Midi Olympique

Biarritz : Speight s'exprime pour la première fois

Biarritz : Speight s'exprime pour la première fois
Par Arnaud Beurdeley via Midi Olympique

Le 09/09/2020 à 09:26Mis à jour Le 09/09/2020 à 09:36

PRO D2 - Henry Speight compte 19 sélections avec les Wallabies. Jeudi dernier, il était pourtant sur la pelouse d’Aguiléra avec son nouveau club du Biarritz Olympique pour la première journée de Pro D2. Après cette première sortie, synonyme de succès face à l’Usap, l’international australien de 32 ans a accepté pour la première fois d’expliquer les raisons de son choix.

À l’intersaison, le Biarritz Olympique a frappé fort. Le club de Pro D2 a effectué un recrutement quatre étoiles. D’abord, il y a eu l’arrivée de l’ancien All Blacks Francis Saili qui, en quelques actions jeudi soir pour la première journée face à Perpignan, a justifié son statut. Ensuite, c’est Henry Speight, international australien aux 19 sélections, qui a donné son accord. De quoi susciter un certain émoi sur la Côte Basque. Comment et pourquoi ces joueurs de standing ont-il accepté de jouer en Pro D2 quand, à coup sûr, des clubs de Top 14 les auraient accueillis à bras ouverts ? Francis Saiil, en mai dernier, avait donné sa première interview à Rugbyrama. Le trois-quarts centre y expliquait avoir été convaincu par le projet biarrot.

"J’ai fait ce choix parce que l’on m’a présenté un challenge que j’ai eu envie de relever : celui de faire remonter le club en Top 14. Je voulais faire partie de cette aventure et aider l’équipe du mieux que je peux à le faire. J’ai aussi aimé la vision que les dirigeants biarrots ont sur le futur : il y a ce projet de Top 14, mais pas que. Le club veut construire de nouvelles installations ainsi qu’un nouveau stade pour les générations futures. Ils veulent aussi mettre l’accent la formation et les jeunes du centre de formation".

Jusque-là Henry Speight, lui, ne s’était pas encore exprimé. C’est désormais chose faite ce lundi dans les colonnes de Midi-Olympique. En page 13, vous retrouverez un entretien exclusif de l’arrière du Biarritz Olympique. Les raisons de son choix, sa découverte du pays basque et de sa gastronomie, le fait d’avoir été replacé à l’arrière alors qu’il évoluait ces dernières années plus souvent au centre ou à l’aile en Super Rugby, il évoque tous ces sujets. Avec une certaine franchise… Vous apprendrez notamment que plus jeune, Speight avait pour idole un certain Joe Roff, ancien ailier australien… passé par le Biarritz Olympique.

Son interview est à lire dès maintenant sur Midi Olympique

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés