Icon Sport

Les promus se rebellent, Bastareaud blessé aux genoux... Ce qu'il ne fallait pas rater ce week-end

Les promus se rebellent, Bastareaud blessé aux genoux... Ce qu'il ne fallait pas rater ce week-end
Par Rugbyrama

Le 29/11/2021 à 00:16Mis à jour Le 29/11/2021 à 00:17

Perpignan et Biarritz s'imposent et remettent du piment dans la course au maintien, Mathieu Bastareaud semble lui gravement blessé après avoir été touché aux deux genoux, Imhoff ne serait pas conservé par le Racing en fin de saison ou encore les Barbarians britanniques qui annulent leur match à cause de cas de covid... Ce qu'il ne fallait pas rater ce week-end.

Les promus se rebellent, l'UBB signe un gros coup

Le Top 14 était de retour ce week-end avec plusieurs matchs importants, notamment au niveau du maintien. Dans des matchs indécis, qui se sont décidés à la dernière seconde, Perpignan et Biarritz se sont imposés devant Clermont et le Stade français. Ces succès permettent aux promus de raccrocher avec le wagon de devant au classement. Toulon s'en est lui aussi contre Lyon et Brive signe la mauvaise opération en s'inclinant à Toulouse. Du côté des bien classés, Montpellier a été sauvé par Jan Serfontein pour s'imposer contre Castres, La Rochelle s'est défait aisément de Pau tandis que Bordeaux a fait un énorme coup sur la pelouse du Racing 92, en glanant le bonus offensif. Toulouse reste leader, devant l'UBB et Montpellier.

Bastareaud touché "aux deux genoux"

L'image fait mal au cœur. Le troisième ligne centre et capitaine lyonnais Mathieu Bastareaud est sorti dès la quatrième minute du match contre Toulon ce samedi. Sur un appui, l'ancien toulonnais s'est fait mal aux genoux avant de se tordre de douleur. Déjà ralenti par des blessures ces derniers mois, Bastareaud (33 ans) est sorti sur civière, sous l'ovation de son ancien public de Mayol. "C'est plus triste d’avoir perdu Mathieu que le match, lançait Pierr Mignoni après la rencontre. On aura plus d'infos dans les jours qui viennent mais ça a l'air assez grave. Il avait à coeur de revenir et de finir cette saison".

Imhoff pas conservé par le Racing 92 en fin de saison ?

L'Argentin historique du Racing 92 Juan Imhoff pourrait ne pas être conservé par son club en fin de saison, selon des informations relayées par Canal +. L'international de 33 ans aux 50 sélections réalise actuellement sa onzième saison avec le club francilien et était présent sur le banc lors du choc face à Bordeaux-Bègles, passant même tout près d'inscrire un essai en fin de match. Cette saison, Imhoff a disputé neuf rencontres avec le Racing 92, pour deux essais inscrits.

Le match des Barbarians britanniques annulé

Moins de deux heures avant le coup d'envoi, les Barbarians britanniques ont annoncé l'annulation de la rencontre qui devait les opposer aux Samoa. Plusieurs cas de Covid-19 ont en effet été détectés au sein de la sélection. Les Barbarians féminines affronteront donc les Sud-Africaines à 15h30. La fédération anglaise a précisé que ce sont quatre joueurs et deux membres du staff qui ont été testés positif. Le remboursement de tous les tickets a été décrété. "Nous comprenons que cette situation est extrêmement regrettable pour les nombreux supporters qui étaient attendus. Mais notre priorité est la sécurité des deux équipes", a déclaré la RFU.

Les derniers échanges entre la mairie et Aldigé imprimés et distribués à l’entrée du stade du BO

Le président du club basque, Jean-Baptiste Aldigé, a fait imprimer en plusieurs milliers d’exemplaires ses derniers échanges avec Maïder Arosteguy, maire de Biarritz. Le document, imprimé sur des grandes feuilles au format A3 était présent à l’entrée des tribunes pour le match contre le Stade français. On y retrouvait trois lettres relatives aux derniers échanges sur le projet Aguiléra. Il y avait, en premier lieu, l’accord commun entre la mairie de Biarritz et le BOPB qui aurait dû être publié mardi 23 novembre, si les deux parties avaient trouvé un terrain d’entente sur le projet. Ensuite, on pouvait lire une lettre de Maider Arosteguy, datée du 24 novembre, dans laquelle elle confirmait que le BO pouvait “engager les études afin que les travaux nécessaires puissent démarrer à la fin de la saison 2022.” Enfin, on retrouvait dans ce document la réponse par mail du président Aldigé, où le patron du club basque demandait à la maire de la ville “des garanties de [votre] part sur [votre] participation de 15 millions d’euros dans ce projet”.

Contenus sponsorisés