Icon Sport

Oyonnax solide premier, Montauban mis en échec, Rouen n'y arrive pas... Les résultats de la soirée

Oyonnax solide premier, Montauban mis en échec, Rouen n'y arrive pas... Les résultats de la soirée
Par Rugbyrama

Le 30/08/2019 à 20:34Mis à jour Le 30/08/2019 à 23:44

PRO D2 - Pour cette soirée du vendredi 30 août 2019, comptant pour la 2ème journée, Oyonnax a une nouvelle fois obtenu le point de bonus offensif et est seul en tête avant le match de dimanche entre Provence Rugby et Perpignan. Découvrez tous les résultats de cette soirée de Pro D2.

Béziers - Valence Romans : 36 - 20

Certains pensaient surement ce duel déséquilibré et, pourtant, Valence-Romans a offert une bien belle adversité. Béziers s’est employé pour aller chercher la gagne pour sa première de la saison au stade Raoul-Barrière, sur une toute nouvelle pelouse synthétique qui a contribué à mettre du rythme à cette rencontre.

Si la première lame est pour le VRDR et Saili (16’), le tournant se situe sur le carton jaune contre N’Diaye (28’). L’ASBH en profite pour passer un 10-0, avec l’essai de Munilla (29’) et le pied de Latorre, très précieux tout au long de la partie. Peleseuma ramène les Romano-Valentinois dans le coup (51’, 19-17), mais Meafua permet aux Biterrois de réagir de suite (55’, 24-17). Et sur le plan physique, Béziers parvient à trouver le second souffle pour porter l’estocade avec Barrère (68’) et Viiga (80’).

Vidéo - Béziers a dû s'employer face à Valence Romans

02:25

Colomiers - Mont-de-Marsan : 29 - 16

Après leur victoire à Grenoble, les Columérins ont enchaîné un deuxième succès en deux matchs, cette fois-ci à domicile, face à Mont-de-Marsan. Dans cette rencontre disputée sous plus de 30 degrés, les hommes de Julien Sarraute ont dominé la première période, inscrivant un essai à la suite d’un exploit personnel de Josua Vici, son troisième en deux matchs. A la mi-temps, l’USC comptait sept points d’avance (13-6).

À la reprise, les Montois sont revenus à hauteur (13-13) après une réalisation d’Adrien Seguret (50e), puis 16-16. Se produit alors le tournant du match : les Montois récoltent deux cartons jaunes en deux minutes : Negrotto (56e) et Naituvi (58e). Grâce au pied de Thomas Girard et un deuxième essai marqué par Fabien Perrin (64e), les Columérins recréent un écart cette fois-ci définitif (29-16). Après le coup de massue reçu contre Aix-en-Provence, le Stade montois n’a toujours pas inscrit le moindre point au classement malgré plus de combativité affichée en Haute-Garonne.

Vidéo - Colomiers enchaîne face au Stade montois

01:44

Montauban - Soyaux Angoulême : 19 - 19

Il faudra bien compter sur Soyaux-Angoulême cette saison. Menés 13-0 après un début de match canon de Montauban, porté par une mêlée ultra-dominatrice et un essai superbe d’Augry (8e), les Charentais ont fait le dos rond avant de remonter peu et peu leur handicap. Jusqu’à faire trembler tout Sapiac en fin de match. L’USM, qui aurait pu se mettre à l’abri rapidement dans cette partie, s’est montrée bien trop maladroite ballon en main. A l’image de ces cinq ballons tombés dans le premier quart d’heure. Jérôme Bosviel, qui a trouvé deux fois le poteau sur ses tentatives de pénalité, a bien cru donner un avantage décisif dans le money-time (74e). Mais c’était sans compter sur un Mathieu Ugalde des grands soirs.

L’ancien ouvreur de Grenoble n’a pas tremblé au moment d’égaliser, à nouveau, à une minute de la sirène (79e), après un ultime temps fort à 5m de l’en-but vert et noir. Fraichement auréolé d’un nouveau staff, avec les arrivées notamment d’Adrien Buononato et Mirco Bergamasco, le club charentais est passé à un cheveu d’une performance inédite dans son histoire entamée en 2016 avec la Pro D2. A savoir gagner deux matches de suite à l’extérieur. Après les cinq points pris à Nevers vendredi dernier, ce nul ressemble quand même à une victoire. Montauban, qui enchainait une seconde réception après avoir surclassé Rouen, n’en dira pas autant.

Vidéo - Montauban concède le nul contre Soyaux Angoulême

02:11

Oyonnax - Nevers : 54 - 16

Cueilli à froid la semaine dernière en s'inclinant à domicile, Nevers voulait réagir ce soir à Charles-Mathon face à une équipe d'Oyonnax bien lancée par une victoire bonifiée. Mais les doutes de ce début de saison sont vite venus balayer les espoirs Neversois, emportés par le rouleau compresseur de l'Ain. En s'imposant, avec la manière, sur le large score de 54-16 , Oyonnax envoie un signal fort en ce début de saison : l'USO est en forme !

Appliqués, les Oyonnaxiens inscrivent rapidement les premiers points en profitant de l'indiscipline de l'USON. Alors que le score est de 6-3, Oyonnax bénéficie d'une nouvelle pénalité et choisit la pénaltouche pour inscrire le 1er essai de la soirée grâce à Millet ( 20e ). Dominé dans tous les secteurs de jeu, Nevers enchaîne les fautes et se retrouve même à 13 contre 15 en fin de première période. Revenus des vestiaires avec de meilleures intentions, les Neversois sombrent à nouveau face aux vagues Oyonnaxiennes. Alors que le score est de 19-6 à la pause, Oyonnax déroule en inscrivant 5 essais lors du second acte.

Bien en place dans tous les secteurs de jeu, l'USO l'emporte largement 54-16 et enchaîne une 2ème victoire bonifiée consécutive. Pour Nevers, il faudra à nouveau trouver les mots pour oublier rapidement cette soirée cauchemardesque.

Vidéo - Oyonnax écrase Nevers

02:41

Rouen - Aurillac : 13 - 24

Aurillac n'a pas eu à forcer son talent sur la pelouse du promu Rouen. D'entrée les Aurillacois ont pris l'ascendant dans le jeu, les intentions et la rapidité. Si les deux buteurs, Neisen pour Aurillac et James pour Rouen ont été les premiers à se mettre en évidence, Aurillac s'est libéré au fil des minutes et a accentué sa domination pour faire le break. Les Cantaliens Shaun Adendorff (13e) et Aj Coertzen (26) ont inscrit les seuls essais du premier acte, les buteurs ont fait le reste du job. À la pause ce sont les Cantaliens qui ont basculé en tête (6-21).

Dans le second acte, Aurillac a su maîtriser sans non plus se montrer transcendant. Rouen a tenté de se rebeller en fin de match, a repris espoir grâce à un essai de son capitaine Jorick Dastugue mais n'avait tout simplement pas les armes. Aurillac s'impose en terres rouennaises et signe un deuxième succès consécutif. Rouen reste toujours sans le moindre point au compteur dans ce championnat de Pro D2 (13-24) et sera en quête de rachat dès vendredi prochain sur la pelouse de Soyaux-Angoulême.

Vidéo - Rouen défait pour sa première à domicile contre Aurillac

03:10

Biarritz - Vannes : 18 - 17

Pour sa première de la saison à Aguilera, le Biarritz Olympique a eu très très chaud face à des Vannetais opportunistes à souhait bien qu’en grande souffrance en conquête. Après un premier acte gangréné par l’indiscipline et les fautes de main, c’est le RCV qui basculait en tête à la pause (3-7) grâce à un essai de Bly (5e). L’ailier breton récidivait à la 50e sur une contre-attaque bien amenée par Bolenaivalu puis Marks (6-14). Mais le rugby part toujours de devant et c’est après un ballon porté de près de 50m que le BO a trouvé les ressources pour faire basculer cette rencontre.

Après cette sublime cocotte, le deuxième ligne irlando-breton, Dan Tuohy, écopait d’un carton jaune pour avoir écroulé l’édifice et les Biarrots en profitaient pour aplatir en force leur premier essai (Ruffenach, 66e). Malgré une pénalité de Le Bail (11-17), c’est l’ouvreur transfuge bayonnais, Willie Du Plessis, qui envoyait ensuite Nicoué dans l’en-but après un jeu au pied décroisé millimétré (73e). Avec la transformation en coin, le BO passait devant pour la première fois de la partie et a tenu jusqu’au bout pour arracher ce succès aux forceps (18-17). Vannes grappille un point de bonus défensif mérité mais s’incline pour la deuxième fois de suite dans ce début de saison à l’extérieur.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0