Icon Sport

La passe de trois pour Colomiers à Grenoble

La passe de trois pour Colomiers à Grenoble

Le 29/10/2021 à 22:51Mis à jour Le 29/10/2021 à 22:57

PRO D2 - Dans un stade des Alpes, une fois de plus déçu par son équipe, Colomiers est venu conquérir un troisième succès à l’extérieur cette saison face à Grenoble (15-22). Pour cette dernière rencontre de la neuvième journée de Pro D2, les hommes de Julien Sarraute se sont montrés supérieurs dans tous les secteurs et restent confortablement installé dans le haut du classement.

Si les Columérins s’étaient inclinés de peu la semaine passée à Béziers, les hommes de Julien Sarraute ont su faire fructifier ce second déplacement consécutif en terre iséroise. Plus solide en conquête directe, et terriblement efficace sur leurs attaques, l’USC profite de ce succès en terre iséroise, pour faire le break au classement avec leur adversaire du soir, lui aussi candidat déclaré aux phases-finales d’accession en fin de saison. Mais avec déjà quatre défaites à domicile, Grenoble va devoir dorénavant cravacher …

Comme souvent cette saison dans son stade des Alpes, Grenoble a fait le choix du jeu. Mais entre maladresses, et incapacité à scorer, les Isérois se sont montrés stériles sur leurs offensives. En face, Colomiers a bien défendu et s’est nourri des fautes adverses pour prendre le score par une pénalité longue distance de Séguy (0-3, 10e minute). Des Columérins qui ont eu le mérite de scorer sur chaque opportunité dans ce premier acte, avec deux autres pénalités de Girard (20e, 27e). Grenoble ne s’est pas découragé et a insisté dans son plan de jeu, avec toujours aussi peu d’efficacité et en infériorité numérique suite au carton jaune de Berruyer (19e). Pour éviter une trop grande frustration, les locaux ont fait le choix de tenter une dernière pénalité à la sirène, réussie par Glénat. Le score à la pause était de 3-9, et Colomiers a pu se satisfaire de réussir à mener, sans avoir eu la moindre opportunité réelle, dans une première mi-temps plutôt terne.

Un Grenoble dominateur mais terriblement inefficace au large.

Pourtant, Grenoble va revenir dans cette partie, grâce à une double supériorité numérique consécutive aux cartons jaunes de Ricard et Delmas. Mais c’est par le bon travail de ces avants, récompensés d’un essai de pénalité, puis par un second essai d’Escande, profitant d’un bon groupé pénétrant, que Grenoble va provisoirement reprendre l’avantage dans ce match (15-9, 52e). Mais si le FCG s’est montré globalement dominateur dans la possession et l’occupation, les attaques au large ont été inefficaces, permettant à Colomiers de rester en vie, et à son tour de profiter du carton jaune de Martel, pour repasser devant au score sur une percée opportuniste de Perrin (15-16, 55e). Colomiers a alors joué en toute confiance et scellé le score de la rencontre par deux nouvelles pénalités de Girard, auteur d’un cinq sur cinq ce soir. Les dernières minutes de la rencontre ont renvoyé les hommes de Nicolas Nadau à leurs doutes, incapable de prendre ne serait-ce qu’un bonus défensif sur une ultime perte de balle en touche à la sirène, et se retrouve avec un peu reluisant bilan d’une seule victoire en cinq rencontres à la maison.

Fort de ce troisième succès à l’extérieur cette saison en cinq rencontres, Colomiers s’ancre plus solidement encore au classement (3e, avec 32 points). Les haut-garonnais vont tenter d’enchaîner la semaine prochaine avec un retour dans leur stade Michel-Bendichou pour la réception de Carcassonne, vendredi à 19h30. De son côté, Grenoble concède déjà un quatrième revers à domicile et reste loin de ses ambitions au classement (10e, avec 17 points). Pour éviter de voir s’envoler le Top 6, Grenoble va devoir réagir immédiatement, dès son prochain déplacement à Aix-en Provence, toujours vendredi prochain à 19h30.

Contenus sponsorisés