouse, 18% pour Perpignan et 8% pour le Stade français. Comme c'est le cas de la plupart des entraîneurs et joueurs de Top 14 interrogés par Midi Olympique lundi, le futur détenteur du Brennus jouera donc sa demi-finale à Bordeaux vendredi soir selon notre sondage. Plusieurs spécialistes se penchent sur les demi-finales pour notre site. Et c'est une finale Toulouse-Usap qui semble, de peu, se dessiner.

TOULOUSE-CLERMONT

Jean-Pierre Elissalde (ancien entraîneur de La Rochelle, de Béziers, du Japon et Bayonne): "Je suis obligé de voir Toulouse gagnant vu que mon fils joue là-bas (rires) ! Ceci étant, je vois surtout dans cette demi-finale la meilleure attaque et le meilleur buteur face à la meilleure défense. Le Stade possède le plus bel effectif de France, voire d'Europe, c'est le champion sortant et il possède des joueurs et un staff d'expérience. Il est plus fort en conquête et saura appuyer là où ça fait mal. Il est clairement favori. Clermont a fini la saison plus en forme mais termine derrière au classement... Si les Toulousains parviennent à défendre sans se mettre à la faute, ils passeront."

Laurent Travers (entraîneur de Castres) : "Pour moi c'est vraiment du 50-50, je suis extrêmement indécis. Ce sont deux équipes sur la même longueur d'ondes, elles possèdent toutes deux des individualités capables de faire la différence à tout moment. Celle qui arrivera à prendre le score et à mener de plus d'un essai d'écart ira en finale. Toulouse est l'équipe la plus en place dans le jeu d'avants mais Clermont est tout à fait capable de rivaliser dans ce secteur malgré ses mauvaises expériences lors des dernières confrontations entre les deux équipes."

_________________________________________________________________________________________________

PERPIGNAN-PARIS

François Trinh-Duc : "Compte tenu de la saison des Perpignanais et de la régularité qu'ils ont affichée pendant toute l'année, ils peuvent prendre les devants pendant cette demie. Le Stade français a de nombreux atouts, comme l'expérience des phases finales, un très bon jeu au pied avec Hernandez et Beauxis, des centres perforants et une troisième ligne très solide en défense mais l'équipe de Perpignan est plus complète. Elle est en confiance surtout et elle part favorite face aux Parisiens qui n'ont plus montré leur meilleur visage depuis plusieurs semaines."

Jean-Pierre Elissalde : "Paradoxalement, ce sont deux équipes qui se ressemblent parce qu'elles ont les mêmes incertitudes, en conquête notamment sauf que quand Paris perdait cette saison, Perpignan a souvent gagné à l'arraché. Contre Castres ou Clermont, les Catalans ne sont vraiment pas passés loin… Alors ce match ne sera pas si déséquilibré qu'il n'y paraît, ce ne sera pas le 1er contre le 4e. La partie devrait être relativement cadenassée et l'Usap va peut-être payer l'absence de Daniel Carter. Les Parisiens ont été mauvais lors de leurs dernières sorties mais ils ont l'habitude d'être présents sur ce genre de rendez-vous. Ça va plus que jamais se jouer à pas grand chose."

Olivier Diomandé : "Au vu de sa saison, les Catalans méritent de gagner. Ils ont terminé premiers et surtout, ils semblent avoir passé un cap. Carter les y a aidés, bien qu'il n'ait pas beaucoup joué, en leur apportant de la confiance et en leur apprenant à mieux gérer les matchs. Les Parisiens ont de grosses individualités à leur opposer mais je crois que le collectif perpignanais sera plus fort. Sa conquête est montrée du doigt depuis quelques semaines mais une baisse de régime intervient dans toutes les équipes et il valait mieux que ça arrive avant la demie. Et il faut rappeler que Nicolas Mas reste ce qui se fait de mieux à droite en France."

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés