Icon Sport

"On est les rois des cons"... Le top des déclas

"On est les rois des cons"... Le top des déclas
Par Rugbyrama

Le 15/06/2020 à 15:20Mis à jour Le 15/06/2020 à 15:57

LE TOP DES DECLAS - Laussucq revient sur l'évolution du rugby français, Goze menace de faire la guerre en cas d'harmonisations des calendriers, Bru livre son regard sur la fonction de manager... Voici le top des déclas de la semaine.

" On est les rois des cons"

Interrogé dans Poulain Raffûte sur l'évolution du rugby français, l'entraîneur du SU Agen Christophe Laussucq s'est dit désolé de la dégringolade de l'équipe de France au classement World Rugby. "On est les plus riches, mais il n'y a plus un numéro 10 français. À ce rythme, dans dix ans il n'aura que des piliers droits géorgiens et des ailiers fidjiens. On est tombé à la 11e place du classement mondial en étant le pays le plus riche".

Vidéo - Laussucq : "Être tombé 11e à l'IRB en étant le pays le plus riche? On est les rois des cons"

02:40
" Si nous ne le faisons pas maintenant, nous ne le ferons jamais"

Alors que les instances internationales et les clubs se réunissent ce lundi à Dublin pour évoquer les calendriers, Warren Gatland s’est positionné au micro de la BBC en faveur d’une harmonisation des rencontres entre les deux hémisphères. "Ça ne va pas être parfait pour tout le monde. Mais les gens doivent faire un de compromis. S’ils ne peuvent pas parvenir à un consensus alors qu’ils ont une page blanche pour commencer, alors il n’y aura jamais d’accord."

Warren Gatland avant Pays de Galles - Fiji au Mondial 2019

Warren Gatland avant Pays de Galles - Fiji au Mondial 2019Getty Images

" Si vous touchez au Top 14, ce sera la guerre"

Si l'ancien sélectionneur du Pays de Galles est très favorable à une harmonisation des calendriers, c'est le moins le cas du côté des instances françaises et en particulier de la LNR. Les pertes pour le rugby professionnel français pourraient se chiffrer entre 130 et 165 millions d'euros. Lors d'une rencontre avec Bernard Laporte, le président de la Ligue Paul Goze a farouchement prévenu qu'on ne toucherait pas impunément aux intérêts du Top 14.

" Quand on passe manager, on devient entraîneur de deux équipes : des joueurs et du staff"

"C’est une course de bobsleigh, ça ne s’arrête jamais. On ne peut jamais lever la tête. C’est un combat quotidien mais c’est aussi tellement passionnant…" Alors qu'il expérimente le poste de manager depuis deux saisons à l'Aviron bayonnais, Yannick Bru s'est confié sur ce rôle prenant pour Midi Olympique.

Yannick Bru (Bayonne)

Yannick Bru (Bayonne)Icon Sport

" C’est de la politique et du copinage, rien de plus."

En cette fin de saison rugbystique chamboulé par la crise, la FFR a actée la création d'une nouvelle compétition entre la Fédérale 1 et le Pro D2. Une division créée "dans l'urgence" pour Laurent Bazin, président du CS Vienne, qui a refusé de candidater à ce nouveau championnat. "Le pire, c’est que sportivement, je suis convaincu que cette division est nécessaire ! Mais là, elle a été montée si vite que des cinquièmes de poule vont y participer. Ça ne fait pas très sérieux..."

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés