Icon Sport

Galthié : "Les joueurs ont touché du doigt l’irrationnel"

Galthié : "Les joueurs ont touché du doigt l’irrationnel"
Par Rugbyrama

Le 13/07/2021 à 15:15Mis à jour Le 14/07/2021 à 10:32

XV DE FRANCE - Après la première victoire française sur les Wallabies depuis 1990, Fabien Galthié était "fier de l'exemplarité" montrée par ses joueurs en saluant notamment la dernière mêlée décisive qui a permis aux Bleus de repasser devant l'Australie, à trois minutes de la fin du match.

Que retenez-vous de ce succès historique ?

On retient la victoire qu’on cherche depuis le début de la tournée, tout simplement. Je suis très fier du comportement des joueurs.

Dans ce match la défense française a été héroïque, comment avez-vous senti vos joueurs ?

La défense c’est la structure et l'épine dorsale d’une équipe. Une équipe qui défend c’est une équipe solidaire on vit comme on défend et aujourd’hui c’était un nouvel exemple après la bonne prestation réalisée au premier test.

Pourquoi avez-vous privilégier Melvyn Jaminet à la place de Louis Carbonel en tant que buteur ?

Il a fait 100% ce soir, vous avez votre réponse.

Comment avez-vous vécu la dernière mêlée ?

On était dans le dur quand Killian Geraci est sorti tôt, ce sont des moments particuliers car les joueurs ont touché du doigt l’irrationnel. Comme je l'ai dit mercredi dernier après la défaite, il nous fallait du caractère. Et sur cette action, il n'y avait pas de questions à se poser : les joueurs entrés en jeu étaient prêts à renverser la mêlée. Cameron (Woki) avait des crampes mais Enzo Forletta, Romain Taoffifenua et Demba Bamba ont fait comprendre à Anthony (Jelonch) qu’on pouvait bien pousser la mêlée.

Après 31 ans sans victoire en Australie, comment évaluez-vous cette tournée ?

Depuis le début on s'était dit que tout serait positif jusqu’à la fin. Aujourd'hui on sent bien les fondations solides, une équipe prête à en découdre dans n’importe quel scénario. Le rugby français et le calendrier nous ont forcés à prendre des décisions et les joueurs répondent présent.

Avant le troisième test samedi, quelle est la stratégie par rapport à l'effectif ?

Nous avons inclus 5 joueurs aujourd'hui, qui nous ont vraiment apporté. Pour la composition, on va attendre tranquillement pour ce dernier match. On va profiter du peu de temps qu'il nous reste ensemble. Demain (mercredi), il y a la fête nationale et nous souhaitons vivre cela de manière délicieuse, mais aussi avec détermination.

Attribuez-vous cette victoire uniquement à des facteurs irrationnels ?

Le haut niveau c’est le chaos, l’intensité. Nous avons su être opportunistes, structurés. On a eu des temps faibles mais on est toujours revenus dans la partie. On a essayé de frapper là où ils ne nous attendaient pas et l’important, c’était de matcher avec eux jusqu’à à la fin et de jouer avec nos forces. C’est ce que les joueurs ont fait admirablement.

Certains joueurs peuvent-ils débuter un troisième match d'affilée ?

Honnêtement, je ne sais pas. La seule chose que je peux vous dire, c'est qu'on va profiter avec délice. Ce soir, on est tous habités par ce sentiment de fierté. Nos éducateurs, supporters et familles sont fiers, je l'espère. Nous allons tranquillement avancer vers ce troisième test.

Propos recueillis par Clément LABONNE

Contenus sponsorisés