Icon Sport

Le journal de la qualif - Avant les phases finales, Oyonnax passe le test vannetais

Le journal de la qualif - Avant les phases finales, Oyonnax passe le test vannetais
Par Rugbyrama

Le 06/05/2021 à 14:29Mis à jour

PRO D2 – À deux journées de la fin du championnat, Oyonnax est assuré de disputer les phases finales. Mais avant cela, les Haut-Bugistes reçoivent les impressionnants vannetais pour une rencontre qui s’annonce être un test.

Oyonnax va une nouvelle fois connaître les phases finales. Habitué des joutes d’après-saison en Pro D2, les Oyonnaxiens se sont ici assuré leur place parmi les six premiers grâce à leurs trois victoires sur les trois dernières rencontres. Une fin de saison canon qui vient récompenser les résultats plutôt constants des hommes de Joe El Abd depuis septembre. Toujours dans le coup pour la qualification, ils luttent désormais avec Colomiers et Grenoble pour la 4e place du classement, synonyme de barrage à domicile. "Ça ne dépend pas que de nous, rappelle Charlie Cassang. L’objectif, c’est d’avoir des certitudes et d’avancer collectivement vers les barrages."

Un double objectif

Parce que oui, pour atteindre ce but, Oyonnax se déplace ce soir Vannes, dauphin de Perpignan au classement et véritable attraction de cette Pro D2. À la Rabine, ce match aura donc un enjeu double entre deux équipes qui pourraient se retrouver après la saison régulière, pour se disputer une éventuelle montée en Top 14. "Ça va nous permettre de nous mesurer contre les meilleurs, de se jauger", confie Cassang.

Le demi de mêlée le sait, ce match arrive au bon moment pour que l’équipe puisse se tester et monter en régime avant les barrages. "On est en train de reprendre confiance avec cette fin de saison, poursuit le demi de mêlée. L’idée, c’est d’aller crescendo vers les phases finales de chercher les derniers petits réglages et de trouver un peu de certitudes."

Trouver des certitudes à Vannes, peu de clubs l’ont fait cette saison. Les Vannetais, solides 2e du championnat, s’affichent comme un des deux épouvantails du championnat. "C’est une équipe qui a du talent et de la confiance", confirme Joe El Abd. Alors pour les faire tomber dans leur antre de la Rabine, Charlie Cassang sait ce qu’il faut faire : "On est prêts, on connaît notre jeu, ce qui va être important, c’est l’envie qu’on va avoir."

Suivre l’exemple rochelais

Pour cela, les Oyonnaxiens ont profité de quelques jours de repos pour recharger les batteries et "pour être prêts physiquement et mentalement pour les matchs qui arrivent", explique Joe El Abd. Le coach des actuels 5e du championnat a d’ailleurs fait plusieurs choix forts pour ce match à Vannes. Sans demi d’ouverture dans le groupe, c’est Jérémy Gondrand qui sera titulaire en numéro 10. Aussi, en l’absence de Bilel Taieb, Etienne Herjean est promu capitaine de l’équipe.

Un capitaine qui se devra de montrer l’exemple en termes d’état d’esprit et de combativité. "Comme La Rochelle ce week-end, il faut avoir une attitude qui rend l’équipe très difficile à battre", souffle El Abd. Cet état d’esprit, il faut d’ailleurs maintenant le garder jusqu’à la fin de la saison. "De part mon expérience, je sais que maintenant, il ne faut plus se reposer, il faut garder le cap", indique le coach des Haut-Bugistes.

Le passage au révélateur vannetais ce jeudi à 18h30 pourrait donc conditionner la fin de saison d’Oyonnax, en quête de toujours plus de confiance alors que le barrage approche. "Il faut qu’on lève notre niveau d’exigence et on est prêt à le faire. C’est le moment", glisse El Abd. L’objectif est maintenant clair, il n’y a plus qu’à montrer sur le terrain ce que peuvent aller chercher les Oyonnaxiens lors des phases finales. Charlie Cassang conclut en ce sens : "On va essayer de les faire douter et de montrer que nous aussi on est présent pour aller chercher le titre."

Par Yanis GUILLOU

Contenus sponsorisés