Other Agency

Oyonnax revient sur terre

Oyonnax revient sur terre
Par Rugbyrama

Le 02/10/2009 à 14:12Mis à jour

En s’imposant à Lyon samedi dernier, Oyonnax a signé son premier gros coup de la saison. Après un début de saison mitigé, le finaliste de la saison passée a trouvé le bon rythme, le temps de se débarrasser d’une étiquette de favori qui ne lui convenait pas.

L'USO n'a pas changé. Ceux qui l"ont cru - à savoir les médias, les supporters, ses adversaires ou certaines personnes dans l'entourage du club - se sont trompés. Les joueurs eux-mêmes ont pu se faire avoir... Avant d'être ramenés à la réalité par une défaite contre Aurillac lors de la première journée, un match un peu insipide contre Tarbes, un raclée reçue à Dax et une difficile victoire à domicile contre Narbonne. Il a en fait fallu que "les choses se remettent en place" comme le dit le coentraîneur Olivier Nier, pour qu'Oyonnax signe son premier coup d'éclat en allant glaner une brillante victoire sur le terrain du voisin lyonnais (22-18) le week-end dernier.

Les joueurs de l'Ain, aujourd'hui neuvièmes du classement, ont seulement eu besoin d'un peu de temps finalement... "La reprise a été compliquée parce que le statut de favori qu'on nous a collé après la finale l'an dernier ne correspond pas à nos valeurs et à notre état d'esprit, explique l'entraîneur de la Roumanie. Nos valeurs sont celles d'un club du sud-est, entre Lyon et Genève, qui est capable de défendre sa citadelle et de se qualifier pour les phases finales. Rien de plus." Sauf que tout le monde a vu dans l'USO plus que ça. Et les joueurs eux-mêmes s'y sont laissés prendre.

En vacances l'esprit tranquille

"Je ne sais pas s'ils ont eu du mal à assumer, s'interroge Olivier Nier. Nous avions effectué une super reprise à l'intersaison au niveau de l'état d'esprit et de l'engagement. A partir de là, il y avait deux solutions : soit on réussissait un gros match d'entrée à Aurillac et on restait sur la dynamique de la saison passée, soit on s'inclinait et on entrait dans la spirale inverse. C'est ce qu'il s'est passé." Entre doutes et hésitations, l'USO a tâtonné en début de saison, devant attendre la cinquième journée pour rendre une copie satisfaisante.

"La victoire à Lyon est arrivée idéalement. Nous sommes rassurés, se réjouit le coach. Nous avons retrouvé notre bonne défense, qui était notre force l'an dernier et notre faiblesse depuis le début de la saison, nous nous sommes vraiment affirmés, nous avons été efficaces et avons retrouvé nos valeurs de combat." Bref, de quoi partir en vacances l'esprit tranquille et préparer sereinement le "bloc crucial" qui verra les Oyonnaxiens affronter Lannemezan, Agen, Colomiers, Aix et Pau. Les joueurs de l'Ain espère que leur saison est lancée maintenant. "Il a seulement fallu redescendre sur terre après avoir approché les étoiles" , conclut Olivier Nier.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés