• XV de France - Damian Penaud
    XV de France - Damian Penaud

Penaud blessé le jeudi, titulaire le vendredi : Galthié justifie ses choix

Le | Mis à jour

XV DE FRANCE - Après les deux victoires sur l’Australie et l’Afrique du Sud, le sélectionneur Fabien Galthié a livré ce vendredi la composition de l’équipe de France qui affrontera dimanche à Toulouse le Japon. Reda Wardi fêtera sa première titularisation, Florian Verhaeghe sa première apparition. Romain Taofifénua, lui, quitte son costume de "finisseur" pour débuter le match.

La première titularisation de Wardi

"Reda Wardi et Dany Priso sont vraiment engagés dans notre projet, dans leur volonté de porter l’équipe de France. Ils nous apportent beaucoup d’énergies, de convictions. Ils donnent tout ce qu’ils ont. Reda, il s’est construit un vrai profil de gaucher. Aujourd’hui, je ne vois pas ses limites. A chaque fois qu’il travaille une journée avec nous, je me dis : "Whaou"." Lui aussi se découvre. Peut-être même qu’il se bluffe lui-même. Regardez ses 60 minutes contre les deux droitiers sud-africains, il aurait pu être l'homme du match. D’ailleurs, dans le vote que l’on fait au sein du staff, j’avais voté pour lui (NDLR : Macalou a été élu homme du match au sein du staff). De temps en temps, il faut honorer les piliers. Il y en a marre de récompenser ceux qui touchent le ballon. Quant à Dany (Priso), il a aussi fait une bonne rentrée contre l’Australie, dans une rencontre où l’équipe de France a été challengée. Il revient donc logiquement sur le banc des "finisseurs". Il avait déjà commencé ses premières sélections avec Jacques Brunel. Il a un vécu, une expérience. C’est un très gros travailleur. Maintenant, c’est difficile d’expliquer ce qui sépare les deux joueurs."

La compo des Bleus pour affronter le Japon !#XVdeFrance #FRAJAP pic.twitter.com/Ez9HbERpsY

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) November 18, 2022

Damian Penaud blessé le jeudi, titulaire le vendredi

"Damian s’est fait mal au genou. L’entraînement qu’on fait, à trois jours du match, il faut en comprendre le format. Hier, c’était de la haute intensité car les Japonais vont nous amener à 120 mètres par minute quand le match contre l’Afrique du Sud s’est situé à 107 mètres par minute. Ça va donc taper moins fort au niveau des collisions mais aller plus vite. Cet entraînement formate aussi les joueurs à ne pas se blesser, c’est la prophylaxie. Sauf que parfois, si un joueur est moins engagé, plus fatigué, il peut se blesser. C'est ce qui est arrivé à Damian. Ça fait partie du risque que nous assumons et que les joueurs doivent assumer. Mais, à priori, il est apte. Il est sur la feuille de match. Et nous avons Mathis Lebel, dans les joueurs supplémentaires, qui se tient prêt au cas où..."

Romain Taofifenua

"On aurait pu penser naturellement, avec la blessure de Paul (Willemse) avant la tournée, qu’il serait titularisé. Sauf que Thibaud Flament a été l’homme du match lors du premier test au Japon, homme du match lors du deuxième test encore au Japon, l’homme du match contre l’Australie. Thibaud Flament, il compte aujourd’hui. Il compte vraiment. Que ce soit à gauche ou à droite de la deuxième ligne mais aussi en troisième ligne. Il avait donc pris le maillot grâce à ses performances. Surtout, Romain remplissait bien son rôle de finisseur. Il apportait son expérience, sa maîtrise et il encadrait les finisseurs. Evidemment, ce n’était pas simple pour lui. Il aurait pu se dire : "Mais qu’est ce qu’il me manque pour débuter ?" Aujourd’hui, il débute de manière logique et cohérente, tout comme il a déjà débuté des matchs avec nous par le passé. Il a une carte à jouer. Il l’a dit à ses partenaires, il a envie de montrer qu’il peut être titulaire. On l’a donc associé à Cameron Woki."

Première apparition de Florian Verhaeghe

"On a décidé de refaire un banc avec six avants et deux trois-quarts parce que ça nous va très bien. Ça va très bien à l’équipe de France. Avec une deuxième ligne complète inédite sur le banc. Ça montre que tous les joueurs français doivent rêver de porter ce maillot bleu. L’exemple de Bastien (Chalureau) et Florian est là. Florian, quand nous l’avons appelé au début de la tournée, il s’est blessé avec son club contre le Racing 92. Là, il ne s’attendait pas à ce qu’on le rappelle. Pourtant, il est déjà venu plusieurs fois avec nous. Il a fait une saison impressionnante avec son club l’an dernier. Il joue à gauche en deuxième ligne mais a la possibilité de glisser en troisième ligne. Il offre pas mal de solutions en fonction du scénario qu’on ne peut pas deviner à l’avance".