Icon Sport

Le SA XV en Nationale, le BO en barrage à domicile

Le SA XV en Nationale, le BO en barrage à domicile

Le 07/05/2021 à 21:05Mis à jour Le 07/05/2021 à 21:34

PRO D2 - Dépassé par la maîtrise du Biarritz Olympique en première période, le SA XV Charente a vite pris l'eau ce vendredi soir (15-31) pour sa dernière à domicile cette saison. Malgré une réaction dans le deuxième acte, ce lourd revers des joueurs de Vincent Etcheto officialise leur relégation en Nationale. De leur côté, les Biarrots ont validé leur barrage à Aguilera.

C'était un duel des extrêmes entre une formation basque qui n'avait besoin que d'un point pour recevoir son barrage et une équipe charentaise qui devait absolument gagner pour garder l'espoir d'un maintien en PRO D2. Si Vincent Etcheto, le manager angoumoisin, ne voulait pas être le "sparring partner" des Biarrots, ses joueurs ne l'ont pas écouté en première période. Barnabé Couilloud (4e) puis Romain Lonca (21e) permettaient au BO de prendre une belle avance (3-17) et de récompenser sa maîtrise dans le jeu. Poussé à la faute et pris de vitesse, le SA XV a flanché avant la mi-temps avec le carton jaune pour Sikeli Nabou (35e). La sanction était immédiate et cinglante avec le doublé pour Romain Lonca (36e) puis une quatrième réalisation signée Lucas Peyresblanques (38e). Les joueurs du trio Clarkin-Nadau-Sowerby avaient le bonus offensif en poche à la pause (3-31).

Les Angoumoisins ont réagi

Forcément piqués par l'ampleur du score, les joueurs charentais ont réagi au retour des vestiaires avec beaucoup plus de combat et de rythme. Une vaillance collective qui a mis du temps à être traduite en point tant les fautes ont gangréné cette deuxième période. En pleine gestion, le BO a un peu trop levé le pied et manqué de rigueur au sol. Steffon Armitage écopait d'un premier carton jaune (58e) et Romain Ruffenach laissait son équipe terminer la partie à 14 dans le money time (76e). Un service minimum qui permettait au SA XV d'aller en terre promise par deux fois avec une interception de Paul Belzons (70e) et un pick and go décisif de Quentin Witt (81e) qui enlevait le bonus offensif basque.

Le score est lourd et Soyaux-Angoulême s'incline pour sa dernière à Chanzy (15-31) mais les Charentais auront relevé la tête. Malheureusement, cela n'empêchera pas leur relégation en Nationale avant un ultime déplacement à Carcassonne la semaine prochaine. De son côté, le Biarritz Olympique a montré deux visages tout en assurant un huitième succès à l'extérieur de la saison. Quatre points synonymes de barrage à Aguilera dans deux semaines.

Contenus sponsorisés