Icon Sport

Rouen a résisté au retour de Grenoble

Rouen a résisté au retour de Grenoble

Le 21/01/2021 à 20:55Mis à jour Le 21/01/2021 à 21:09

PRO D2 - Ce jeudi soir, la 17e journée a débuté avec un Rouen - Grenoble au stade Jean-Mermoz. Ce sont les Normands qui ont disposé des Isérois 26-14 quand aucun bonus n'a été inscrit. Les mauvaises conditions météo ont tout même permis quatre essais mais le FCG est parti de trop loin pour espérer ramener des points de Normandie.

Avec un objectif de deuxième succès en déplacement cette saison et étirer à trois unités une série de matches sans défaite, les Grenoblois ont mal entamé la rencontre, voire le premier acte pour se mettre dans les rails du match parfait à l'extérieur. La conquête leur a été défavorable, quand les maladresses et les fautes leurs ont été "favorables". Surtout, les Rouennais ont joué à la quasi perfection, entre alternance au pied, charges des puissants et quelques ouvertures vers les lignes arrières. Le 19 à rien à la mi-temps s'est expliqué avec un essai sur pénal'touche de Mapapalangi (17e) et les coups de pieds aux buts réussis de Michalet (qui a beaucoup tenté dans le jeu courant par ailleurs) et Lydon (lui aussi).
Lors de la reprise, Grenoble a visiblement appliqué des consignes musclées de vestiaires. Dès la première action, le terrain a été balayé en essuie-glace pour l'essai de Martel sur le flanc gauche. Les Alpins ont récidivé par Nagusa sur l'autre aile alors que Selponi l'avait servi d'une passe au pied en diagonale.

A Carcassonne avec appétit

Pluie et vent n'ont cessé toute la rencontre durant. Les maladresses et les fautes n'ont pourtant pas rendu impossible de voir un quatrième essai par Bonnot après un contre avec ballon tapé à suivre. Les Rouennais ont ainsi repris leurs aises au score avec un 26-14. En plusieurs occasions, les Rhône-alpins ont tenté de se servir du tremplin des pénal'touches pour obtenir des fautes ou des intervalles pour marquer. Mais la défense des Blanc et Noir et les maladresses des visiteurs n'ont pas permis de marquer ces pénalités ou essais vitaux.
Lors de la prochaine journée, Rouen se rendra à Carcassonne avec appétit quand les Alpins recevront l'ASBH.

Contenus sponsorisés