Icon Sport

Nevers fait chuter le leader montois !

Nevers fait chuter le leader montois !

Le 13/01/2022 à 22:41Mis à jour Le 13/01/2022 à 23:01

PRO D2 – Très gros coup réalisé par l’USON en ouverture de la 17ème journée avec un succès face au Stade Montois (27-6), qui plus est bonifié ! Les Neversois ont fait de beaucoup plus d’ambition dans leur jeu et ont été récompensés de leurs intentions face à des Montois dont la conquête aura été défaillante et incapables de se montrer dangereux.

Voilà un succès qui va très certainement compter dans la saison des Nivernais, alors qu’ils restaient sur deux revers de rang en déplacement et qui voulaient soigner ce match charnière. Car pour les retrouvailles avec le Pré-Fleuri, l’équipe de Xavier Péméja a fait preuve de beaucoup de sérieux pour faire tomber le leader de cette PRO D2, non sans oublier d’y mettre la manière. Car réussir à décrocher le point de bonus offensif est la cerise sur le gâteau. Pour autant, l’USON ne l’a pas volé, bien au contraire. Le Stade Montois a manqué de jus, de coffre, d’ambition dans son jeu, restant muet mis à part deux pénalités de Christophe Loustalot en première période (9e et 30e). Trop peu pour espérer quoi que ce soit.

Aucun point inscrit par les Landais au retour des vestiaires, et au final très peu d’occasions durant cette partie marquée par une conquête défaillante au regard des pénalités concédées en mêlée fermée, et des munitions perdues en touche. L’indiscipline n’a rien arrangé, à l’image de ce carton jaune contre Baptiste Hézard pour un maul écroulé, et suivi de l’essai de Joris Cazenave derrière un autre ballon porté (66e). Et synonyme à ce moment de la partie du bonus offensif pour les Bourguignons ! Nevers a fait en plus preuve d’une certaine maitrise, parvenant parfaitement à contrôler les rares offensives adverses, et à faire reculer son rival à l’impact, l’obligeant parfois même à jouer en reculant, preuve de sa détermination.

Issam Hamel rejoint la tête du classement des meilleurs marqueurs du championnat

Un joueur incarne tout particulièrement cette grosse envie neversoise, c’est Issam Hamel, sur tous les fronts et encore décisif sur un ballon porté juste avant la mi-temps (38e). Avec cette réalisation consécutive à un choix fort des joueurs d’aller en touche – alors que le banc demandait les points – le talonneur porte son total d’essais à huit cette saison, autant que le Montois Léo Coly (qui n’était pas sur la feuille de match) et que l’Oyonnaxien Benjamin Geledan. Autre joueur important dans ce succès, c’est l’ouvreur Shaun Reynold, serein dans ses coups de pied dans le jeu courant et décisif face aux perches (13 points, 5 sur 5).

S’il y a tout de même eu certaines incompréhensions dans le jeu nivernais, l’énergie a pris le dessus. Et les débats avaient rapidement été lancés par la réalisation de Lucas Blanc, sur une belle orientation du jeu sur un grand côté, et une capacité à repiquer vers l’intérieur pour éliminer plusieurs adversaires (11e). Nevers a le sentiment du devoir accompli et d’un tournant de sa saison réussi, alors que Mont-de-Marsan chute seulement pour la quatrième fois de la saison, et pour la deuxième fois de suite en déplacement. Les Landais seront donc attendus au tournant dès la prochaine journée, tandis que leur 1ère place est menacée.

Contenus sponsorisés