Icon Sport

Exeter chute encore, Gloucester gagne enfin… Le résumé de la 11e journée

Exeter chute encore, Gloucester gagne enfin… Le résumé de la 11e journée
Par Rugbyrama

Le 01/03/2021 à 17:02Mis à jour Le 02/03/2021 à 11:50

PREMIERSHIP - Les Wasps enchaînent une quatrième défaite en cinq matchs, Bristol assure à domicile face à Leicester ou encore un Rhys Priestland record qui permet à Bath de signer un énorme comeback… Voici les résultats de la 11e journée de Premiership.

Sale 25 – 20 Exeter :

Nouveau revers pour le dauphin des Bears. Alors qu’ils s’étaient inclinés d’un petit point la semaine dernière, à domicile, face à Northampton, les Chiefs ont été défait cette fois-ci par Sale, qui rebondit après sa défaite du week-end passé. Dans ce duel de haut de tableau, les Shark ont débuté tambour battant après une pénalité jouée vite par leur numéro 9 vedette, Faf De Klerk, qui envoyait Mc Guiguan à l’essai, après seulement 4 minutes de jeu. Mais 3 minutes après, c’est bien le second du championnat qui réplique par un magnifique exploit de Facundo Cordero qui n’élimine pas moins de 4 défenseurs par des crochets électriques.

Ensuite, les deux équipes se rendent coup pour coup, Sam Simmons inscrivant au passage son douzième essai en onze matchs pour Exeter mais son équipe termine à 14 en raison du carton rouge reçu à la 25e minute. Finalement, malgré la dernière possession en faveur des Chiefs, c’est bien Sale qui s’impose sur sa pelouse sur le score de 25-20, bonus défensif pour Exeter qui enchaîne un second revers consécutif et qui voit son avance fondre vis-à-vis de ses poursuivants.

Bristol 17 – 3 Leicester :

Le leader n’a pas tremblé sur sa pelouse. Face à Leicester, Bristol a attendu la demi-heure de jeu avant de casser le verrou adverse pour la première fois. Réduits à 14, les joueurs de Leicester ont craqué suite à un maul dévastateur et c’est le talonneur Will Capon qui inscrivait le premier essai de ce match. Les Bears ont fait le break juste avant la pause, suite à une attaque en première main que Piers O’Conor se chargeait de conclure par un essai sous les poteaux. Alors qu’ils avaient marqué les premiers points de la partie grâce à une pénalité de Bonilla, les joueurs de Geordan Murphy ont craqué à cause de carton jaune encaissant un 14-0. Le second acte fut bien moins passionnant avec seulement une pénalité inscrite par Ioan Lloyd portant le score à 17-3, score final. Après leur match nul de la semaine dernière, Bristol se remet dans le sens de la marche et conserve son fauteuil de leader.

Wasps 10 – 16 London Irish :

Ce duel de milieu de tableau a tourné en faveur des visiteurs qui enchaînent un quatrième match sans défaite en cinq rencontres. Sur la pelouse de la Ricoh Arena, c’est d’abord un duel de buteur qui s’est mis en place. Deux pénalités à 1 en faveur des hommes de Londres. Puis sur une série de pick and go, juste avant de rejoindre les vestiaires, Tom Willis est parvenu à inscrire son huitième essai de la saison afin de permettre à son équipe d’être devant après ces 40 premières minutes (10-6). Sauf que les Wasps n’inscriront plus le moindre point dans cette rencontre. Et après de nombreux temps de jeu, les London Irish parviennent à trouver le décalage et c’est l’ailier Hassell-Collins qui marque en coin. Paddy Jackson transforme. L’ancien joueur de l’USAP inscrit également une pénalité permettant à son équipe de s’imposer 16-10. Pour les Wasps c’est la chute libre avec une quatrième défaite lors des cinq derniers matchs.

Newcastle 25 – 22 Harlequins :

Quel match ! Du spectacle, des rebondissements, des essais magnifiques et surtout une fin de match suffocante, tout ce qu’on aime. Newcastle a parfaitement débuté la rencontre grâce à un essai de leur troisième ligne centre Poussin Callum. Le break était fait à la demi-heure de jeu par l’intermédiaire du pilier Logovi’i Munipola. 14-0 en faveur des Falcons. Les Harlequins répondaient une première fois grâce à Lewies mais Newcastle répondait immédiatement avec un nouvel essai de Radwan. Vous suivez ? On joue la 55e minute et le score est de 19-7.

Ce fut le moment choisi par Joe Marchant pour briller. D’abord en prenant le ballon au 40 mètres, en perçant le rideau défensif et en éliminant le dernier adversaire. Mais surtout, à la 63e minute, l’ailier reçoit le ballon sur la ligne médiane, dépose à la course un premier défenseur, élimine d’un crochet le deuxième et raffute un second ligne qui n’en demandait pas tant pour mettre les équipes à égalité, 19-19. La suite fut un duel de buteur qui a tourné à l’avantage du demi d’ouverture de Newcastle qui a inscrit deux pénalités contre une seule pour celui des Harlequins. Les Falcons sont sixième tandis que les Harlequins subissent leur première défaite en 5 matchs et restent sur le podium.

Gloucester 22 – 14 Worcester :

Duel de très bas de tableau puisque cette rencontre voyait s’opposer les deux derniers de cette Premiership. Et c’est Gloucester qui a finalement remporté ce match de la peur, sa deuxième victoire de la saison. Les coéquipiers de Rees-Zammit, qui était absent et occupé à s’offrir l’Angleterre, avaient mal commencé la rencontre en encaissant un essai d’entrée de match suite à un exploit personnel de Nick David. Le demi d’ouverture Billy Twelvetrees a ensuite remis son équipe dans le sens de la marche. Grâce à un essai de pénalité, Worcester possédait une avance de 9 points à la 55e minute. Mais Gloucester s’est rebellé et a inscrit deux essais par l’intermédiaire d’Alemanno et Seabrook leur permettant de passer devant au score sans ne plus jamais le lâcher. Les hommes de George Skivington ont désormais 15 points au classement et reviennent à hauteur de leur adversaire du jour. La course est relancée.

Northampton 22 – 23 Bath :

“What a comeback” comme diraient les commentateurs anglais. Northampton avait réussi la première mi-temps parfaite ou presque. Le demi de mêlée, Tom James, inscrit ses deux premiers essais de sa saison dès la 13e et 19e minute lançant parfaitement son équipe. Tony Freeman ajoutait également un essai portant le score à 19-3, à la 40e. Mais la 40e minute n’est pas forcément synonyme de mi-temps. Dans les arrêts de jeu de ce premier acte, Bath se relance grâce à un essai de Zach Mercer. 19-10 à la pause. Priestland passe deux pénalités, Bath vient d’inscrire un 13-0. En face, Francis inscrit une pénalité offrant six points d’avance à son équipe. Mais avec des ressources incroyables, les joueurs de Tabai Matson inscrivaient un essai. Priestland transforme. 23-22 en faveur de Bath, score final.

Autre fait marquant du match, Rhys Priestland est entré dans l’histoire du championnat anglais. Le gallois, avec ses cinq coups de pied réussis dans cette rencontre, a porté le nouveau record de coup de pied consécutif convertis à trente-deux.

Contenus sponsorisés