Icon Sport

PRO D2 - Soyaux-Angoulême assure quasiment son maintien

Soyaux-Angoulême assure quasiment son maintien

Le 15/03/2018 à 21:33Mis à jour Le 15/03/2018 à 23:07

Ce jeudi soir en ouverture de la 27ème journée de Pro D2, les Charentais sont venus à bout de l'Aviron Bayonnais au terme d'une partie très brouillonne à Chanzy (19-6). Le SA XV assure quasiment son maintien et l'Aviron s'éloigne clairement des phases finales.

Pour cette deuxième confrontation entre les Charentais et les Basques, le terrain gras et humide du stade Chanzy a considérablement réduit le rythme de la partie. 3-3 à la pause, il a fallu attendre quelques pénalités de plus de Lucas Meret (12 points au total) et un essai de Sitauti (76e) en fin de match pour voir un peu de rugby sans fautes de main et mêlées. Pour le jeu, on y reviendra mais le SA XV a assuré l'essentiel pour son maintien en Pro D2.

C'était un match de gala ce jeudi soir dans un stade Chanzy à guichets fermés. Les flammes, les pom pom girls mais aussi la pression du résultat ont été au rendez-vous dès l'entrée des joueurs sur le terrain. Approximatifs en attaque malgré une nette domination en conquête, les Charentais ont bien failli se faire battre par eux-mêmes ce jeudi soir. Mais après une heure à batailler dans la boue, le réalisme de leur buteur, Lucas Meret, face à ses anciens coéquipiers a récompensé le gros travail des avants. Une fois les rênes de la partie bien en main, le SA XV ne les a plus lâchées s'offrant même un ultime essai, le seul malheureusement de cette rencontre bien trop cadenassée.

L'Aviron s'éloigne du Top 6

C'était le match de la dernière chance pour Bayonne après la défaite à domicile face à Nevers vendredi dernier (9-27). L'occasion de "se relever une dernière fois pour bien finir et espérer un petit miracle" selon les mots de l'entraîneur des arrières basques, Vincent Etcheto. Au final, ce dernier l'a concédé à nos confrères de Canal+, c'était "un match très moyen". Concassés une nouvelle fois en mêlée, brouillons ballon en main et indisciplinés (carton jaune pour Oulai), les Bayonnais n'ont brillé que par leur courage notamment en défense face à de solides Charentais.

Le SA XV enchaîne une sixième victoire consécutive à domicile et recolle à un point des Bayonnais au classement. Les Angoumoisins devraient donc, sauf cataclysme, disputer une troisième saison en Pro D2. Du côté de l'Aviron, pas de doublon (si ce n'est Rouet avec l'Espagne) mais cette troisième rencontre en douze jours était de trop pour les joueurs basques qui ont craqué sur la fin. Bayonne repart sans point et devrait voir s'éloigner un peu plus le Top 6 déjà à neuf longueurs. Pire, la longue liste de blessés (17 avant la rencontre) s'est rallongée avec les blessures d'Ayarza (genou) et Thiery (cheville). Une soirée à oublier avant la périlleuse réception de Mont-de-Marsan dimanche prochain à Jean-Dauger.

Contenus sponsorisés
0
0