Icon Sport

Test Match - L'essai irlandais qui a mis les Blacks à genoux

L'essai irlandais qui a mis les Blacks à genoux

Le 18/11/2018 à 11:00Mis à jour Le 18/11/2018 à 11:46

TEST MATCH - Nous retiendrons de cette victoire historique des Irlandais cet essai de Stockdale : chef d'oeuvre de combinaison aux petits oignons. Du pur tableau noir.

Quelle leçon retenir de cette victoire historique des Irlandais face aux All Blacks ? Ce fut la victoire de la méthode Joe Schmidt, un rugby organisé, pensé qui ne cède jamais à l'imprécision où à l'improvisation. Depuis quelques années, les Irlandais utilisent souvent un jeu frontal avec un minimum de prise de risque. Nous avons ressenti ça, samedi, bien sûr sur plusieurs phases de jeu. Mais ce qui nous a sidéré, c'est que les Irlandais ont su sortir la bonne combinaison au bon moment.

Une rupture avec le canevas habituel, soit une attaque magnifique, devant la défense avec une croisée de Sexton pour Bundee Aki qui repart petit côté, pour servir Stockdale d'une longue passe le long de la touche. L'ailier de l'Ulster s'est ouvert le chemin de l'en-but avec un coup de pied à suivre par dessus Retallick et Withelock. Cette combinaison fut du pur tableau noir car le premier effort des Irlandais fut d'attirer l'ailier côté fermé vers le centre du terrain, grace à des leurres à l'extérieur de Sexton. Ceci fit glisser Ben Smith et Damian McKenzie vers le grand côté. Ils n'étaient plus là pour intervenir face à Stockdale, qui, une fois son coup de pied récupéré n'eut plus qu'à rsister à Aaron Smith.

Un vrai coup d'échec qui débouche sur un essai limpide à deux passes qui restera dans les annales. Il avait même un petit côté "vintage", un style french flair rafraîchissant. Il nous aura aussi prouvé que Bundee Aki, formé en Nouvelle-Zélande n'est pas qu'un casse-brique.

Les All Blacks à zéro essai

Ce fut finalement d'ailleurs la grandeur de ce match de n'avoir proposé qu'un seul essai. Il nourrira bien des légendes et des récits et il fixera notre mémoire à une époque où les attaques se multiplient jusqu'à l'inflation.

Bien sûr, il n'y eut pas que ça dans cette partie, car les All Blacks n'ont pas marqué un seul essai samedi. Un événement plutôt rare. Ce n'était pas arrivé depuis l'été 2017 et la défaite face aux Lions (24-21 à Wellington), la fois précédente c'était en 2014 (12-12 contre l'Australie à Sydney). C'est la preuve que la défense irlandaise fut hermétique, et parfois héroïque avec tel ou tel sauvetage de Kearney ou de O'Mahony.

Contenus sponsorisés
0
0