Icon Sport

Pour Hayraud, le port du voile n'est pas responsable de la fin de carrière internationale de Koita

Pour Hayraud, le port du voile n'est pas responsable de la fin de carrière internationale de Koita
Par Marc Duzan via Midi Olympique

Le 17/01/2021 à 18:57Mis à jour Le 17/01/2021 à 19:02

Sur le plateau de Bein Sports, l'ancienne deuxième ligne de France Féminines Assa Koita expliquait devoir sa mise à l'écart de la sélection pour avoir choisi de porter le voile. Annick Hayraud, la manager de l'équipe, assure le contraire.

Assa Koita (29 ans), ancienne deuxième-ligne de Bobigny et du Stade français, compte trente sélections en équipe de France et, sous le maillot de France Féminines, un Grand Chelem en 2014 et une troisième place en Coupe du monde, la même année. Dernièrement, sur l'antenne de Bein Sports, Assa Koita, qui a mis un terme à sa carrière sportive l'an passé, indiquait qu'elle devait probablement l'arrêt de sa carrière internationale au fait qu'elle ait décidé de porter le voile. Alors, ses convictions religieuses ont-elles oui ou non conduit certains dirigeants fédéraux à écarter la joueuse de la sélection nationale ?

Contactée par nos soins, la manager générale de France Féminines Annick Hayraud explique aujourd'hui : « Les convictions religieuses d'Assa ne sont jamais entrées en ligne de compte dans nos choix. Simplement, si Assa n'est pas revenue en sélection, c'est qu'elle n'avait pas retrouvé le niveau auquel on l'avait connu et que globalement, elle avait du mal à revenir, voilà tout. [...] Le sujet du voile ne s'est jamais posé. Me concernant, je me suis simplement demandé au cours d'une discussion avec elle pourquoi elle s'était mise à porter le voile alors qu'elle ne le portait pas auparavant. Mais je le répète : sa religion n'entrait en aucun cas dans nos critères de sélections ».

Contenus sponsorisés