Icon Sport

Magnifique face aux All Blacks, Ntamack s'est imposé comme le maître

Magnifique face aux All Blacks, Ntamack s'est imposé comme le maître

Le 21/11/2021 à 08:57Mis à jour Le 21/11/2021 à 09:57

TEST MATCH - Derrière un paquet d'avants dominateur, Romain Ntamack, repositionné à son poste de prédilection, a réalisé un match en tout point magnifique contre les All Blacks...

C'est peu dire que Romain Ntamack, le demi d'ouverture du Stade toulousain, avait rongé son frein lors des deux premières sorties des Bleus, face à l'Argentine puis la Géorgie. C'est peu dire que l'ouvreur des Bleus, déplacé au centre pour faire une place dans l'équipe de France au brillant Matthieu Jalibert, intouchable en championnat depuis le début de saison, avait peu goûté l'expérience du « cinq-huitième », cette spécificité anglo-saxonne que Fabien Galthié avait souhaité expérimentée aux précices de l'automne.

Franchement ? Romain Ntamack avait traversé ses premières rencontres comme un spectre, peu inspiré balle en mains, peu influent dans son jeu au pied d'occupation et globalement à côté de ses pompes, soyons honnêtes.

Il a doublé Jalibert

Repositionné à son poste de prédilection samedi soir, pour le sommet de cette tournée de novembre, NTK était attendu au tournant et a indéniablement répondu aux attentes placées en lui : brillant balle en mains, très juste dans l'animation offensive, auteur d'un essai magnifique en première période et d'une relance non moins sublime au moment où la domination néozélandaise était la plus angoissante, l'enfant de Toulouse ne fut pas loin d'être parfait à la charnière, aux côtés de son partenaire de club, Antoine Dupont. On ne dit pas, ici, qu'il faut écarter Matthieu Jalibert. On ne dit pas, non plus, que le Toulousain est plus doué que le Bordelais. Mais de toute évidence, Romain Ntamack répond pour l'instant mieux au rythme et aux exigences dingues du très haut niveau international...

Contenus sponsorisés