Icon Sport

Course à la qualification et au maintien, le point sur les enjeux du sprint final

Course à la qualification et au maintien, le point sur les enjeux du sprint final

Le 09/04/2019 à 16:19Mis à jour Le 09/04/2019 à 16:24

PRO D2 - À trois journées de la fin de la saison régulière, la Pro D2 réserve encore du suspense à tous les étages, que ce soit pour disputer les phases finales ou pour conserver sa place.

Pour la qualification : le jeu des chaises musicales

Dans la quête d’une qualification directe en demi-finale, il semble y avoir trois équipes pour deux fauteuils à savoir Oyonnax (1er, 82pts), Brive (2e, 78pts) et Bayonne (3e, 76pts). Les Oyomen ont clairement fait un pas certain en dominant Nevers, d’autant qu’ils vont recevoir les Coujoux lors de l’avant-dernière journée. Mais le CAB est la seule des trois à recevoir deux fois, et il y a justement cette venue des Basques en clôture de saison régulière.

Bref, ce plan à trois peut resserrer les rangs et redonner une chance à Nevers (4e, 71pts) ou Vannes (5e, 71pts). Mais il faudrait un sacré concours de circonstances… L’étiquette d’invité surprise semble ravir les Bretons. "On ne parle pas de nous. Tant mieux. Ça nous va. On fait notre bonhomme de chemin. On se développe. On travaille beaucoup", confiait sur Eurosport l’ailier Gwenael Duplenne avant d’avouer cette "envie d’aller chercher la qualification."

Avec encore deux sorties à la Rabine, le RCV semble en capacité d’aller chercher un barrage à la maison mais il faudra une défaillance plus haut. Pour l’USON, qui reste sur six défaites en sept matches mais qui a rassuré dans les attitudes du côté de Mathon, il s’agira de ne pas se rater lors des deux dernières au Pré Fleuri afin d’assurer la place dans les six, voire plus. Et Béziers (7e, 68pts) se positionne en arbitre car ce sont ses deux prochains adversaires.

Pro D2 - Calendrier d'Oyonnax, Brive et Bayonne

Pro D2 - Calendrier d'Oyonnax, Brive et BayonneRugbyrama

Les Biterrois n’en restent pas moins ambitieux, et pourraient aussi jouer un rôle dans la course au maintien avec cet ultime déplacement à Bourg. Il faut se méfier de Mont-de-Marsan (6e, 69pts) qui dispose du calendrier le plus favorable. Biarritz (8e, 64pts) et Angoulême (9e, 64pts) attendent derrière, focus, avec peut-être un BO capable de surfer sur sa dynamique de trois victoires de rang dont le derby. Carcassonne (10e, 61pts) et Provence (11e, 60pts) sont entre deux chaises. Y croire encore ? Assurer un bon maintien ? Les deux !

Pour le maintien : un duel Bourg-en-Bresse / Colomiers

Si le sort de Massy est scellé depuis la 26e journée, reste la redoutée 15e place actuellement occupée par Bourg (51 pts). Il semble se dessiner un duel à distance avec Colomiers (14e, 53pts) bien que six autres clubs ne comptant pas encore 67 points ne sont pas sauvés mathématiquement. Aurillac (59 pts) a fait un pas sérieux en dominant Brive, tandis que Montauban (59 pts) reste sous pression après son revers à domicile face à Vannes.

Après leur défaite à Carcassonne, les Burgiens qui vont pourtant recevoir une fois de plus que les Columérins, semblaient accuser le coup. Le centre Arnaud Perret expliquait au micro d’Eurosport être "frustré. On s’est parlé en se disant que l’on allait chercher un point. On perd des joueurs. On est un peu dépité. On n’arrive pas à enchainer deux performances correctes. C’est très dur." Et il est vrai que l’USBPA est diminuée par les blessures.

Pro D2 - Calendrier de Bourg-en-Bresse et Colomiers

Pro D2 - Calendrier de Bourg-en-Bresse et ColomiersRugbyrama

Faut-il pour autant exclure de cette lutte Provence (60pts) ou encore Carcassonne (61pts) ? Oui tout en s’appuyant sur l’historique du championnat dans sa formule actuelle. Le maintien s’est joué en moyenne à 51 points, tandis que le record du relégué au total de points le plus élevé reste Albi avec 57 points en 2016-2017. Cela renforcerait donc la thèse du duel entre Bressans et Haut-Garonnais, et sécuriserait Aurillacois et Montalbanais.

Par la voix de leur entraineur Thierry Peuchlestrade, les Cantaliens parlaient de "gros soulagement" le week-end dernier alors que pour les Sapiacains, le fait de se déplacer à Bourg lors de cette 28e journée a tout du rendez-vous piège. "À tout moment je me dis que le club peut descendre donc il mérite mieux que ça et je pense que de petits détails font baisser un genou. On est des gagnants et on va travailler pour aller à Bourg en essayant de faire quelque chose", glissait le troisième ligne Amédée Domenech au micro d’Eurosport.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0